Total débourse 200 millions d'euros pour le fournisseur belge d'énergie Lampiris

 |   |  358  mots
La transaction devrait être finalisée au cours du troisième trimestre 2016, selon un communiqué séparé de la société d'investissement Gimv, actionnaire de Lampiris aux côtés de la Société régionale d'investissement de Wallonie (SRIW) et des fondateurs du groupe.
La transaction devrait être finalisée au cours du troisième trimestre 2016, selon un communiqué séparé de la société d'investissement Gimv, actionnaire de Lampiris aux côtés de la Société régionale d'investissement de Wallonie (SRIW) et des fondateurs du groupe. (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Cette acquisition s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de Total, qui compte accroître d'ici à 2035 sa présence dans la chaîne de l'électricité et des énergies renouvelables.

Le géant pétrolier français Total a annoncé mardi l'acquisition de l'ensemble des actions du fournisseur belge d'électricité "verte" et de gaz naturel Lampiris. Selon une porte-parole du groupe français interrogée par l'AFP, le montant de la transaction se situe "entre 150 et 200 millions d'euros".

Cette acquisition s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de Total, qui compte accroître d'ici à 2035 sa présence dans la chaîne de l'électricité et des énergies renouvelables.

Cette opération permet notamment au pétrolier français de mettre un pied dans la fourniture de gaz et d'électricité aux particuliers, alors qu'il servait déjà des clients professionnels en Europe. Déjà propriétaire du fabricant américain de panneaux et de centrales solaires SunPower, Total avait annoncé début mai se lancer dans le stockage de l'électricité en rachetant pour 950 millions d'euros le spécialiste français des batteries Saft.

Aucune suppression d'emploi

La transaction devrait être finalisée au cours du troisième trimestre, selon un communiqué séparé de la société d'investissement Gimv, actionnaire de Lampiris aux côtés de la Société régionale d'investissement de Wallonie (SRIW) et des fondateurs du groupe.

"Cette acquisition sera sans incidence sur les clients et les fournisseurs des deux entreprises. Leurs contrats demeureront inchangés. Elle n'entraînera par ailleurs aucune suppression d'emploi", ont indiqué Total et Lampiris dans un bref communiqué commun.

Numéro trois en Belgique

Lampiris, troisième fournisseur d'électricité et de gaz sur le marché résidentiel belge, qui revendique une électricité 100% "verte", comptait début 2016 un peu plus d'un million de clients: 850.000 en Belgique et 200.000 en France.

En France, l'entreprise est surtout connue pour avoir remporté en 2014 et 2015 l'opération "Gaz moins cher ensemble" lancée par l'UFC-Que Choisir et dont l'objectif est de tourner la concurrence au bénéfice des consommateurs. L'afflux de consommateurs avait toutefois provoqué d'importantes perturbations dans le service (retard de factures, service client aux abonnés absents, etc...) qui avaient mis plusieurs mois à être résolues, obligeant l'UFC-Que Choisir à mettre Lampiris en demeure.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :