Casino veut pousser les portes de Wall Street pour sa filiale d'e-commerce

 |   |  350  mots
Cnova sera détenue directement à 46,5% par Casino. (Photo: Reuters)
Cnova sera détenue directement à 46,5% par Casino. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le groupe a déposé une demande d'enregistrement en vue de la cotation sur le marché américain de Cnova, nouvelle société dont la création avait été annoncée début mai.

Casino a déposé "une demande d'enregistrement (...) en vue d'une cotation éventuelle sur le marché américain", de sa société rassemblant ses activités de vente en ligne, a annoncé mercredi le distributeur français.

La création de cette société avait été annoncée début mai, mais le nom n'avait pas été précisé. Il est désormais connu: elle s'appelle Cnova.

Des activités à l'échelle mondiale

Les conseils d'administration de Casino, de ses filiales brésilienne CBD-GPA et colombienne Exito, et de Via Varejo (contrôlé par GPA), réunis mercredi, "ont approuvé les principales modalités de la création d'un pôle e-commerce de référence à l'échelle mondiale et la constitution de la nouvelle entité, Cnova", a affirmé le groupe.

Le volume d'affaires de ce nouvel acteur du e-commerce a été de 4,9 milliards de dollars en 2013. Il sera présent, précise Casino, "avec les sites de Cdiscount en France, en Colombie, en Thaïlande et au Vietnam, et au Brésil avec les sites Extra.com, CasasBahia.com et Pontofrio.com de Nova Pontocom (société majoritairement détenue par CBD et Via Varejo)".

Co-direction

Cnova sera détenue directement à 46,5% par Casino et indirectement à 53,5% par CBD, Via Varejo ainsi que les actionnaires fondateurs de Nova Pontocom. Elle sera dirigée par les directeurs généraux actuels de Cdiscount et Nova Pontocom, qui seront co-directeurs généraux et auront, en alternance, la qualité d'administrateur.

Le premier conseil d'administration de Cnova sera composé de neuf membres dont, outre le co-directeur général, trois administrateurs désignés par Casino dont Jean-Charles Naouri, PDG du groupe Casino et qui sera également nommé président du conseil d'administration, deux désignés par CBD, un désigné par Via Varejo, et deux autres administrateurs qui seront indépendants.

"Les relations entre Nova Pontocom, CBD et Via Varejo seront préservées, notamment au travers d'un avenant au contrat opérationnel conclu par ces sociétés, (...) et sous la forme d'un accord de licence de marque à long-terme", a ajouté Casino.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/06/2014 à 16:22 :
15 fois plus petit que Amazon. Il faudra voir si Cnova court plus vite que son grand frère. Il était temps de s'y mettre. Bravo, c'est fait ... à quand les prochains smartphones ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :