Après les frigos, l'éco-taxe s'attaque aux canapés

 |   |  215  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Après l'électroménager, c'est sur les produits d'ameublement que les consommateurs devront désormais s'acquitter d'un supplément sur le prix. Les producteurs et distributeurs de mobilier, réunis dans Eco-Mobilier, visent un taux de recyclage des déchets d'ameublement de 80% d'ici à 2017 contre 23% en 2012.

Depuis le 1er mai, l'éco-taxe jusqu'ici applicable dans le rayon électroménager s'est étendue à l'ameublement. Canapés, commodes, lits? Le consommateur s'acquittera désormais d'une participation qui permettra de financer les circuits de recyclage. Le montant de cette éco-taxe est établi en fonction du coût qu'impliquerait le produit acheté. Elle tiendra compte du poids, de la taille, des matières engagées dans l'élaboration du produit. Ainsi, le surcoût redevable par le consommateur peut dépasser les six euros pour une armoire particulièrement lourde, ou quelques centimes pour une chaise basique.

Les professionnels mutualisent les frais

Mais cette éco-taxe oblige également le distributeur et le producteur à s'engager dans le circuit de recyclage. Ils ont donc décidé de se réunir autour d'un organisme commun Eco-mobilier afin de mutualiser leurs moyens. Dans ce "syndicat" du recyclage, on retrouve près de 3.000 acteurs du marché dont de nombreuses têtes d'affiches comme Ikea, Conforama, But? Cet organisme représente 75% du marché français du mobilier domestique. Eco-mobilier veut recycler 45% des déchets d'ameublement à horizon 2015, et 80% en 2017 contre 23% en 2012. L'éco-taxe devrait rapporter 300 millions d'euros lorsque le dispositif aura atteint son rythme de croisière. Cette éco-taxe avait été instaurée en 2010 par la loi Grenelle II pour la protection de l'environnement.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/05/2013 à 19:49 :
COMMENT L ETAT FRANCAIS DETRIUS LE TRAVAIL EN FRANCE CAR AVANT DE PONDRE DES LOIS A LA CON IL FAUDRAIT PEUT ETRE LE FAIRE AU NIVEAU EUROPEEN ON DETRIUS JUSTE LE PREMIER EMPLOYEUR DE FRANCE C EST A DIRE LES ARTISSANTS ACHETER DU MEUBLE ETRANGER DETRUIS LES EMPLOIS EN FRANCE AU FAIT METTRE UNE TAXE SUR LA TVA EST ILLEGALE L ETAT FRANCAIS EST LE PREMIER ARNAQUEUR
Réponse de le 23/01/2015 à 8:38 :
mon dieu , relisez vos commentaires , de grace , rediger en francais !!!!
a écrit le 03/05/2013 à 16:27 :
Article incomplet car il oublie la filière du meuble professionnel où les producteurs de meubles Français et les importateurs de meubles étrangers, destinés aux entreprises sont regroupés dans une autre entité du nom de VALDELIA.
Sur le fond, c'est bien une taxe "déguisée" que l'on appelle ECO CONTIBUTION et sur laquelle l'état touche la TVA, soit une prévision de rentrée fiscale de 80 millions d'Euros par an.
Un des derniers producteurs Français de meubles professionnels.
a écrit le 03/05/2013 à 15:50 :
La taxe est énorme alors que l'on paie déjà très chers les encombrants. Et puis qui peut ramener une armoire dans son point de vente ? Pas grand monde, il faut un camion, ça coûte très cher.
Réponse de le 03/05/2013 à 16:25 :
ben moi je recycle moi meme . quand je jette il n'y a plus grand chose a recuperer le bois me sert a chauffer meme avec de la ferraille dessus (je la recupere dans les cendres qui elles vont tres bien dans mon jardin) tout ce qui est cuivre et autre je demonte et revend moi meme bref je me rembourse l'eco taxe et en plus je suis gagnant ex j'avais une vielle table :et toc un coup de tronconneuse et elle a bien brulee dans la cheminee
Réponse de le 28/05/2013 à 15:58 :
Quand c'est du bois massif, soit, mais bruler des meubles en agglo, je ne suis pas sûr que ce soit très bon pour votre santé !
a écrit le 03/05/2013 à 15:29 :
Quand on jette des panneaux de bois, agglo (meubles démontés par nos soins) dans une benne "bois" de la déchetterie, c'est géré comment ? Sans ce nouvel organisme collecteur de contributions involontaires. Ils prendront les meubles à la maison ? Il faudra se les coltiner (lourde armoire par exemple) ? Ils recycleront de façon redistributive ce qui peut-être donné (Emmaüs) ou tout sera "valorisé" sous forme de copeaux (pour le chauffage par ex) ? Quand j'évacue, ça part façon puzzle (plus facile à manipuler et mettre dans voiture) !
C'est bien finalement, ça va créer des emplois (nous dire combien, ça donnera le rapport coût/efficacité).
Réponse de le 28/05/2013 à 15:52 :
Pour moi Photo73 pose des questions, il n'impose pas ses affirmations.
a écrit le 03/05/2013 à 10:52 :
encore une , oui encore une taxe de plus , c'est un cauchemar , bon il faut dire aussi qu'on achète des produits limite , limite , bois aggloméré ou il y'a plus de colle que de bois , au bout de 5 ans c'est pire que d'élever une bande de termites , on passe a travers , quand c'est pas la galère pour s'en débarrasser ( en province ) car dans les grandes villes il y'a les monstres ( c'est le cas de le dire ) c'est très souvent depuis quelques années du made in china .. ou sont les constructeurs locaux alors qu'on est un pays d'Europe avec le plus de bois ? , si c'est pour faire de la sciure et de la colle ? , les écolos ne tapent pas là ou il faudrait , vendre un produit de colle ( et les colles et leurs odeurs infectes et cancérigènes ) je ne parlerais pas non plus de ces meubles qui plient sous le poids d'un simple linge , on pourrait en dire long sur ce secteur , on casse les prix certes mais au détriment d'une qualités minimale et on s'étonne qu'on soit obligé de changer fréquemment de meubles ? , c'est pas conçu pour durer c'est normal c'est de la colle et de la sciure , rappelez vous des canapés qui filait l'urticaire , excellent pour les pharmaciens , par contre pour le client qui croyait faire une affaire ce fut autre chose , c'est pas une taxe qui va changer la colle ni la sciure .. c'est juste un nouvel impôt et de l'écolo gogo demago ..
Réponse de le 28/05/2013 à 15:46 :
Oui, nous maintenant on parle de bois d'arbre pour le bois massif !
a écrit le 03/05/2013 à 3:56 :
Tiens, une taxe de plus?
Réponse de le 03/05/2013 à 17:06 :
Oui et décide par le gouvernement Fillon !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :