Une baisse de 0,6% des prix du gaz au 1er avril

 |   |  329  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les tarifs réglementés du gaz de GDF Suez baisseront de 0,6% au 1er avril pour les ménages, reculant ainsi légèrement pour le troisième mois consécutif, a annoncé le ministère de l'Ecologie et de l'énergie.

Un troisième mois de baisse consécutif. "GDF Suez a communiqué à la Commission de régulation de l'énergie sa nouvelle proposition de tarifs réglementés du gaz. Cette baisse de 0,6% pour les ménages, confirme l'intérêt de la nouvelle formule arrêtée par le gouvernement le 21 décembre 2012 et appliquée mensuellement", a-t-on indiqué au ministère de l'Ecologie et de l'énergie.

Cette baisse viendra s'ajouter aux replis des tarifs gaziers de 0,5% et 0,3% déjà enregistrés le 1er février et le 1er mars, respectivement. Ils avaient à l'inverse augmenté de 2,4% le 1er janvier.

La réforme des tarifs du gaz annoncée fin 2012 par le gouvernement conduit à réviser désormais les tarifs du gaz tous les mois et non plus chaque trimestre. De plus, leur formule de calcul intègre des facteurs d'évolution en principe plus favorables aux consommateurs.

Une baisse attendue

Une nouvelle baisse le mois prochain était déjà largement pressentie. La semaine dernière, des informations de presse avaient évoqué une diminution de l'ordre de 0,5%.

Et fin février, le vice-président de GDF Suez, Jean-François Cirelli, avait lui-même estimé que la légère détente se poursuivrait a priori dans les mois qui viennent, à condition que les grands facteurs d'évolution (cours du pétrole, taux de change et cours du gaz naturel sur le marché au comptant) continuent d'évoluer favorablement. Ce mouvement reste cependant pour le moment modeste par rapport à la flambée des prix du gaz qui n'avaient cessé d'augmenter depuis deux ans et se sont envolés au total de plus de 80% depuis mi-2005.

De plus, les petites baisses enregistrées depuis février n'ont pas encore suffi à effacer la hausse de plus de 2% entrée en vigueur en janvier. Selon un calcul de l'AFP, en comptant le nouveau repli d'avril, les tarifs du gaz auront au total augmenté de 1% sur les quatre premiers mois de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2013 à 9:39 :
Je vais essayer de répondre aux différents sujets ci-dessous.

Tout d'abord, les baisses de février (0,5%), mars (0,3%), avril (0,6%) n'ont toujours pas compensées la première hausse de janvier (2,4%)...

Après, au niveau de la nouvelle formule, le principal changement est le fait que les évolutions sont mensuelles au lieu d'être trimestrielles. Le but est simple : éviter le problème que l'on connait actuellement avec les deux blocages du gouvernement Fillon et Ayrault qui vont être rattrapés sur nos factures. En effet, il y a eu des hausses trimestrielles importantes, le gouvernement a voulu les bloquer pour faire "plaisir" aux citoyens mais GDF a gagné sont procès et on va maintenant avoir un rattrapage sur nos factures pour compenser les deux blocages...

En gros, le gouvernement préfère avoir 3 hausses mensuelles de 0,9% qui vont passer auprès des consommateurs qu'une hausse trimestrielle de 3% qui va faire parler dans les médias et raller les consommateurs !

Enfin au niveau de votre facture, vous allez subire les baisses même si vous êtes facturés tous les 6 mois. Il y a un profil de courbe qui est appliqué à tous les clients relevés semestriellement. Le profil de courbe permet de répartir votre consommation semestrielle sur les 6 mois. Il ne reste plus qu'à multiplier la consommation mensuelle par le tarif en vigueur lors du mois en question.

J'espère avoir été assez précis dans mes réponses.

S'il y a une chose à retenir, c'est que le gouvernement actuel n'y est pas pour rien sur l'évolution du gaz que ce soit à la hausse où à la baisse. Ce sont simplement des indices qui évoluent sur le marché et qui font varier le prix du gaz qui nous est facturé.
a écrit le 22/03/2013 à 14:23 :
Avant de relayer ce genre de propagande, il faut que les journalistes se posent la question du comment GDF Suez peut savoir combien on a consommé chaque mois puisqu'il n'y a un relevé qu'une ou deux fois par an (soit tous les 6 mois).

Ceci est une grande opération de propagande ... N'oublions pas que l'Etat détient 35% de GDF Suez et que ce genre de manip remplit bien les caisses.
Réponse de le 22/03/2013 à 15:11 :
Et alors ? que le relevé de compteur se fasse tous les 6 mois ou tous les ans ne change rien... Les cours des matières premières sur lesquelles est indexé le gaz baisse, il est normal que cette baisse soit répercutée directement.... Alors avant de monter sur vos grands chevaux pour au final une remarque de m*r*e qui ne fait rien avancer, réjouissez vous pour une fois qu'on voit une baisse des dépenses quelque part...
Réponse de le 23/03/2013 à 9:11 :
Votre commentaire est inapproprié, car si vous réflechissez 5 minutes, comment vont-ils répercuter une baisse sur votre consommation d'Avril alors que seule votre consommation chaque 6 mois est connue. Comment vont-ils appliquer le prix de janvier et des autres mois s'ils n'ont aucune idée de votre consommation chaque mois ... Réfléchissez un peu et vous comprendrez que cela est un coup de comm mais dans la pratique il n'y aura pas de baisse ...
a écrit le 22/03/2013 à 12:01 :
c est baisser un peu pour mieux augmenter ensuite
a écrit le 22/03/2013 à 11:35 :
Enfin une baisse de l'augmentation ! Mais à quand une augmentation de la baisse ?
a écrit le 22/03/2013 à 9:55 :
pourquoi les abonnements ne baissent pas ,alors qu'ils ont augmentes a chaque fois que le gaz changeait de prix!!!!
a écrit le 22/03/2013 à 8:30 :
C'est quand même bizarre: depuis que la gauche a changé, légalement, la formule de calcul du prix du gaz, ce dernier baisse tous les mois.... que faisait la droite depuis 10 ans???
Réponse de le 22/03/2013 à 9:51 :
il nous ont pompé du fric au profit des actionnaires qui se sont rempli les poches ,c'est le liberaliste et la soit dit concurence par la privatisation qui permet de faire exploser les prix ,le bon exemple les autorautes qui le contribuable français a finance avec ses impots!!!
Réponse de le 22/03/2013 à 14:27 :
Je ne suis pas sure que la gauche fasse mieux augmentation de l'électricité, diminutions des retraites, suppression des heures supplémentaires qui ma foi arranger les ouvriers.diminution du pouvoir d'achat,augmentation du chômage,je ne vois pas ou est le mieux?attendez-vous a une grosse hausse du gaz a la rentrer,revenez sur terre arrêter de rêver????
Réponse de le 22/03/2013 à 15:20 :
vous oublier de dire que de 2005 a 2011 le gaz a augmente de 80% !!!
Réponse de le 22/03/2013 à 17:08 :
Désolé,c'est vrai.mais nous sommes quand même entrain de couler,malgré les promesses de HOLLANDE,promesses non tenues que je sache donc conclusion bonnet blanc et blanc bonnet,et c'est toujours les même qui payent,nous.
a écrit le 22/03/2013 à 8:26 :
naturellement légére baisse au 1e avril l'hiver est fini et nous aurons une grosse hausse au
premier octobre les prix sont loin de suivre les prix réels du marché

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :