Irak : Alstom remporte un contrat de 400 millions d'euros

 |   |  265  mots
Dans le cadre de ce contrat clé en main, Alstom assurera l'ingénierie, la construction et la mise en service de la centrale ainsi que la fourniture des équipements clés, notamment quatre turbines à gaz GT13E2 d'une grande fiabilité, indique le groupe
"Dans le cadre de ce contrat clé en main, Alstom assurera l'ingénierie, la construction et la mise en service de la centrale ainsi que la fourniture des équipements clés, notamment quatre turbines à gaz GT13E2 d'une grande fiabilité", indique le groupe (Crédits : reuters.com)
Le géant industriel français a annoncé lundi avoir remporté un contrat pour la construction de la centrale à gaz de Zubair, près de Bassora, dans le sud de l'Irak.

Nouveau contrat pour Alstom. Le groupe industriel français a annoncé lundi avoir décroché un contrat  évalué à plus de 400 millions d'euros avec SOC (Southern Oil Company), une coentreprise comprenant notamment l'italien Eni et le ministère irakien de l'Energie, pour construire la centrale à gaz de Zubair, située près de Bassora, dans le sud de l'Irak.

Ce contrat "confirme l'importance d'Alstom"

"Le projet de Zubair confirme une nouvelle fois l'importance d'Alstom dans le secteur de la production d'électricité à partir du gaz naturel en Irak", a déclaré Steve Meszaros, vice president senior en charge des activités Gaz d'Alstom, cité dans un communiqué du groupe. Et de poursuivre:

"A l'heure où le pays poursuit ses efforts de reconstruction et d'expansion, Alstom est une nouvelle fois à ses côtés pour travailler avec ses partenaires et contribuer à la modernisation des infrastructures en Irak".

Construction et mise en service de la centrale

"Dans le cadre de ce contrat clé en main, Alstom assurera l'ingénierie, la construction et la mise en service de la centrale ainsi que la fourniture des équipements clés, notamment quatre turbines à gaz GT13E2 d'une grande fiabilité", indique le groupe.

Le support technique et l'expertise en ingénierie nécessaires au projet seront fournis par le siège d'Alstom Power à Baden, en Suisse, et par son usine de fabrication de turbines à gaz de Mannheim, en Allemagne, ajoute-t-il.

Cette annonce a fait bondir le titre en Bourse. A 16H08 (14H08 GMT), le titre était en tête du CAC 40 avec une progression de +2,99% à 19,98 euros, dans un marché en hausse de +0,24%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2014 à 10:55 :
Mais cela se traduit par quelle masse de travail en France ?
Réponse de le 01/04/2014 à 12:55 :
ne vous inquiétez pas. A force de favoriser le commerce, la psycho et autres sciences molles, et en mettant les ingénieurs au placard pour les promotions au copinage, nous vivons nos derniers contrats. A j'oubliais, les meilleurs sont employés par l'industrie financière, pour perfectionner les outils destinés a plumer le peuple. Elle est pas belle, la route vers le déclins ?
a écrit le 31/03/2014 à 21:32 :
Ce serait aussi intéressant de savoir à combien s'est élevé les pots de vin à quelques fortunés Irakiens.... ;)
a écrit le 31/03/2014 à 20:21 :
Peut-on attribuer au moins un succès à Hollande ? Il est certainement pour quelque chose dans ce contrat parce que tous nos gouvernements s'y entendent en matière d'usines à gaz, non :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :