Sinopec s'offre Addax petroleum pour cinq milliards d'euros

 |   |  181  mots
Le premier groupe pétrolier chinois a racheté ce mercredi le groupe Addax Petroleum pour 8,27 milliards de dollars canadiens. C'est le plus important rachat d'un groupe étranger jamais réalisé par une entreprise chinoise.

La crise économique ne semble pas empêcher les Chinois de continuer leur grand "marché" de matières premières. Sinopec, le premier producteur d'hydrocarbures de Chine a conclu ce mercredi le rachat du groupe Addax Petroleum Corp (coté à Toronto et Londres mais dont le siège social est à Genève) à 52,8 dollar par action, valorisant la société à 8,3 milliards de dollars canadiens, soit 5,1 milliards d'euros.

Le groupe pétrolier chinois a toutefois averti que cet engagement - le plus important rachat d'un groupe étranger réalisé par une société chinoise - était soumis à l'approbation de son propriétaire, le gouvernement de la République Populaire de Chine.

Addax Petroleum - qui détient des permis d'exploitation pétroliers et gaziers en Afrique de l'ouest (Nigeria, Gabon et Cameroun) ainsi qu'au Kurdistan (nord de l'Irak) produit aux alentours de 140.000 barils de pétrole par jour et détiendrait, selon son rapport annuel, des réserves probables d'hydrocarbures estimées à 537 millions de barils à fin 2008.

L'an dernier, le groupe suisse avait réalisé un chiffre d'affaire de 4,7 milliards de dollars soit 3,4 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :