Fièvre acheteuse pour Thanksgiving

Les ventes réalisées pendant le week-end prolongé de Thanksgiving aux Etats-Unis ont rapporté 52 milliards de dollars, soit un bond de 16,4% comparé à la même période de l'année dernière, a indiqué dimanche la fédération nationale de la distribution (NRF).

2 mn

Centre commercial de Glendale, en Californie, aux Etats-Unis pendant le Black Friday, le vendredi qui suit Thanksgiving.Copyright Reuters
Centre commercial de Glendale, en Californie, aux Etats-Unis pendant le "Black Friday", le vendredi qui suit Thanksgiving.Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

226 millions d'acheteurs ont investi les magasins et les sites de vente en ligne le week-end dernier aux Etats-Unis, prolongé en raison de Thanksgiving. En hausse de 16% par rapport à l'année dernière, le montant total de leurs dépenses s'est élevé à 52,4 milliards de dollars (39 milliards d'euros), selon la fédération nationale de la distribution (NRF). Un record.

Certaines enseignes comme "Best Buy" avaient ouvert leurs portes dès jeudi soir à minuit et axé ses promotions sur des produits grand public.

Rien que vendredi, jour férié baptisé "Black friday", les ventes en ligne ont, selon le cabinet Comscore, bondi de 26% sur un an à 816 millions de dollars, tirées par le géant Amazon. "Amazon.com a une nouvelle fois mené la charge, avec 50% de visiteurs en plus que les autres distributeurs, tout en montrant aussi le taux de croissance le plus élevé sur un an", a précisé Gian Fulgoni. Les sites Internet de Wal-Mart Stores, Best Buy , Target ou Apple affichent également de belles performances également avec une hausse de 10% de leur fréquentation.

Gian Fulgoni souligne toutefois que "le fait que le commerce traditionnel ait également fait état de gains importants ce Black Friday, veut dire clairement que le dynamisme des promotions a eu des conséquences positives pour les deux canaux (de vente)".

Le succès des ventes en ligne est un bon présage pour ce lundi baptisé "Cyber monday" car  marqué par des promotions coup de poing sur les sites marchands américains. D'après la NRF, 123 millions de personnes ont d'ailleurs déclaré leur intention de céder aux sirènes du "Cyber Monday".

 Ces chiffres sont d'autant plus surprenants aux yeux des analystes que les indicateurs économiques du pays sont loin d'être au vert (chômage à 9%, notamment). D'ailleurs, l'euphorie ne devrait être que ponctuelle puisque la NRK anticipe une hausse des ventes ralentie à 2,8% pour la période de novembre à décembre, contre 5,2% sur la même période l'an dernier.

Lire aussi...

Quels seront les produits technos les plus vendus à Noël ?

Les cadeaux que vous allez recevoir à Noël... et ceux que vous auriez aimé avoir

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 29/11/2011 à 10:00
Signaler
les yankees pressentent que l'année prochaine ils risquent de ne pas être à pareilel fête. RV dans 366 jours.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.