Coup de projecteur sur l’éolien flottant breton

Le Premier ministre s’est rendu samedi à Groix à la rencontre des professionnels de la filière.

2 mn

Une ferme d'éoliennes flottantes au large de Groix d'ici 2020
Une ferme d'éoliennes flottantes au large de Groix d'ici 2020

EOLFI, lauréat le 22 juillet dernier du premier appel à projet pour des fermes pilotes d'éoliennes flottantes lancé en août 2015, a reçu samedi une visite de poids. En effet, accompagné du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, qui est également président de la Région Bretagne, le premier ministre Manuel Valls a rendu visite sur l'île de Groix aux acteurs économiques et des collectivités de cette filière émergente. A cette occasion, Alain Delsupexhe, président d'EOLFI, a présenté le projet qu'il mène aux côtés de DCNS, VINCI Construction France, GE Renewable Energy et Valemo. Cette ferme pilote de quatre éoliennes flottantes de 6 MW ancrées à 15 kilomètres des côtes sera développée au large de l'île de Groix. Connectée au réseau électrique par un câble sous-marin, elle bénéficiera d'un contrat d'achat d'électricité pour une durée de 20 ans et produira l'équivalent de la consommation électrique de 40 000 foyers, soit les 2/3 de la population de Lorient.

Valider les technologies en vue de l'export

  « Nous sommes heureux de participer, avec CGN EE, au déploiement des premières éoliennes flottantes en France et de pouvoir améliorer notre maîtrise de cette technologie en milieu océanique à forte houle et à fort marnage, caractéristique de l'essentiel du marché export », s'est réjoui Alain Delsupexhe, président d'EOLFI.

Ces fermes pilotes ont vocation à valider les technologies avant de les exporter, or Groix offre des conditions de mer représentatives du marché potentiel au niveau mondial.

La France bien positionnée

En retard sur ses projets d'éolien offshore « posé » (nécessitant des fondations et limité en termes de profondeur et de distance des côtes), la France est bien positionné sur cette technologie encore émergente de l'éolien flottant, qui permet de bénéficier des vents puissants plus au large tout en réduisant les conflits d'usage avec les pêcheurs ou les professionnels du tourisme. Les spécialistes des énergies renouvelables lui promettent d'ailleurs un avenir radieux : 40 GW installés en Europe en 2025, 15% de la consommation d'électricité européenne en 2030 et deux fois plus de capacité de production  que le nucléaire dans le monde  en 2050.

Une seconde attribution de projets de fermes pilotes par l'ADEME aura lieu à l'automne.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 08/10/2016 à 10:15
Signaler
Bonjour Dutch, Merci de vos précisions ! le plaisir est partagé ! A noter quand même : 1) Les entreprises d’extraction d’énergies fossiles, je cite, "bénéficient de subventions à hauteur de 4,74 mille milliards d’euros par an, soit l’équivalent...

à écrit le 06/10/2016 à 19:38
Signaler
Bonsoir La Réalité, quel plaisir de vous lire ! Bravo pour votre enthousiasme. Je réagis à quelques passages: "Pour mémoire et dans l'ordre les énergies fossiles sont encore largement plus subventionnées dans le monde que les renouvelables " Au c...

à écrit le 04/10/2016 à 22:51
Signaler
Merci de votre rép. et précisions Dutch. 1) le régime des appels d'offres en éolien fait nettement baisser les tarifs (pour les cas extrêmes voir l'Amérique latine entre autres à 25 euros le MWh et tous les autres cas similaires dans le monde). L...

à écrit le 04/10/2016 à 18:11
Signaler
Merci, "La réalité", pour cette longue réponse et pour m'avoir lu. Permettez moi de réagir sur quelques extraits de votre réponse: "Prime d’Etat – le complément de remuneration": Combien en % du prix de vente ? Pour moi c'est une subvention... ...

à écrit le 04/10/2016 à 15:00
Signaler
@ Dutch : vos chiffres datent donc analyse inexacte. Pour la France et pour l'éolien terrestre le régime de l’obligation d’achat s’arrête pour les développeurs. A partir de janvier 2017, tous les projets de plus de six turbines seront choisis sur app...

à écrit le 04/10/2016 à 13:27
Signaler
Je dispose des éléments suivants pour les pays bas offshore: Prix de revient 170 eur/MWh, prix de marché 30 eur /MWh, la difference de 140 eur/MWh est subventionnée ! C'est énorme! Et pourtant le pays est très venté. La ferme offshore de princess A...

à écrit le 04/10/2016 à 13:00
Signaler
Abonnement minimum EDF = 3 kW (sans le chauffage, sinon c'est beaucoup plus!) 24 000 kW/3 = 8000 foyers, si le pic de consommation des foyers est concommittant. Champs offshore de princes Amalia (Pays bas au large de la Haye). 60 turbines a 2 MW ...

à écrit le 04/10/2016 à 8:41
Signaler
A noter que le stockage d'énergie est en énorme croissance. Une étude récente de Bloomberg New Energy Finance (BNEF) : "Global Energy Storage Forecast 2016-2024" estime la croissance du marché du stockage d'énergie "massive". L'investissement annuel...

à écrit le 03/10/2016 à 23:44
Signaler
La consommation moyenne d'une famille en énergie électrique est de 5336 kWh par an = 0,6 KW/h/H. Avec un facteur de charge de 35% pour l'éolien offshore, seules ces 4 éoliennes permettent d'approvisionner - donc sans intermittence - 14.000 foyers et ...

à écrit le 03/10/2016 à 18:01
Signaler
10 000 foyers me semble plus réaliste (non 40 000 comme annoncé): 24 MW, soit 24 000 kw, ce ne ferait que 600 W par foyer ! Et encore, de façon intermittente! Le prix de revient par kWh sur 20 ans doit atteindre des sommets; car il faut payer ...

à écrit le 02/10/2016 à 14:17
Signaler
Bonjour, Attention à l'image d'illustration de l'article, le projet est à l'ile de Groix et non pas l'ile au moines (cette dernière est dans le golf du Morbihan donc impossible d'installer des éoliennes, attention aux fausses rumeurs !)

à écrit le 02/10/2016 à 13:05
Signaler
C'est bien ce projet, mais comme nous ne savons toujours pas stocker l'énergie électrique... il nous faudra encore une autre usine électrique pour les cas de journée sans vent !!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.