Vers des moustiques génétiquement modifiés aux Etats-Unis

 |   |  365  mots
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a jugé vendredi 18 novembre que Zika n'est plus une urgence de santé publique de portée mondiale. La maladie infectieuse reste cependant un problème hautement important à long terme.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a jugé vendredi 18 novembre que Zika n'est "plus une urgence de santé publique de portée mondiale". La maladie infectieuse reste cependant "un problème hautement important à long terme". (Crédits : PAULO WHITAKER)
La Floride s'apprête à lancer une expérimentation de moustiques Aedes aegypti modifiés génétiquement. L'objectif est de diminuer la population de cette espèce, principale vectrice de maladies comme la Dengue ou Zika.

Les Etats-Unis devraient lancer pour la première fois tester l'édition du génome sur des moustiques. Les membres de l'Autorité sanitaire de Floride chargée du contrôle de la population de moustiques (Florida Keys Mosquito Control District) ont approuvé à trois voix contre deux la mise en place de ce projet destiné à combattre plusieurs maladies infectieuses.

Le principe: la société britannique Oxitec modifie génétiquement des moustiques mâles Aedes aegypti, une espèce vectrice de maladies comme la Dengue, Zika entre autres, par l'ingénierie du génome. Ces moustiques transgéniques mâles s'accouplent avec des femelles qui génèrent une descendance atteinte d'une maladie les tuant rapidement. L'objectif est de réduire drastiquement la population d'Aedes aegypti.

Opposition locale

Néanmoins, un obstacle subsiste. Une opposition s'est formée chez les résidents de Key Haven. La communauté a voté contre la mise en place de l'expérimentation dans leur localité. Ils invoquent des craintes sanitaires notamment. Un autre site devra donc être désigné pour conduire l'expérimentation.

Une fois le nouveau lieu sélectionné, l'Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) devra donner son aval. Celui-ci semble déjà acquis puisque l'institution estimait en août qu'un tel test ne présente aucun risque pour l'environnement ou la population.

Par ailleurs, la situation en Floride inquiète et devrait pousser la FDA à donner son accord définitif. Cet Etat recense tous les cas de personnes ayant contracté le virus Zika localement (139 en un an).

Mobilisation massive des Etats-Unis contre Zika

Les Etats-Unis se sont particulièrement investis contre le virus Zika ces derniers mois. Le pays aide financièrement des sociétés développant des vaccins ad hoc. Et en début d'année, Barack Obama a appelé le Congrès à voter pour créer un fonds de près de deux milliards de dollars pour lutter contre la propagation du virus.

A noter que l'organisation mondiale de la santé (OMS) a jugé vendredi 18 novembre que Zika n'est "plus une urgence de santé publique de portée mondiale".
La maladie infectieuse reste cependant "un problème hautement important à long terme".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/11/2016 à 18:45 :
ON comprend pourquoi la Floride a voté Trump, lancer des animaux génétiquement modifier ne va absolument pas le déranger.

Sans test environnemental un test de laboratoire ne vaut pas grand chose, il est hallucinant qu'on lâche des aliens de la sorte sans un minimum de précautions d'usage.

Le monde à la sauce néolibéral est vraiment très inquiétant.
Réponse de le 22/11/2016 à 10:11 :
Les maladies transmises par les moustiques tuent à grande échelle (1,2 millions par an pour le seul paludisme). Mais pour le moment ailleurs dans le monde. Il existe des gens qui se préoccupent de ces morts et travaillent à des solutions, quitte à susciter vos fantasmes d'aliens. Et qui veillent à votre sécurité aussi car on ne peut exclure que nos moustiques pourraient un jour transmettre des maladies graves ici, et qu'il vaudrait mieux avoir réfléchi avant et avoir des moyens de lutte.
Réponse de le 22/11/2016 à 12:02 :
Et comment vous appelez un insecte génétiquement modifié à part un alien svp ?

"Au figuré Personne étrangère à un milieu ; espèce animale ou végétale qui apparaît dans un milieu qui n'est pas le sien." http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/alien/186159

Alors qui avait raison ? Merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :