Objectifs ambitieux pour Air Liquide

 |   |  259  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le spécialiste français des gaz industriels a annoncé ce lundi ses nouveaux objectifs pour la période 2011-2015, comprenant une croissance moyenne de son chiffre d'affaires de 8 à 10% par an, et une amélioration de son efficacité opérationnelle d'au moins 200 millions d'euros par an.

Air Liquide a dévoilé ce lundi un nouveau plan stratégique pour la période 2011-2015 grâce auquel il entend faire croître en moyenne de 8 à 10% son chiffre d'affaires par an et enregistrer une croissance soutenue de son bénéfice net.

Le leader mondial des gaz industriels, qui tient à cette occasion une journée investisseurs, a ajouté que son nouveau plan "Alma 2015" s'appuierait sur un plan d'investissement de 12 milliards d'euros sur la période. Ce plan "couvrira à la fois les investissements industriels et les investissements financiers et se répartira, aussi bien dans les géographies que dans les marchés, où les opportunités se présenteront", a expliqué le PDG du groupe, Benoît Potier, dans un entretien diffusé sur le site internet d'Air Liquide.

Le précédent plan "Alma" couvrait initialement la période 2008-2012 mais son calendrier avait dû être modifié à cause de la crise. Alma 2015 prévoit une poursuite de l'amélioration de l'efficacité opérationnelle du groupe d'au moins 200 millions d'euros par an, au même rythme que sur les trois années passées, grâce essentiellement à des synergies dans les achats et la logistique.

Le groupe compte aussi porter à 12-13% la rentabilité des capitaux employés (ROCE), contre 11-12% dans le plan précédent.

L'action Air Liquide a clôturé vendredi à 95,04 euros, donnant une capitalisation boursière de près de 27 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a gagné plus de 22%, après avoir pris près de 27% sur l'ensemble de 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :