EDF dément tout nouveau retard sur l'EPR de Flamanville

 |  | 132 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Sur son site internet, Le Figaro affirme que le chantier de l'EPR de Flamanville accuse un retard supérieur à trois ans.

EDF a démenti mardi soir des informations de presse évoquant un retard de trois ans dans la construction de la centrale nucléaire de nouvelle génération (EPR) de Flamanville dans la Manche. Sur son site internet, Le Figaro affirme que le chantier de l'EPR de Flamanville accuse un retard supérieur à trois ans en raison de nombreux problèmes, contre un retard initial de deux ans.

Un tel nouveau retard aurait repoussé, selon le quotidien, à 2015 la date de la première production commercialisable d'électricité. "Ce sont des informations que nous démentons", a indiqué à Reuters une porte-parole d'EDF.

"Nous confirmons notre objectif de première production commercialisable d'électricité en 2014", a-t-elle ajouté. EDF explique que des "étapes significatives" ont été franchies sur ce chantier, sans autres précisions.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :