Nicolas Sarkozy contre les forages pétroliers en Méditerranée

 |   |  363  mots
Copyright AFP
Copyright AFP
Le président-candidat n'acceptera pas de forages pétroliers en Méditerranée, devant les Calanques marseillaises.

Le président-candidat, Nicolas Sarkozy, a déclaré à Caen qu'il n'accepterait pas de forages pétroliers en Méditerranée, devant les Calanques", lors d'un meeting de soutien à sa candidature à la présidentielle. "Je n'accepterai pas de forages pétroliers en Méditerranée devant les Calanques" près de Marseille, a affirmé vendredi Nicolas Sarkozy, s'exprimant là plus en tant que président qu'en tant que candidat. "Je n'ai pas voulu d'éoliennes dans la baie du Mont-Saint-Michel, ni (d'exploitation) de gaz de schiste dans les Cévennes. Je veux protéger nos paysages, ils font partie de notre identité", a-t-il ajouté.

Les opposants aux forages maintiennent leur manifestation dimanche

Les opposants au projet de forages pétroliers en Méditerranée ont annoncé samedi le maintien de leur manifestation dimanche dans le Var, malgré la déclaration de Nicolas Sarkozy. Il "a pris la mesure de la détermination des habitants du littoral contre le permis d'exploration d'hydrocarbures en mer Méditerranée. En annonçant le non-renouvellement du permis de la société Melrose Mediterranean Limited, il valide les arguments des collectifs et des élus mobilisés depuis plusieurs mois contre ce projet", se réjouit le collectif.

Néanmoins, le "Trafalgar des Pétroliers", prévu dimanche simultanément à La Seyne-sur-Mer (Var) et au large de la résidence présidentielle du fort de Brégançon, "est maintenu dans la perspective du 11 avril, terme de la procédure d'instruction du permis Rhône-Maritime par l'Etat", précise-t-il dans un communiqué. Accordé une première fois en 2002, puis prolongé en 2006 jusqu'à la date du 19 novembre 2010, ce permis "Rhône-Maritime", couvrant une superficie de 9.375 km2, est détenu par la société britannique Melrose Resources, qui s'est récemment associée au groupe texan Noble Energy.

Dans l'attente d'une décision du gouvernement, ce document "produit encore ses effets", précise-t-on au ministère de l'Energie. "Le dossier est à l'étude", sans obligation de se prononcer avant la présidentielle, ajoute-t-on. Plusieurs personnalités sont attendues dimanche dans le Var pour dénoncer le projet, dont Eva Joly, la candidate Europe Ecologie-Les Verts (EELV) et l'eurodéputé EELV José Bové.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2012 à 18:44 :
pas de forages pétroliers en Méditerranée et pourquoi pas
la laideur est presente aussi dans ces regions et pourquoi betonner les cotes normandes avec des eoliennes en detruisant la faune les emplois de peche le tourisme en ajoutant des dettes aux francais + 20% sur facture pour subventionner des eoliennes qui produisent que 20 % du temps

merci de reflechir rapidement avant un vote sanction ou venez passer vos vacances ailleurs qu'en mediterranée vous comprendrez vos electeurs
a écrit le 11/04/2012 à 10:22 :
Pour réduire, les besoins croissants en énergie, il faut limiter la croissance exponentielle de la population et avoir un solde des flux migratoires nul. La surpopulation de la France et d'ailleurs, voilà le mal à combatre en premier.
a écrit le 10/04/2012 à 14:44 :
ou comment brosser l'électorat méditerranéen agé et votant majoritairement à droite ou à l'extrème droite! pour les élection je vous le promet, pas de pollution.
un mensonge de plus,car
pendant ce temps là israel rêve de devenir autonome en energie par des forages en ..... méditerranée!
si la ressource devient rare, et qu' une production est possible, je suis bien certain que des forages seront réalisés!
a écrit le 10/04/2012 à 12:20 :
L'ensemble du littoral méditérranéen a suffisament trinqué depuis un cinquantaine d'années... mais je crains que nos financiers energéticiens aient le denier mot !
a écrit le 09/04/2012 à 20:07 :
Il vient encore de céder devant des lobbies quelconques au regard de la proximité des élections et le 07 au matin ce sera forages et pompages, car peut-on se permettre de se passer d'un pétrole dans les eaux Française au moment ou il est à 170 Euros le baril sur la marché international ???
a écrit le 09/04/2012 à 19:33 :
venez faire vos trous offshore ou onshore chez nous en afrique, y a pas d blème monsieur le président....donnez nous juste des cacahuètes et quelques armes....
a écrit le 09/04/2012 à 16:29 :
Manque de courage... devant un risque à prendre.... mais hier dans les années 50 des hommes savaient prendre des risques apres les avoir evalues et ce fut la decouverte du gaz de lacq qui fut un des elérment de notre richesse Nationale jusqu'en 2006.
Aujourd'hui le principe de precaution devient un principe sans avenir energértique.
a écrit le 09/04/2012 à 15:33 :
Avant le départ tout avis ne pèse rien. Pour le nucléaire propre contre le pétrole Total sale ne payant pas d'impôt. Pourquoi pas nous faire avaler ça comme la suite de notre grande politique extérieure juillet 2008 créant l'Union pour la Méditerranée cet espace de paix et de stabilité sur ses rives. Depuis les révolutions le leader se disperse et ses interventions ressemblent à un mouvement d'éolienne.
Réponse de le 09/04/2012 à 20:18 :
C'est tellement brouillon et sectaire ce commentaire que j'ai du mal à déchiffrer et surtout à comprendre la finalité ..mélanger le nucléaire et le pétrole en matière de propreté, et Total en imposition, puis la politique extérieure par la création de l'Union pour la Méditerranée (principalement économique et destiner à ne pas marginaliser ces économie et les rapprocher de l'UE) Quant à la dernière phrase de la Révolution (laquelle) du leader (lequel) et les ventilateurs d'éoliennes ...mon Dieu quel désordre idéologique !!!!!!!!
a écrit le 08/04/2012 à 10:27 :
Sarko contre les forages et sa ministre de "l'ecologie" pour le gaz de schiste....Le mec il est copain avec tout le monde maintenant,bientot il va peut etre faire un bisous a un sdf,lui qui avait promit de reduire la pauvretee durant son mandat avec les resultats que l'on connait
a écrit le 08/04/2012 à 10:12 :
apres l'attrape mouche, l'attrape ecolos et bien pensants !!!!
a écrit le 07/04/2012 à 23:04 :
On tue tout ce qui peut produire par contre on depense sans compter en empruntant.Combien de temps cela pourra durer ?
Réponse de le 09/04/2012 à 20:20 :
Nous ne sommes plus depuis longtemps un pays productif et même l'indépendance pétrolière ne semble plus nous intéresser..bizarre..bizarre !!!
Réponse de le 10/04/2012 à 22:06 :
L'indépendance pétrolière ? Jusqu?à quand? pour faire le plein de ta caisse encore 10 ans ? et aprés ? les autres ils peuvent crever ? N'importe quoi ..
a écrit le 07/04/2012 à 21:10 :
Pas de pétrole (sauf dans la Brie), pas de gaz de schiste, des centrales nucléaires vieillissantes dont seul 10% des investissements nécessaires à prolonger leur exploitation ont été provisionnés. Ce manque total de vision est stupéfiant ! Reste que l'état subventionne l'achat des Toyota Prius (Toyota = première marque planétaire de 4x4 polluants), dont le bilan carbone de production est catastrophique. Nous reste les twizzy de Renault et les éoliennes qui seront prêtes et rentables d'ici 15 ans. Bon courage à tous (Hollande c'est pire encore)
a écrit le 07/04/2012 à 18:47 :
Je pratique la navigation de plaisance depuis 40 ans au large des calanques
Il faut savoir qu'un collecteur d'égout de Marseille se déverse juste devant ces calanques
En passant au large, vous trouvez tous types de résidus en pleine mer

Visiblement, la motion d'écologie n'est pas la même pour tout le monde
Réponse de le 09/04/2012 à 16:44 :
Si vous avez les coordonnées GPS, merci de nous les signaler : www.greenpeace.org/france/fr/
Réponse de le 09/04/2012 à 20:25 :
Trop forts ces gens de greenpeace qui réclame les coordonnée géographique du grand collecteur de Marseille qui existe depuis plus de 60 ans et que vont-ils faire placer une pancarte sur les falaises de Cassis..faudra bien qu'un on sache d'ou vient l'argent de cette organisation et quels sont les véritables buts rechercher par ces écolos-gauchos-gogos-cocos....
a écrit le 07/04/2012 à 17:16 :
peut lui importe d'importer du petrole a n'importe quel prix c'est nous qui payons le ( jus ) de toutes les voitures de l'elyse et de matignon...alors tout cela lui passe au dessus des oreilles mais pour recolter quelques voix ecolo que ne ferait on pas!! et puis la recherche est une chose l'exploitation en est une autre existe t il une ressource vraiment exploitable???
Réponse de le 09/04/2012 à 20:28 :
Rien à dire sur l'analyse..entièrement d'accord !!!!! et on est nombreux je pense à ne plus vouloir se faire dicter la Loi des Lobbies et assos de tous genres !!!
a écrit le 07/04/2012 à 13:54 :
Mr Sarkozy montre la sa totale méconnaissance de l ' industrie pétrolière. Que ne ferait-on pas pour 0.5% de vote ecolo? Il vaut mieux continuer à acheter aux pays du golfe afin de financer le développement du salafisme en France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :