Draka dit non à Nexans

Le groupe dit qu'il va évaluer toutes les stratégies alternatives, notamment celle de rester indépendant.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Draka Holding a annoncé mercredi que l'offre non-sollicitée de Nexans, qui valorise le fabricant néerlandais de câble 731 millions d'euros, n'était pas suffisante et sous-évaluait l'entreprise.
 

Draka a estimé dans un communiqué que l'offre de son concurrent français ne permettait ni de satisfaire ses actionnaires ni de couvrir les risques inhérents à la transaction.
 

"Draka va activement étudier les alternatives stratégiques qui s'offrent à elle, y compris la stratégie permettant à Draka de rester indépendant", a déclaré l'entreprise néerlandaise, qui va également sonder les intentions de son principal actionnaire, Flint Beheer.
 

Une porte-parole de Nexans, premier fabricant mondial de câbles, a dit ne pas faire de commentaire dans l'immédiat. La semaine dernière, le groupe français a officialisé un projet d'offre publique d'achat sur son concurrent néerlandais au prix de 15 euros par action en numéraire.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.