Manutan International reprend Camif Collectivités

 |   |  321  mots
Manutan International, le vendeur d'équipements industriels sur catalogue, reprend Camif Collectivités, une des sociétés détenues par Camif SA, placée depuis le 18 mars en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Niort. Manutan a déclaré ce jeudi 26 mars avoir décidé de reprendre les 330 salariés de Camif Collectivités. Cette acquisition est estimée à un montant de 2,6 millions d'euros auquel il faudra "ajouter 10 millions d'euros nécessaires pour renflouer l'entreprise" selon Brigitte Auffret, la directrice générale de Manutan.

Manutan International, spécialisé dans la vente d'équipements industriels sur catalogue, reprend l'équipementier Camif Collectivités, une des sociétés de Camif SA, actuellement placée en liquidation judiciaire. Si les détails de cette reprise ne sont pas indiqués, Manutan précise qu'elle sera financée en totalité sur des fonds propres, selon un communiqué. Lors d'une conférence ce jeudi 26 mars, Brigitte Auffret, la directrice générale de Manutan a précisé que "tous les salariés de Camif Collectivités sont repris, ainsi que 14 salariés de Camif SA".

L'objectif de Manutan est de développer le chiffre d'affaires et d'améliorer la rentabilité de Camif Collectivités, notamment en développant "de nouvelles offres telles que le médico-social et par la mutualisation des achats pouvant être réalisés en commun", selon Manutan.

Camif Collectivités, en liquidation judiciaire, a poursuivi son activité. En 2008, elle a enregistré 142,6 millions d'euros de chiffre d'affaires, en recul de 3% par rapport à 2007, pour un bénéfice d'exploitation de 3 millions d'euros.

"Cette acquisition permet au groupe de renforcer sa position en France et en Europe. Elle s'inscrit dans la stratégie de développement à long terme du groupe visant à le positionner comme le généraliste européen de la vente à distance aux entreprises et collectivités", a déclaré Jean-Pierre Guichard, président du directoire de Manutan International.

Par ailleurs, d'autres sociétés de Camif SA sont encore en vente, notamment Camif Habitat (aménagement de la maison), Romactis (prestations de voyages) et Léon Fargues (vente à distance de produits alimentaires).

Le fonds d'investissement européen Argos Soditic avait également déposé un projet d'acquisition de Camif Collectivités. Il proposait de reprendre les 330 employés de Camif Collectivités, ainsi que seize employés de sa maison-mère Camif SA. Argos Soditic prévoyait d'injecter plus de 11 millions d'euros dans cette société.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Petit correctif, Camif Collectivites n'a jamais été en liquidation judiciaire!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :