Carrefour : Knight Vinke s'oppose à Blue Capital

Le fonds activiste qui détient plus de 1% de capital de Carrefour tente de convaincre des actionnaires institutionnels de voter contre les projets de scission du distributeur, d'après Challenges.fr. Contacté par La Tribune, Knight Vinke refuse de commenter cette information.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)

Knight Vinke s'oppose à Blue Capital, actionnaire de référence du groupe Carrefour. Selon Challenges.fr, le fonds activiste, qui détient 1% du capital du distributeur, démarcherait ses actionnaires institutionnels pour voter non aux deux projets de scission du groupe présentés lors de l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires le 21 juin. Ils doivent être approuvés aux deux-tiers des voix présentes et représentés à cette date.

D'après le site internet du magazine d'information économique, Knight Vinke a "visé les plus grosses gestions de portefeuille de la place, les Axa, Natixis, Amundi, DNCA Finance pour les convaincre de voter contre la résolution d'introduction en Bourse" de 25% de Carrefour Property et 100% de Ed-Dia, enseigne de "hard discount". Contacté en début d'après-midi par Bloomberg, Knight Vinke a confirmé être en contact avec les "grands actionnaires de Carrefour afin de récolter leur opinion au sujet de ces deux opérations". Quelques heures plus tôt, le fonds d'investissement s'en tenait à un "no-comment". La guerre de la communication commence.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 31/03/2011 à 6:51
Signaler
pour etes franchisé ED , je constate que l'ont travail bien pour les actionnaires , et nous ils nous restent que des miettes

le 31/03/2011 à 17:14
Signaler
les salaries

à écrit le 31/03/2011 à 5:54
Signaler
Le Carrefour des Fournier et Defforey était une société de Distribution où comptaient les Clients puis les Actionnaires et les Employés, c'était une société gagnante. Aujourd'hui, Carrefour est une société qui fait accessoirement de la Distribution e...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.