Total reste confiant dans les perspectives du second semestre

 |   |  326  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
Total annonce un bénéfice net en recul de 12 % au deuxième trimestre 2011, à 2,7 milliards d'euros. La réaction des investisseurs ne s'est pas faite attendre vendredi matin.

L'annonce des résultats de Total, le géant français du pétrole, a fait frémir les investisseurs vendredi matin. L'action Total, première capitalisation boursière française, était en recul de 1,34 %, à 37,85 euros à 9H50 à Paris, alors que le CAC 40 baissait de 1,03 %.

Total a annoncé vendredi matin un chiffre d'affaires en progression de 9 %, à 45 milliards d'euros pour le deuxième trimestre. Si l'on observe la tendance pour l'ensemble du semestre, le chiffre d'affaires de total a progressé de 15 %, à 91 milliards d'euros. Mais, le bénéfice net du groupe est en baisse de 12 % au deuxième trimestre 2011, à 2,7 milliards d'euros. Ces performances décevantes seraient dues à la faiblesse des marges de raffinage en Europe et à l'arrêt des productions en Libye notamment. "Une demande mondiale soutenue et des troubles géopolitiques persistants ont contribué à accroître au deuxième trimestre les tensions observées sur le marché pétrolier", a précisé le PDG de Total, Christophe de Margerie.

Le géant du pétrole français a été secoué par les troubles géopolitique en Libye. Le nombre de barils produits est en recul de 2 % au deuxième trimestre, soit 2,3 millions de barils produit par jour. Mais les contraintes de maintenance et la moindre disponibilité des raffineries en Europe ont aussi contribué à la baisse des volumes traités. Dans le secteur du raffinage, les volumes de pétrole brut traités ont reculé de 13 % ce trimestre. Mais les évolutions du prix du baril restent favorables au groupe ce trimestre. Le baril de pétrole Brent a atteint 117 dollars, en moyenne, a précisé Total dans son communiqué, soit une hausse de 50 % par rapport à la même période l'an dernier.

Malgré les tensions mondiales sur le marché pétrolier, Total est optimiste pour la poursuite de ses activités au second semestre, « Total aborde le second semestre 2011 très confiant dans ses perspectives de croissance profitable pour l'ensemble de ses parties prenantes », annonce Christophe de Margerie

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :