Darty : nouveau coup de poker de la Fnac face à Conforama

La Fnac a relevé son offre sur Darty à 170 pence par action. Elle assure qu'elle n'ira pas plus loin. Conforama demande aux actionnaires de Darty de patienter, laissant ouverte la possibilité d'une nouvelle enchère.
La nouvelle offre de la Fnac sur Darty par action est supérieue de 10 pence à celle de Conforama.
La nouvelle offre de la Fnac sur Darty par action est supérieue de 10 pence à celle de Conforama. (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)

Dans la bataille boursière qui l'oppose à Conforama pour la prise de contrôle de Darty, la Fnac a lancé une nouvelle offensive. Le groupe dirigé par Alexandre Bompard a relevé son offre et propose désormais 170 pence par action de Darty, (contre 153 pence précédemment), valorisant ce dernier 1,16 milliard d'euros. La Fnac précise qu'elle n'ira pas plus loin car il s'agit de son "ultime surenchère".

Par ailleurs, elle a continué d'acquérir des titres Darty. Elle a en a acquis 100 247 976, au prix le plus élevé de 170 pence. Le groupe détient désormais 18,93% de son capital émis à la date de cette annonce. Soit un peu plus que les 17,70% signalés dans un précédent communiqué diffusé dans la journée.

D'autres actionnaires de Darty sont déjà acquis à sa cause. Ce qui fait dire à la Fnac qu'elle a reçu des "des engagements irrévocables d'accepter" son offre "sur un nombre total de 217 364 625 actions Darty, représentant environ 41,05 % du capital émis de Darty."

Conforama regarde ses options

Mais la messe n'est pas encore dite. Car Conforama prie les autres actionnaires (encore majoritaires) ne prendre aucune décision pour le moment. Elle indique examiner ses options.

En Bourse, le cours de Darty dépassait les 171 pence en fin de journée. Ce qui signifie, selon la réglementation en vigueur, que la filiale du groupe sud-africain Steinhoff International devra proposer une offre supérieure.

Elle aussi a déjà acquis des parts de Darty la semaine précédente (20,4% des actions émises.  A l'issue d'une journée de surenchères, elle était la dernière à avoir réhaussé son offre sur Darty à 160 pence, dernière d'une série de surenchères, le distributeur d'électroménager était alors valorisé plus de 1,09 milliard d'euros.

Son offre est préférée par l'intersyndicale de Darty qui la juge plus à même "d'assurer l'avenir" de l'enseigne et qui craint un "fiasco pour l'emploi" en cas de victoire de la Fnac.

Cette dernière, contrairement à Conforama, affiche le montant des "synergies" espérées avec ce mariage: 130 millions d'euros. La moitié proviendrait de la mise en commun des achats de produits électroménager, des partenariats commerciaux, l'autre de:

" l'optimisation de la logistique et du transport, de l'intégration de certaines fonctions informatiques et support au niveau des sièges au Royaume-Uni, en France et en Belgique, et d'économies sur les achats de prestations de services."

(Article créé à 15:30, dernière mise à jour: 18:21)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 26/04/2016 à 15:16
Signaler
Il n'est pas certains que l'un ait besoin de l'autre, sauf à transformer la moitié des magasins en immense boîtes à objets pour les ventes faites sur internet. Le sud africain a de meilleurs arguments pour une activité plus urbaine que la sienne et l...

à écrit le 26/04/2016 à 8:22
Signaler
A ce prix il faut s'attendre a un gros plan social !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.