Neopost confirme ses objectifs 2011

 |  | 452 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Après avoir enregistré en 2010 un bénéfice en hausse de 6,1% en 2010, le fournisseur français d'équipements de traitement de courrier a confirmé une croissance de son activité entre 2 et 4% l'an prochain .

Neopost a réaffirmé mardi soir viser pour cette année une progression de 2 à 4% de son chiffre d'affaires à taux de changes constants, après avoir enregistré l'an dernier une croissance de 2% hors effets de change à la suite d'une accélération de sa croissance au quatrième trimestre 2010.

Le fabricant de machines d'affranchissement pour le courrier a réalisé un résultat opérationnel courant de 248,1 millions d'euros pour son exercice 2010 clos le 31 janvier 2011, donnant une marge opérationnelle courante stable et conforme à son objectif, à 25,7%.

"Après une année de récession marquée par la stabilité de notre chiffre d'affaires hors effets de change, nous avons renoué avec la croissance en 2010 grâce à la dynamique positive que nous avons créée en Amérique du Nord et à la reprise des ventes d'équipements, en particulier celles de systèmes de gestion de documents", a déclaré le groupe dans un communiqué. Il précise également "Nos efforts de productivité nous ont permis d'enregistrer un maintien de nos marges à un niveau élevé et de dégager ainsi un résultat net en hausse de plus de 6%."

Son résultat net ressort en progression de 6,1% à 156,9 millions d'euros. Les analystes attendaient en moyenne pour 2010 un résultat opérationnel courant de 248 millions d'euros et un résultat net de 156 millions, selon l'agence Reuters. Le groupe avait publié le 1er mars un chiffre d'affaires de 965,6 millions d'euros en 2010, en hausse de 5,8%, soit 2% hors effet de change, profitant de la reprise des ventes d'équipements, en particulier dans les systèmes de gestion de documents.

Par ailleurs, Neopost va proposer le versement d'un dividende de 3,90 euros par action au titre de 2010 contre 3,80 euros pour 2009.

Pour 2011, le groupe vise une marge opérationnelle courante comprise entre 25,5 et 26% de son chiffre d'affaires. Le groupe précise que : "l'année 2011 se présente bien. Le rythme de la croissance devrait s'amplifier. Nous nous sommes tout particulièrement préparés pour pouvoir bénéficier au mieux des opportunités de marché nord-américaines", ajoutant qu'en Europe, les performances devraient continuer à être contrastées dans un contexte économique encore incertain et peu porteur.

L'américain Pitney Bowes, leader mondial du secteur, avait indiqué en février s'attendre à une hausse de zéro à 3% de son chiffre d'affaires en 2011, soit 5,6-5,7 milliards de dollars (4,0-4,1 milliards d'euros), après avoir annoncé des résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre 2010 grâce à son pôle de petites et moyennes entreprises.

L'action Neopost a clôturé en recul de 0,7% à 63,86 euros mardi, donnant une capitalisation de 2,06 milliards, contre une progression de 0,29% de l'indice SBF 120. Le titre a perdu 2,06% depuis le début de l'année, après avoir pris 13% en 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :