Casino défend sa stratégie face aux attaques d'un fonds américain

 |   |  254  mots
Jeudi, Casino avait perdu 11% à la Bourse de Paris.
Jeudi, Casino avait perdu 11% à la Bourse de Paris. (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Le fonds Muddy Waters Capital avait jugé le titre de Casino particulièrement surévalué. Le groupe de distribution a dénoncé la manœuvre du fonds américain ayant pour but "d'affecter négativement la valeur des actions" et défendu sa stratégie, ce lundi.

Casino riposte. Le 17 décembre, le fonds Muddy Waters Capital avait publié un rapport attaquant "la stratégie du Groupe Casino, sa solidité financière et sa valorisation à long terme". Lundi 21 décembre, le groupe de distribution français a répondu dans un communiqué aux attaques du fonds américain.

"Le rapport de Muddy Waters Capital contient un certain nombre d'allégations inexactes et trompeuses dans le but d'affecter négativement la valeur des actions et des instruments de dette de Casino au bénéfice de son auteur."

Ce dernier "se trouve en mesure de réaliser d'importants profits au cas où le prix des unes (actions) comme des autres baisserait", précise Casino. Dans ce communiqué, le groupe français détaille sa stratégie financière, et se dit "confiant dans ses perspectives et dans sa capacité à créer de la valeur pour ses actionnaires".

Chute violente en Bourse, jeudi

Jeudi, Casino avait perdu 11% à la Bourse de Paris, après cette note incendiaire de l'Américain Muddy Waters, et avait annoncé avoir saisi l'Autorité des marchés financiers pour dénoncer la "volonté manifeste de nuire" de l'investisseur américain. Le fonds américain valorisait le titre de Casino à 6,91 euros (contre 44 euros actuellement) et celui de sa maison-mère Rallye à presque zéro, estimant qu''il s'agit de "l'une des sociétés les plus surévaluées (...) que nous ayons rencontrées"

Casino et sa maison-mère Rallye, manifestement surpris par cette attaque, avaient d'emblée fustigé un "rapport à charge".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :