- 15,5% : le rabais obtenu par un groupe de consommateurs sur leur facture de gaz

L'opération "Gaz moins cher ensemble" de l'UFC-Que Choisir a comptabilisé 142.490 inscriptions en l'espace de six semaines. 100.000 consommateurs vont s'abonner au fournisseur de gaz belge Lampiris, et voir leur facture baisser de 108 à 400 euros par an selon leur consommation.
74% des foyers chauffés au gaz estiment que leurs factures d'énergie représentent une part importante des dépenses totales du foyer selon le Baromètre 2013 du Mediateur National de l'Energie et de la Commission de Régulation de l'Energie publié le 14 novembre.
74% des foyers chauffés au gaz estiment que leurs factures d'énergie représentent une part importante des dépenses totales du foyer selon le Baromètre 2013 du Mediateur National de l'Energie et de la Commission de Régulation de l'Energie publié le 14 novembre. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'ambition était de fédérer au moins 100.000 foyer français pour faire baisser la facture de gaz, mission accomplie pour l'UFC-Que Choisir ! Son opération « Gaz moins cher ensemble » s'est achevé ce lundi soir à minuit et a abouti à un tarif du kWh jusque là inédit : -15,5% du kWh par rapport au tarif règlementé de novembre. Le fournisseur belge Lampiris s'est engagé à en faire bénéficier 100.000 foyer, inscrits entre le 15 et le 25 novembre 2013 par le biais de l'association de consommateurs. Une remise complémentaire de 35 euros sera accordée, à valoir au bout de six mois en cas de facturation annuelle ou sur la deuxième facture en cas de facturation bimestrielle.

 >> Jour J pour l'opération "Gaz moins cher ensemble" lancée par l'UFC-Que Choisir

«Substantielles au niveau individuel, l'économie collective peut être colossale : tous profils confondus (abonnés au tarif régulé, abonnés au marché libre), c'est plus de 20 millions d'euros potentiels de pouvoir d'achat», juge l'UFC-Que Choisir.

15% des Français rencontrent des difficultés pour régler la note de gaz ou d'électricité

Au final, un foyer peut espérer économiser entre 108 et 400 euros par an selon les calculs de l'association de consommateurs. Une ristourne bienvenue sachant que 15% des Français reconnaissent avoir rencontré des difficultés pour payer certaines factures de gaz (ou d'électricité) cette année - 4 points de plus qu'en 2012 - selon le Baromètre 2013 du Médiateur National de l'Énergie et de la Commission de Régulation de l'Énergie publié le 14 novembre.

Quant au nombre d'intéressés : 142 490 inscrits à l'opération, « pour une première en France, c'est tout à fait considérable » commente l'UFC-Que Choisir ce mardi matin. Outre des conditions tarifaires avantageuses, les consommateurs vont pourvoir bénéficier d'un contrat type répondant au cahier des charges strict établi au préalable par l'association. « L'auto-relevée va prévaloir et on va éviter les renvois de responsabilité incessant entre le fournisseur et le responsable du réseau, cette fois-ci, le fournisseur est responsable de l'ensemble du service vis-à-vis du consommateur » se félicite une porte-parole de l'UFC-Que Choisir. Seules les personnes inscrites avant ce 26 novembre pourront prétendre à ces conditions tarifaires et contractuelles.

A partir du 7 décembre, elles recevront un offre personnalisée de Lampiris et seront libres d'y souscrire ou pas avant le 30 janvier 2014. L'engagement du fournisseur sur la remise de 15,5% étant valable pour une durée d'un an, on ignore pour l'instant quel tarif il appliquera à ces contrats au-delà. La Tribune n'a pu obtenir plus de précisions ce mardi matin, Lampiris demeurant injoignable. Néanmoins, à l'heure actuelle, hors offre proposée par l'intermédiaire de Que-Choisir, ce fournisseur propose déjà 12% de réduction à ses clients.

