Hollande et les pétroliers : le choc serait rude

 |   |  835  mots
Copyright Reuters
1 milliard d'euros : ce serait le montant des pertes pour les pétroliers et les grandes surfaces si le candidat socialiste élu bloquait, comme il l'a promis, les prix à la pompe pendant trois mois et dans l'hypothèse où l'augmentation du prix du baril continuerait sur la tendance observée ces derniers mois.

Il l?a dit et répété plusieurs fois. Pour stopper l?actuelle flambée des prix des carburants, qui grève lourdement le budget des Français, le candidat socialiste François Hollande a promis de bloquer les prix à la pompe pendant trois mois, le temps d?étudier le retour d?un mécanisme de TIPP flottante. A mesure que ses chances de l?emporter le 6 mai paraissent grandir, les compagnies pétrolières et les grandes surfaces pâlissent. Et sortent leur calculette.
Si les prix des carburants augmentent de 10 centimes par litre les trois prochains mois (comme l?a fait le prix du super entre janvier et mars 2012), et que les distributeurs ne peuvent pas répercuter cette hausse, ils perdront 1 milliard d?euros. Ils vendront effectivement à perte puisque leurs marges s?établissent à 1 centime d?euro par litre en moyenne. Les grandes surfaces, qui distribuent 60% des carburants vendus en France, y seront pour 600 millions d?euros de leur poche. Quant aux pétroliers, le poids de cette facture varie selon leur part de marché. Pour Total, la perte serait de plus de 200 millions d?euros, à comparer à ses bénéfices de 12 milliards d?euros en 2011. Pour Esso France, qui gagne entre 50 et 150 millions d?euros net par an, les conséquences seraient plus lourdes puisque cette mesure mènerait à des pertes de 65 millions d?euros sur trois mois.

Deux tentatives déjà par le passé

« Si ce scénario se confirme, on se posera sérieusement la question de savoir si on laisse ouvertes nos stations », confie un distributeur pétrolier. Les grandes surfaces, elles, réagissent davantage en commerçant. « Si c?est inacceptable de vendre à perte, c?est aussi commercialement compliqué d?arrêter d?offrir ce service à nos clients, surtout si nos concurrents, eux, continuent », souligne l?une d?elles.
Aujourd?hui, peu soucieux d?attirer les foudres et gardant espoir dans leurs chances de négocier une mesure plus favorables, aucun distributeur de carburant ne veut s?exprimer officiellement. « Avec un peu de chances, les prix du brut vont baisser un peu, ce qui rendra cette idée caduque », se rassure un pétrolier. « La seule façon de bloquer les prix, c?est de jouer sur les taxes », préfère affirmer de son côté l?UFIP, le syndicat professionnel des compagnies pétrolières.
A deux reprises par le passé, le gouvernement français a tenté de bloquer les prix à la pompe. Pierre Bérégovoy l?a fait pendant cinq semaines en 1990 au moment de l?invasion du Koweit par l?Irak. A l?époque les prix bondissaient de 10% par jour. Il a en fait bloqué les marges des distributeurs. « A l?époque, au moins, il y avait une marge » soupire un pétrolier. Lionel Jospin a réessayé entre le 1er octobre 2000 et le 21 juillet 2002 avec un mécanisme de « TIPP flottante ». Les taxes (TVA et Taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers, rebaptisée discrètement TICPE fin 2010), représentent entre 50 et 55 % du prix des carburants à la pompe.

La TIPP flottante avait coûté 2,7 milliards d'euros à l'Etat
Le gouvernement peut donc assez facilement modérer ces taxes afin de bloquer le prix de vente. Seul problème : le coût pour l?Etat est énorme. Un centime de baisse par litre sur le prix de vente correspond à un manque à gagner de 480 millions d?euros, a calculé le site Chiffrages Déchiffrages 2012. Quatrième recette de l?Etat, cette fiscalité pétrolière a rapporté environ 35 milliards d?euros en 2011 (dont 24 milliards pour la seule TIPP). En 2000-2002, la TIPP flottante a couté 2,7 milliards d?euros pour une baisse moyenne de 2,2 centimes d?euros sur le prix du litre, selon la Cour des comptes.
Les pétroliers n?excluent pas que le futur gouvernement cherche à récupérer une partie de ce manque à gagner fiscal en les taxant. « C?est devenu un sport national », remarque l?un d?eux. En 2008/2009, la « prime à la cuve », créée spécifiquement, a coûté 210 millions d?euros à Total. En 2011, mis à contribution pour compenser le changement de barème sur le traitement fiscal des frais kilométriques, les pétroliers ont payé 130 millions d?euros, dont 68 millions pour le seul Total. « La plupart du temps, les taxes créées ne s?appliquent pas aux grandes surfaces, qui distribuent pourtant 60 % des carburants vendus en France», déplore un pétrolier.

Les pétroliers commencent à s'agiter
Un peu démunis pour faire du lobbying à gauche, les pétroliers s?agitent. Tentent d?identifier, tardivement, les interlocuteurs autour du candidat Hollande. D?aucuns comptent sur les liens personnels proclamés de Christophe de Margerie avec le candidat socialiste pour écarter la menace. « On attend d?en savoir plus. On peut penser que lorsque cette mesure va être mise en ?uvre, les pouvoirs publics prendront langue avec nos organismes professionnels pour discuter des modalités d?application », affirme un distributeur. Qui mise gros sur ces négocations. 
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/05/2012 à 22:49 :
La démagogie est la seule chose que maitrise hollande , dommage . Sark était poto avec obama et merckel , mais on préféré mettre un dessert industriel a la place , sans le caramel en plus .
a écrit le 08/05/2012 à 18:31 :
c'est une mesure électoraliste. Je vous donne un exemple. supposons qu'un automobiliste dépense 120 litres de diesel par mois. résultat : 120 multiplié par le prix moyen du prix du diesel 1.4= 168 euros. Monsieur Hollande veut instaurer un TIPP flottante, ce qui correspondrait à une baisse de 0,02 centimes par litre. Résultat : 120 multiplié par 1,38 = 165,5 euros. gain pour l'automobiliste 2,5 euros par mois. Coût au budget de l'état 2,6 MILLIARDS D'EUROS . Est-ce le bon moment de faire encore plus plonger nos finances publiques?
a écrit le 08/05/2012 à 17:40 :
Mesure idiote, démagogique, purement électoraliste et économiquement inapplicable!!
Pourquoi ? Lorsque le cours du baril est à 120 $, il est payé à ce prix par les pétroliers qui le raffinent puis le vendent avec un coût de revient de X $ plus les frais de raffinage, de transport, de distribution, et une marge de 1 centime par litre, le reste du prix étant constitué de taxes. Lorsque le cours monte ou baisse, il est bien évident que le prix du litre de carburant raffiné ne peut monter ou baisser immédiatement des lors que les stocks au prix de X $ ne sont pas vendus.
Maintenant les profits d'une entreprise sont un autre chapitre, et, heureusement qu'il existe encore quelques entreprises en France qui gagnent de l'argent et font vivre des milliers de salariés. Pour combien de temps ? Là est la question. A voir le type de mesures annoncées, il est à espérer que bon nombre d'entreprises auront le bon goût ou l'instinct de survie nécessaire pour fermer et quitter un hexagone d'assistés.
a écrit le 08/05/2012 à 15:38 :
Si le prix de l'essence est bloquée et si le prix du baril augmente, vous croyez que les distributeurs vont acheter et vendre à perte ??? moi, je vois plutôt des pompes à sec et de la pénurie sans parler des grêves !!!!!
a écrit le 08/05/2012 à 14:38 :
Dans le programme Hollande, il est écrit que les grandes entreprises doivent payer 17 milliards, le tiers des profits. Quelle conséquence? C'est donc bien plus que le nouveau gouvernement compte saisir.
a écrit le 08/05/2012 à 13:08 :
Super je vais gagner 1centime du litre d essence, soit 50 centimes le pleins pour voir mes impôts augmenter à la place de 300? . Je vais pouvoir faire Beaucoup de kms pour compenser la hausse des impôts tout roule . .Cherchez l erreur !!
a écrit le 22/04/2012 à 13:29 :
certains chiffres méritent d'être rappelés : 11,4 Milliards de profits, ... dont 10.4 Mds en production-exploration ! (donc pas en France)
le Raffinage en France ...est déficitaire pour Total !
Total possède 15.000 stations dans le monde ( dont seulement 2400 en France !)
Réponse de le 08/05/2012 à 13:37 :
Merci pour ces infos !
Je vais donc recommandé que total quitte la France définitivement
a écrit le 21/04/2012 à 17:22 :
1 milliards de pertes sur combien de milliards de profits,il serait bien de le preciser,tout comme il faudrait preciser que le petrole est vendu 30 fois sa valeur reelle(prix de son extraction si vous preferez).
Réponse de le 08/05/2012 à 10:44 :
Si tu veux l'acheter trente fois moins cher tu peux essayer mais aucun pays ne te le vendra à ce prix là !
a écrit le 21/04/2012 à 15:06 :
Si on veut conduire "à gauche" à partir du 7 mai, il sera prudent de faire chaque fois le plein à la première station ouverte, approvisionnée et rencontrée, ou de faire, si on en est proche, un crochet par les pays voisins!
Réponse de le 21/04/2012 à 18:12 :
Il y a déjà bien, bien, longtemps que les frontaliers français font leur plein dans les pays voisins quand les prix y sont plus favorables. Quant à la perte d'un milliard annoncée pour un blocage sur trois mois, rassure toi, ce ne sera surement pas pour ces groupes une catastrophe. Au pire la somme pourrait être entièrement répercuté sur Total et ses supers bénéfices nets et constants, que le prix du baril monte ou descende. Ca ne compensera que très partiellement les impôts qu?elle ne paye pas ni en France du fait de ces filliales ni d'ailleurs (ou si peu) à l?étranger.
a écrit le 21/04/2012 à 9:18 :
Très bonne nouvelle, et l'autre bonne nouvelle serait que quelques hommes politiques, courageux, fassent petit à petit fermer les grandes surfaces, que l'on re-développent l'agriculture non-intensives, la petite agriculture. Avant les grandes surfaces il y avait beaucoup moins de chômage, plus de liens sociaux, de part la qualité qu'offraient les petits magazine etc. etc. Nous avons perdu beaucoup avec les grandes surfaces. Quant au pétroliers, qu'ils financent les projets de voitures à eau, et qu'ils ne fassent pas les mauviettes car ils perdent quelques dollars. De l'argent ils n'en manquent pas, à voir les 11 milliards de bénéficient de Total l'an passé. Alors les quelques millions qu'ils doivent dépenser dans la mer du nord ne va pas les étrangler beaucoup, ses pauvres petits chéris à sa maman!!!
Réponse de le 22/04/2012 à 13:09 :
jolis poncifs : vous achetez tout dans les petits commerces, vous ? l'essence, etc ? Parce qu'on peut toujours réver de recréer des emplois d'allumeurs de réverbères ou de porteurs d'eau, mais bon ...
Quand aux profits de Total : ils viennent d'où ? Parce que s'ils les ont faits en France, alors pourquoi ne parle-t-on pas des profits des filiales françaises de Shell, BP, exxon, Avia, Eni, etc ???
c'est bien de vopuloir rajouter un boulet à une entreprise française dans la compétition mondiale, mais après, faudra pas se plaindre des conséquences !
Réponse de le 08/05/2012 à 17:14 :
@ Elois, Eh bien allez acheter dans les petits commerces et laissez la liberte aux autres. Ces mecs de gauche ils veulent tout controler. Laissez nous vivre.
a écrit le 21/04/2012 à 8:05 :
Arrêtez vous allez nous faire pleurer...
a écrit le 20/04/2012 à 21:57 :

Ils vont nous faire pleurer! Bien sûr qu'ils font d'énormes profits et c'est toujours celui qui n'en a pas de trop qui plume,comme d'hab.
Je suis obligé de rouler,comme tout le monde,alors depuis longtemps je fais le peu que je peux: je boycotte totalement TOTAL (et ELAN,ce sont les mêmes) et MICHELIN et NORAUTO et les "grands équipementiers" et,et,et... Puissent-ils en pâtir un jour!
Réponse de le 21/04/2012 à 9:13 :
et vous créez une pression tellement forte à la baisse des prix que les pompes et les garages de village disparaissent et ne subsistent que des grandes surfaces qui automatisent leurs pompes, suppriment des emplois et se fournissent toujours plus loin, avec toute la kirielle de délocalisations d'emplois industriels qui s'ensuit. Bref, votre avidité vous ruine : vos dépenses sont les revenus des autres dont les emplettes financent votre emploi en retour... Alors vive Total, Michelin et Norauto, à moins que vous ne préfériez travailler pour leurs concurrents chinois.
a écrit le 20/04/2012 à 20:32 :
Les grands gagnants sont et seront toujours les pétroliers et l'état, 50% de taxe en moyenne sur les caburants. Après les 19.6% de TVA sur la voiture. la carte grise.
les péages d'autoroutes, les parcmètres, le nouvel impôt sarkozy ( radar fixe et mobile, les minimum d'infraction ) et j'en oublie. Laissez votre voiture au garage frapper les là ou sa fait mal , au portefeuille.
Réponse de le 21/04/2012 à 20:44 :
Ce pauvre flamby il nous, enfume grave,
a écrit le 20/04/2012 à 19:21 :
La plupart des commentaires que je lis sont absurdes.
Les marges de la grande distrib sont presque nulles car c'est ce qui leur permet d'attirer des clients, ça s'appelle un prix d'appel. Si les grandes surfaces peuvent parfois diminuer leurs prix c'est aussi parce que les prix du pétrole varient chaque jour et il peut y avoir des écarts importants, en période de forte variation, entre les prix d'achat et les prix de vente.
Les marges des distributeurs de carburants sont faibles, de l'ordre de ce qui annoncé dans l'article, les bénéfices se font par rapport aux volumes vendus.
Les profits sur la distribution en France sont très faibles car lourdement taxés.
Il faut arrêter de toujours penser que Total fait tout son bénéfice en France, ce n'est pas le cas. Ses activités bénéficaires qui sont majoritairement de l'extraction se font à l'étranger.
Bref quand on ne connait rien au secteur, on évite de sortir des absurdités.
A bon entendeur



a écrit le 20/04/2012 à 18:51 :
Cet article est truffé d' inexactitudes !
Bien sûr que la marge des pétroliers est de 1ct par litre...Quand telle grande surface fait du "prix coûtant", elle baisse les prix de 6 à 7 ct...cherchez l' erreur.A ce point c'est du "monsieur Total" en français dans le texte.
Réponse de le 20/04/2012 à 20:51 :
Pas forcément car Total raffine en France, et essaie de vendre un mix produit inadapté à sa capacité de raffinage excédentaire (trop d'essence, pas assez de gazole).
Les grandes surfaces, elles, peuvent se fournir sur le marché libre de Rotterdam ou chez n'importe quel raffineur français. Elles n'ont pas d'effet de stock, et peuvent faire jouer la concurrence.
a écrit le 20/04/2012 à 18:45 :
C'est amusant de voir comment nos grandes entreprises souhaite nous faire pleurer alors que l'on sait très bien, que tout le temps, ils sont gagnants...... Les bénéfices sont toujours en MILLIARDS !!!! Les prix à la pompe augmentent toujours même si le barril stagne.... Bref, le consommateur doit faire des efforts et se serrer la ceinture.... toujours lui.... En d'autres termes, il est demandé à Total de participer à l'effort collectif face à la crise en réduisant ses bénéfices....
Nous ne sommes pas surpris d'une telle réaction, puisqu'en augmentant régulièrement les prix à la pompe, ils ne sont même pas génés de nous annoncer des milliards de bénéfices annés après année... Le petit consommateur ne sent jamais ces bénéfices...
Par contre les gentils patrons oui..........
Réponse de le 22/04/2012 à 12:57 :
@FF : et pourquoi pas demander la même chose aux concurrents de TOTAl : BP; EXXON, ROSNEFT, ... ? Ils voudront pas, peut-être ??
Alors oui, on peut toujours rajouter un boulet de plus à une entreprise française dans la concurrence, mais après, faudra pas s'étonner que soit elle ajuste sur les emplois (en France, puisque ce sont les plus taxés) ou qu'elle délocalise son siège social comme EADS, Renault-Nissan, Arcelor-mittal, ...
a écrit le 20/04/2012 à 18:17 :
La solution ne serait pas de bloquer mais de revoir le systeme du lobbying petrolier a la base seul resource energetique par excellence pour l'instant consequence du monoppole de certain et pratique economique desastreuse piur les consommateurs.
Réponse de le 22/04/2012 à 12:54 :
et vous faites comment ? on décide de dissoudre l'OPEP ? on envahi le Quatar (pour l'irak, les US ont pris la place) ?
a écrit le 20/04/2012 à 17:37 :
il y a 15 jours j'ai fait le plein de mon véhicule dans un nouveau supermarché à l'enseigne Leclerc qui vendait le carburant à prix coutant, c'est à dire -10cts au litre par rapport aux autres grandes surfaces du coin, la marge dégagée doit être supérieure à 1 cts/litre voire 10cts????? Les pauvres........
Réponse de le 08/05/2012 à 10:46 :
il parle de 1ct par litre car total/ exxon ont des raffineries qui perdent de l'argent. ce n'est pas le cas des grandes surfaces qui n'ont du coup pas à supporter ces pertes.
a écrit le 20/04/2012 à 17:28 :
Quelle honte monsieurs Hollande! Vouloir faire payer une entreprise Française sur ses ventes en France alors s'est délocalisé à Singapour pour éviter de payer ses taxes! Alors qu'il serait tellement plus simple d'augmenter la TVA sur ceux qui gagnent presque rien.
Réponse de le 20/04/2012 à 21:52 :
t bizarre toi
a écrit le 20/04/2012 à 16:36 :
Vous les grands esprits de la gauche, avez-vous pensé à la possibilité que total délocalise son siége social pour l'installer dans un pays ou faire de l'argent n'est pas un péché? Certes non, celà ne vous est meme pas cvenu à l'esprit, et pourtant soyez attentif à ce qui se prépare en coulisse. Dèjà, bon nombre d'entreprises de gestions bancaire sont sur les rangs pour quitter la France, la fFrance ce si beau pays ou il fait bon vivre aux crochets de l'état.
Réponse de le 21/04/2012 à 6:41 :
oui en effet il est plus correct de vivre aux crochets des petits ,des serfs,comme au moyen âge ,on y revient lentement mais sûrement.
a écrit le 20/04/2012 à 16:07 :
A tous les faibles d'esprit: TOTAL fait 12 milliards d'Euros de benefice par an, oui...une entreprise bien geree, est -ce un crime ? On ne dit jamais que TOTAL investit aussi 12 milliards d'euros par an pour chercher les ressources futures qui permettront de remplir VOTRE reservoir, et garantir notre independance energetique.
Réponse de le 20/04/2012 à 18:08 :
A dire vrai, Total va investir plus de 20 G? en 2012. Effectivement, c'est plus facile de hurler avec la meute que de réfléchir correctement : 12 G? ça couvre 60% des investissements.
Réponse de le 20/04/2012 à 18:08 :
A dire vrai, Total va investir plus de 20 G? en 2012. Effectivement, c'est plus facile de hurler avec la meute que de réfléchir correctement : 12 G? ça couvre 60% des investissements.
Réponse de le 21/04/2012 à 0:19 :
O&G allez revoir cos chiffres vous confondez euros et dollars....ça ne change rien au fait que les bénéfices sont réinvestis pour l'avenir
a écrit le 20/04/2012 à 16:01 :
68millions de taxes en plus, comparé au 12milliards de bénéfices!
Trop dur pour Total. Je vais les plaindre!!

Réponse de le 20/04/2012 à 16:34 :
Si l'offre se rarifie (départ de Total), alors les prix augmenteront forcément.
a écrit le 20/04/2012 à 14:57 :
Que les pétroliers et grandes surfaces payent tout ce que l'on peut leur faire payer ! Le seul moyen de lutter efficacement, c'est de jouer à tous niveaux sur les répartitions de richesses en faisant payer ceux qui captent les richesses dès qu'on le peut!
Réponse de le 20/04/2012 à 15:46 :
Débile comme réflexion !!
Réponse de le 22/04/2012 à 13:33 :
t'as raison : faut interdire de gagner de l'argent en france ! Et pis, faut même interdire de travailler : à quoi ça sert, puisqu'il y a le RMI qui nous fera tous vivre!? et pis on pourra l'augmenter, puisqu'on prendra tout aux autres !!!
Je sais pas pourquoi, mais j'ai le sentiment qu'il y aune toute petite faille, dans ce discours de père noel electoraliste...
a écrit le 20/04/2012 à 14:55 :
Pour éviter d'avoir à discuter, il faut que Total soit nationalisé... Comme tout le secteur de l'énergie, de l'eau, des assurances, et de banques. Ca ne sera pas pire qu'avec le privé, les polémiques en moins.
Réponse de le 20/04/2012 à 15:48 :
Si à chaque fois que quelque chose gêne les français, on devait nationaliser, la France serait dans des conditions pire que la Grêce, en complète banqueroute !!!
Réponse de le 22/04/2012 à 13:35 :
@JB38 : on nationalise quoi: total en france, ou au niveau mondial ? Parce qu'en France, ils sont en perte, et si on nationalise les filiales étrangères, les pays étrangers ne vont pas se géner pour le faire avant nous dans leur pays réciproque ! (et à juste titre!)
a écrit le 20/04/2012 à 13:10 :
quelle incompétence, quelle mauvaise foi, quelle duperie, quelle irresponsabilité........au lieu d'appeler les français à faire des efforts pour dépenser moins (transports en commun, co voiturage...etc.) tout cela promet pour la suite si par malheur...On jette l'opprobe sur le Crillon, mais on déeune chez Laurent...et tout à l'avenant.
Réponse de le 20/04/2012 à 20:46 :
on déjeune chez Laurent ainsi quà la maison de l'Amérique latine lors de l'investiture ps, celà va de soit
a écrit le 20/04/2012 à 12:42 :
Bonjour,
Je souhaite souligner l'amalgame trop souvent utilisé sur les bénéfices des compagnie pétrolière en France.
Citation de l'article : "Pour Total, la perte serait de plus de 200 millions d?euros, à comparer à ses bénéfices de 12 milliards d?euros en 2011. Pour Esso France, qui gagne entre 50 et 150 millions d?euros net par an, les conséquences seraient plus lourdes puisque cette mesure mènerait à des pertes de 65 millions d?euros sur trois mois."
Plutôt que de toujours parler des bénéfices de TOTAL dans le monde et le comparer à ses pertes en France, il serait plus juste de comparer les bénéfices de TOTAL sur la vente de carburant en France, tout comme cela est fait pour ESSO.
NB : ESSO, est le pétrolier EXXON MOBIL, premier pétrolier mondial, dont les bénéfices pour l'année 2011 s'élèvent à 41,1 milliards de dollars soit 31,2 milliards d'Euros. Chiffre donc à comparer avec les 12 milliard d'Euros de bénéfices de TOTAL.
Il serait donc bon, pour un journaliste de la tribune, d'arrêter le sport national de désinformation sur la vache à lait de la France en publiant des comparatifs erronés.
Réponse de le 20/04/2012 à 15:53 :
Entièrement d'accord. De plus, les journalistes ne parlent plus de Pétroplus qui met la clef sous le paillasson, de Lyondell Basel, qui licencie à Berre 400 personnes, de BP, Shell, Esso, qui se désengagent progressivement du raffinage en France. On va favoriser le No Man's Land énergétique en France en racontant tout et n'importe quoi, pour manipuler les masses.
De plus, si on parle de Total, 98% de ses profits sont faits en dehors de France.
Pourquoi jalouser Total, on devrait être fier d'avoir une entreprise qui fait des profits en France!
Les Français sont plus que des boeufs, comme disait le Général de Gaulle ! Ils n'écoutent que les journalistes qui les manipulent avec des données tronquées. Vive la désinformation dans l'information !!!
Réponse de le 20/04/2012 à 17:57 :
Bonjour!
Garder présent à l'esprit ce que disait Georges Frèche: il y 80% de c... en France et je fais ma campagne pour eux!!!
Réponse de le 20/04/2012 à 18:23 :
fier de Total..! allez voir la façon comme il gère le petrole en Afrique et ailleurs..les autres compagnies ne sont pas en reste..pollution .;corruption ect..
Réponse de le 21/04/2012 à 0:20 :
Hulysse2000 ne soyez pas diffamatoire et ne parlez pas de choses que vous ne connaissez pas...
a écrit le 20/04/2012 à 12:28 :
On bloque le prix pendant 3 mois, ce qui n'empêchera pas le brut de continuer à grimper
sur le marché international . Et après , on fait quoi? Si c'est tout ce que M.Hollande et ses conseillers ont trouvé, il fa falloir sérieusement s'interroger sur leur compétence en économie....
Réponse de le 22/04/2012 à 13:37 :
@jpav : si on bloque les prix, ça ne peut se faire qu'au détriment des taxes sur l'essence. Baisse des taxes = plus de taxes ailleurs ! sur quoi ???
a écrit le 20/04/2012 à 10:43 :
une fois de plus ,l'incurie en matieres de depenses de l'etat a trouve un bouc emissaire:les petroliers;a quand la refonse veritable de l'etat la fin du mille feuille ?Il nous faudrait
un veritable courage :nos hommes poltiques sont des laches
a notre image , De Gaulle reveille toi §!
a écrit le 20/04/2012 à 10:41 :
L'état peut peut être bloquer les prix en obligeant les intervenants à se couvrir à terme pour 3 mois . ce sera du court terme . le vrai problème c'est qu'on est dans une relation sado maso : on peut pas faire avec ( trop cher pour les particuliers ) on ne peut pas faire sans ( impots trop importants pour le budget ) , particulièrement injuste en plus !
Le manque de courage politique a tjrs des conséquences ,il n'y a aucune raison de taxer ce produit plus qu'un autre .
a écrit le 20/04/2012 à 9:59 :
@La Tribune: tojours pas pas de vraie analyse sur le prix de l'essence???
Le fond du sujet est la comparaison du prix du baril vs prix de l'essence à comparer avec le pic de 2008 où nous avions baril 150$, parité à 1,5 et donc baril à 100? et essence à 1,5?.
Faite le calcul actuellement et comparer... vous verrez que quelqu'un a augmenter ses marges après la production et avant la TIPP....
A quand un article.. ENFIN!!!!!
Réponse de le 20/04/2012 à 11:21 :
vous oubliez que en 2008 l'euros était fort + de 1.50 contre 1.30 auj face au dollars
Réponse de le 20/04/2012 à 14:04 :
Merci de lire avant de poster. J'ai précisé:
"baril 150$, parité à 1,5 et donc baril à 100Euros"
A bon entendeur.
a écrit le 20/04/2012 à 9:39 :
Le calcul pour les grandes surfaces est faux. En effet il est interdit de vendre à perte en France, c'est un délit ; donc elles cesseront de vendre comme beaucoup de pompistes de présume. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé sous la Révolution avec la loi du maximum pour le pain, la loi a fait disparaître l'offre. Il est vrai que la situation avait été améliorée avec la guillotine.
Réponse de le 20/04/2012 à 15:07 :
Bien sur, il vont arrêter de vendre... et tous les investisseurs vont partir à l'étranger et la France va mourir de faim??? Peut être aussi que ces entreprises peuvent s'habituer à des marges moindres et continuer de vivre sans voler les gens de manière aussi flagrante et honteuse, simplement...
Réponse de le 22/04/2012 à 13:42 :
oui elles vont arrêter de vendre si ça doit être à perte : voir raffinerie Petroplus, Lyondelbasel, etc...
vous croyez que lorsqu'une entreprise ferme, c'est parce qu'un patron en a marre de trop se gaver ??? non, c'est qu'il ne gagne pas (ou pas assez) d'argent, et soit il arrête tout, soit il va investir dans de meilleur condition ailleurs !
Mais vous-même, lorsque vous avez 2 possibilités, vous choississez la plus onéreuse ?? et bin ils font pareils, et c'est normal !
a écrit le 20/04/2012 à 9:09 :
Les proclamés écologistes incitent à la consommation lorsque les prix sont trop élevés! La ressources pétrolière se réduit mais il ne faut pas augmenter les prix! Pourtant ce qui est rare est cher. Les mêmes ont moins de scrupules concernant les prix de l'électricité qui va augmenter de plus de 20% ces prochaines années!
Cherchez la logique!
a écrit le 20/04/2012 à 9:07 :
coquille : "Les grandes surfaces, qui distribuent 60% des carburants vendus en France, y seront pour 600 milliards d'euros de leur poche", c'est pas "milliards", mais "millions". car 60% de 1 milliard à jamais fait 600 milliards.
Réponse de le 20/04/2012 à 9:37 :
Oui comme une bonne partie de cet article....
a écrit le 20/04/2012 à 9:03 :
Il faut arrêter de dire n'importe quoi.
Les Français comencent déjà à réduire leur achat de carburant. Donc, par la force les compagnies feront moins de bénéfices, en vendant moins. D'où l'idée de bloquer les prix, peut même peut-être leur faire gagner de l'argent. Sinon, il se passera une chose c'est qu'à force progressivement une grande majorité des personnes trouveront une autre alternative que la voiture et là alors, les compagnies pétrolières auront bien du mal à se sortir de là. Il est donc absolument nécessaire pour la survie de tous d' arrêter l'hémorragie de la flambée des prix.
Réponse de le 20/04/2012 à 9:41 :
tout ces chiffrages me font bien rire, quand on parle du manque a gagner pour l'etat d'une tipp flottante, c'est un manque a gagner sur une future augmentation hypothetique qui ne peut pas etre prise en compte dans le budget...Quand est-il de l'effet de l'augmentation des prix du carburants sur le pouvoir d'achat des menages et sur la consommation
a écrit le 20/04/2012 à 9:02 :
oui pas mal mais comment dire 85% de taxes si l etat se goinffrait un peu moins ca n aurait t il pas un VRAI effet sur les prix??? Non pas possible? ah bah oui faut bien nourrir nos myrades de politiques
a écrit le 20/04/2012 à 8:23 :
typo : "Les grandes surfaces, qui distribuent 60% des carburants vendus en France, y seront pour 600 milliards d?euros de leur poche."

au lieu de 600 millions
a écrit le 20/04/2012 à 8:16 :
"Si c?est inacceptable de vendre à perte" ???

Et les producteurs de fruits et légumes, eux, ils vous vendent bien leur produit à perte non ??

Bandes d'hypocrites !
Réponse de le 20/04/2012 à 8:32 :
dans leur prix de revient les producteurs de fruits et légumes ,'l'agriculture en général bénéficie de subventions leur permettant de compenser (70%) du revenu ,c'est pour cela que 10 ans après ils sont toujours présents
Réponse de le 20/04/2012 à 8:45 :
C'est surtout pour cela qu'ils sont si pauvres!
Et 70% de subventions, vous rigolez ou quoi? Renseignez-vous un peu mon ami.
Réponse de le 20/04/2012 à 11:41 :
La mode est au rabâchage des agriculteurs "pauvres" !! N'oublions pas que beaucoup d'entre eux vivent très bien !!
Réponse de le 20/04/2012 à 15:35 :
les subventions sont un scandale.il est plus facile de recevoir des subventions que de travailler....jeter les legumes que baisser les prix sans intermediaire est une idee francaise.......a mediter mais ne plaignons pas les agriculteurs..........
a écrit le 20/04/2012 à 8:13 :
le seul choc est et continuera d' être, pour le pôvre c.n, qui doit faire des pleins, et acheter du fuel pour se chauffer..

François IV ou V ; sera un don Quichotte.. encore s 'il va jusqu' à se rappeler de ses promesses !!! et ne dit pas après le contraire !!!
a écrit le 20/04/2012 à 7:40 :
Il serait tout de meme pertinent de rappeler que l activite distribution reseau station service de total ne realise pas 12 milliards de benefices mais a plutot au contraire un resultat operationnel tres faible . Sans parler du raffinage europe qui est negatif . Et oui chers francais denigrant une belle entreprise faisant du benefice : ce n est pas avec vous que ces milliards sont generes . Conclusion : total aurait tout a fait raison de quitter un jour la france pour un pays plus interessant , n ayant pas peur de le dire intelligent, et non jaloux de son prochain !
Réponse de le 20/04/2012 à 8:50 :
Total sont à la fois extracteur, raffineur, transporteur, et distributeur, ils choisissent dont volontairement à quel prix ils achètent et vendent en interne du groupe.
C'est comme ça, qu'ils ne paient pas d'impôt malgré des milliards de bénéf'.
Ca n'a rien à voir avec des contraintes structurelles, c'est juste de l'optimisation fiscale: on s'arrange pour que ce soient les sociétés à l'étranger qui font toute la marge, et ainsi, on revend en France le produit avec toute la marge déjà bouffée, ce qui évite de payer des impôts tout en s'assurant que les concurrents en distribution ne gagneront pas grand chose sur le produit fini, et en bloquant les tarifs publics à un niveau élevé.
Bref, Total peut bien quitter la France, ça changera que dalle, vu qu'ils paient déjà que dalle en France.
Réponse de le 22/04/2012 à 19:41 :
@grogaz : cette année 360 millions d'euro . Si t'appelle ça que dalle ..!!! je suis pas sur qu'on ai les moyens de s'en passer . Proportionnellement combien payent les autres distributeur ; shell, BP, esso, eni, et les grandes surfaces ???
Et combien d'emplois de raffinage (chez petroplusd, lyondellbasel, .., y a plus rien !)
a écrit le 20/04/2012 à 7:22 :
Les carburants ont deux raisons d' etre de plus en plus chers: c est de l énergie fossile épuisable et c est une manne formidable pour l état. Malheureusement les gens devant utiliser leur voiture en pâtissent. Les politiques ne se pré occuperont jamais de ces gens. Sauf en faisant semblant pendant les campagnes électorale. Solution: tous habiter et travailler en centre ville!!!!!
Réponse de le 20/04/2012 à 9:04 :
Ca c'est faux, en tous les cas pour l'instant. Par exemple le Brésil a découvert autant de pétrole que les réserves se trouvant en Arabie Saoudite. Sans parler du potentiel dans les mers profondes. Donc le pétrole sera plus cher car il sera plus cher à extraire et non parcequ'il n'y en aura plus. Ce qui le rend cher actuellement c'est la spéculation. Eh oui, la spéculation. C'est cette spéculation qu'il faut combattre et non toutes autres raisons bidon!
a écrit le 20/04/2012 à 4:21 :
En France, c'est dans l'éolien qu'il fallait investir, ça brasse beaucoup d'air...
Réponse de le 20/04/2012 à 8:52 :
et en plus si on en installe tous une sur notre voiture, on peu tous changer nos moteurs pour des électriques, c'est chouette.
a écrit le 20/04/2012 à 4:11 :
La presidence Hollande risque d etre interessante. La Correze est le departement le plus endette de France. Et c est Hollande qui risque de bientot diriger le pays. Le plus dur c est pas la chute c est l atterrissage.
Réponse de le 20/04/2012 à 17:47 :
La Correze a été pendant plus de 10 ans sous présidence UMP !!! Hollande est arrivé en 2009 avec une Correze au fond du trou !! alors à qui la faute ??
a écrit le 19/04/2012 à 23:14 :
Et au bout de trois mois que fait t'on si le prix augmente. Cette perte de recette sera compensée comment!
a écrit le 19/04/2012 à 22:04 :
on se fiche pas mal du travailleur payé au smic qui doit prendre sa voiture pour garder son petit job .. ça ! tout ce grand monde s'en fout !
Réponse de le 20/04/2012 à 13:13 :
Il pourrait peut-etre y aller avec 1 ou 2 copains et partager les frais, une Ferrari ca consomme
a écrit le 19/04/2012 à 21:57 :
Le "gros" Mergerie s'inquiète surtout pour sa cassette personnel et bien sûr les dividendes des actionnaires, le peuple, il s'en fou complètement !
Réponse de le 20/04/2012 à 16:03 :
Chevron: restez poli lorsque vous parlez du patron de la premiere capitalisation boursiere....
a écrit le 19/04/2012 à 21:37 :
Bof. Quand Total délocalisera son siège et donc ses bénéfices à Bruxelles, il ne restera plus que les pertes en France. Ils doivent trembler.
Réponse de le 19/04/2012 à 23:48 :
Ca, c'est pour bientot...
Réponse de le 20/04/2012 à 8:52 :
Et alors?
Total ne paie déjà pas d'impôt en France, ils peuvent bien se délocaliser à l'étranger, qu'est-ce-que ça change?
Réponse de le 08/05/2012 à 17:23 :
Ca change que total emploi pas mal de monde, sur ces emplois, Total paient des taxes patronales. Bravo la gauche.
a écrit le 19/04/2012 à 21:29 :
Il me semble qu'il y a une loi qui interdit la vente à perte... je suis sûr que les pétroliers auront à coeur de rester dans la loi! ;^)))
Réponse de le 19/04/2012 à 23:13 :
Il est interdit de vendre a perte pour celui qui achéte un produit , à cause de la tva ,achat HT + TVA et paiement de la différence de TVA a l'Etat .Pour celui qui fabrique un produit ,il peut vendre au dessous de son coût de production
a écrit le 19/04/2012 à 20:36 :
j'ai un problème avec le centime de marge en moyenne. Expliquez moi comment les grandes surfaces font pour faire des offres ponctuelles d'essence à prix coutant avec des baisses de 4 à 10 cts selon les enseignes et les zones de chalandises?
Réponse de le 20/04/2012 à 8:49 :
50% du prix sont des taxes de l'état
comme les grandes surface ne sont pas sous les mêmes réglementation et payes moins de taxes même une différence de 5% est suffisante pour avoir plus de marge et de revenu
Réponse de le 20/04/2012 à 9:23 :
Faux : les taxes sont les mêmes pour tous les distributeurs.

Pour répondre à la question, il faut juste distinguer marge brute (commerciale) et marge nette.
La marge brute est la différence entre prix d'achat et prix de revente.
La marge nette est la marge brute moins les frais de distribution (donc , c'est le bénéf)

Dans l'article, c'est la marge nette qui vaut 1 centime
La marge brute vaut une dizaine de centimes en général. Et c'est sur cette marge que les GMS peuvent jouer pour faire des offres : il faut juste que la marge brute reste supérieure ou égale à 0 pour ne pas être accusé de vendre à perte.
a écrit le 19/04/2012 à 20:25 :
C'est le contribuable qui paiera si les taxes baissent !!!
Réponse de le 19/04/2012 à 21:05 :
Oui, ce sera une subvention aux gros consommateurs (je doute qu'ils se recrutent parmi ceux qui vont travailler en mobylette)
a écrit le 19/04/2012 à 20:19 :
1 milliard sur 12 de bénéfices rien que pour Total, je crois que je vais verser une larme...
Réponse de le 19/04/2012 à 21:24 :
Le renard à visiblement du mal à suivre le débat. Vite à la tanière rouge.
a écrit le 19/04/2012 à 20:07 :
En cas de blocage des prix, s'ils sont obligés de vendre à perte, il n'y a pas de raison que les pétroliers continuent de vendre leur production en France. Ils auront bien plus intérêt à vendre à l'international. Après les illusions, le réveil sera douloureux pour certains Français.
Réponse de le 19/04/2012 à 20:14 :
ils ont dit '3 mois' -> decallage de tresorerie, et repercussions 'jour le jour' des fluctuations du brent ! au moins on est d'accord !!
a écrit le 19/04/2012 à 20:02 :
C'est sure ... un pétrolier contre un pédalo ! Ca le fait pas !
a écrit le 19/04/2012 à 19:50 :
ca sera pas un montant de pertes, mais un decallage de tresorerie; si on passe en mode reel, tt le monde aura des fluctuations en fonctions des variations jour le jour du brut! le particulier va devoir devenir un specialiste des options barrieres sur commodites ! ca va rigoler, vu le niveau en maths des francais !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :