L'UFC-Que Choisir veut proposer de l'électricité moins chère que les tarifs réglementés

L'association de consommateurs, qui avait déjà mené deux campagnes d'achat groupé pour le gaz naturel uniquement, a donné mardi le coup d'envoi d'une nouvelle opération pour stimuler la concurrence dans le secteur de l'énergie.
Lors d'une conférence téléphonique, le président de l'UFC-Que Choisir, Alain Bazot, a expliqué que la baisse sera en proportion du nombre de consommateurs qui auront manifesté leur intérêt.
Lors d'une conférence téléphonique, le président de l'UFC-Que Choisir, Alain Bazot, a expliqué que la baisse sera "en proportion du nombre de consommateurs qui auront manifesté leur intérêt". (Crédits : Reuters)

Pour faire baisser les prix, acheter groupé est souvent une bonne solution. C'est d'ailleurs ainsi que l'UFC-Que Choisir espère pouvoir proposer aux consommateurs une offre d'électricité jusqu'à 15% moins chère que les tarifs réglementés pratiqués par EDF.

L'association de consommateurs, qui avait déjà mené deux campagnes d'achat groupé pour le gaz naturel uniquement, a donné mardi le coup d'envoi d'une nouvelle opération pour stimuler la concurrence dans le secteur de l'énergie. Les entreprises Engie et Lamparis y participeront.

Une baisse relative à la participation

Lors d'une conférence téléphonique, le président de l'UFC-Que Choisir, Alain Bazot, a expliqué que la baisse sera "en proportion du nombre de consommateurs qui auront manifesté leur intérêt".

"Si on atteignait 300.000 (participants), qui serait vraiment un très beau score (...), on pourrait espérer des offres à -14%, peut-être -15% par rapport aux tarifs réglementés" de l'électricité appliqués par EDF à 88% des ménages français.

Environ 10% de moins sur le gaz

Dans le gaz, où l'ouverture à la concurrence est un peu plus poussée, l'UFC-Que Choisir espère un gain d'environ 10% par rapport aux tarifs réglementés appliqués cette fois par Engie (ex-GDF Suez) à 57% des 10,6 millions d'abonnés au gaz.

"On se prépare à répondre pour l'électricité", a indiqué une porte-parole d'Engie à l'AFP. Le belge Lampiris, en cours de rachat par Total et lauréat des précédentes opérations de l'UFC-Que Choisir dans le gaz, a aussi dit envisager de se porter candidat, dans le gaz et l'électricité. EDF a lui indiqué qu'il ne participerait pas car l'électricien "souhaite garder le contact direct avec ses clients". Les offres lauréates seront dévoilées le 22 septembre.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 24/06/2016 à 15:19
Signaler
Je me joins à vous pour faire joué la concurrence et stopper ces privilèges bien français

à écrit le 22/06/2016 à 8:49
Signaler
je m'inscrit pour une offre sur une électricité moins chère

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.