Gaz_comparatif

L'initiative de l'UFC-Que Choisir a peut-être ouvert la voie à d'autres regroupements en France. Elle laisse à disposition de d'autres groupements de consommateur son « contrat type » et assure que « bon nombre de copropriétés et de syndics » l'ont déjà demandé. « Notre opération a ouvert une fissure, que dis-je, une brèche » estime une porte-parole.

D'autres pistes d'actions similaires en projet

Des opérations similaires avaient déjà été organisées à l'étranger. Ainsi, 47.000 foyers belges ont adhéré à l'opération « Réduisons la facture » de Tests Achats avec un gain annuel moyen de 365 euros ; aux Pays-Bas 43.000 ménages ont souscrit une offre semblable pour un gain moyen de 330 euros et 38.000 foyers britannique ont répondu à l'offre « Big Switch » initiée par l'association Wich. A ceci près que contrairement à l'opération française, les économies valaient pour le gaz et l'électricité, contre seulement le gaz en France étant donné que « le tarif règlementé d'EDF reste plus intéressant » selon UFC-Que Choisir.

D'autres campagnes de regroupement de consommateurs de ce type pourraient bien être orchestrées par l'association dans les mois à venir, dans d'autres domaines. « Oui, nous réfléchissons à d'autres pistes d'actions, mais tant que ce n'est pas avalisé par le conseil d'administration de l'association ce n'est pas officialisé » confie cette même porte-parole.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 27/11/2013 à 9:23
Signaler
Mais qui répare en cas d'incident : le prestataire ou GDF ?

le 27/11/2013 à 11:21
Signaler
GRDF gère les tuyaux, les compteurs, l'infrastructure. GDF, Antargaz, EDF, autres, vendent du gaz qui est injecté dans les tuyaux. Quelque soit le fournisseur d'énergie, c'est GRDF qui gère les relevés, les ennuis, la modernisation des installations ...

à écrit le 27/11/2013 à 8:49
Signaler
Ce genre d'action devient urgente pour l'électricité aussi ...

à écrit le 26/11/2013 à 21:45
Signaler
Marre des monopoles ... Pour casser la SNCF faite comme moi covoiturage.fr et pour le gaz lisez l article :0))

à écrit le 26/11/2013 à 17:50
Signaler
Voilà qui va faire plaisir aux monopoleux de GDF et leur syndicats !!! Allez la France, réveille-toi...

le 26/11/2013 à 18:39
Signaler
Pour info GDF Suez a le monopole du transport GRTgaz et de la distribution de gaz naturel GrDF idem pour EDF avec RTE et ErDF

à écrit le 26/11/2013 à 17:25
Signaler
Et dire qu'il faudrait augmenter le coût de l'énergie pour faire baisser les émissions de CO2. Avec - 15%, on est mal parti !

le 26/11/2013 à 18:26
Signaler
C'est du second degré j'espère ?????

le 26/11/2013 à 20:44
Signaler
Vous pouvez bien faire des économies de consommation d'énergie pour avoir une facture plus faible, même avec réduction. Qui mange deux fois plus de confiture quand elles ont 20% gratuit ? Je chauffe à 18°, et peux abaisser la température année par an...

à écrit le 26/11/2013 à 14:52
Signaler
je vais basculer vers lampiris debut decembre et ce qui est dommage c'est qu'il ny a pas plus de français qui quitte GDF pour un fournisseur alternatif ,cela fera comprend que on a marre d'etre pris pour des pigeons qui se font plumer! actuellement v...

à écrit le 26/11/2013 à 13:31
Signaler
Il est clair que l'achat groupé ne peut être que rentable. Par contre, c'est l'aspect 1 an qui me gène... Si le prix reste compétitif dans un an, je bascule. (prix au METRE-CUBE, bien sûr...)

le 26/11/2013 à 17:36
Signaler
Je suis passé chez Lampiris depuis plus d'un an avec un contrat -12% pendant 12 mois. Pour le nouveau contrat, pas de surprise, c'est toujours -12%. Et comme je me suis inscrit à l'offre UFC/Lampiris, ce sera bientôt encore moins.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.