Draka dit non à Nexans

 |   |  148  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe dit qu'il va évaluer toutes les stratégies alternatives, notamment celle de rester indépendant.

Draka Holding a annoncé mercredi que l'offre non-sollicitée de Nexans, qui valorise le fabricant néerlandais de câble 731 millions d'euros, n'était pas suffisante et sous-évaluait l'entreprise.
 

Draka a estimé dans un communiqué que l'offre de son concurrent français ne permettait ni de satisfaire ses actionnaires ni de couvrir les risques inhérents à la transaction.
 

"Draka va activement étudier les alternatives stratégiques qui s'offrent à elle, y compris la stratégie permettant à Draka de rester indépendant", a déclaré l'entreprise néerlandaise, qui va également sonder les intentions de son principal actionnaire, Flint Beheer.
 

Une porte-parole de Nexans, premier fabricant mondial de câbles, a dit ne pas faire de commentaire dans l'immédiat. La semaine dernière, le groupe français a officialisé un projet d'offre publique d'achat sur son concurrent néerlandais au prix de 15 euros par action en numéraire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :