La Fnac veut racheter Darty

 |  | 362 mots
Lecture 2 min.
Fnac estime qu'un rapprochement avec Darty représenterait un potentiel de synergies très significatif.
Fnac estime qu'un rapprochement avec Darty représenterait un "potentiel de synergies très significatif". (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
"L'agitateur culturel" a proposé mercredi de racheter pour 719 millions d'euros le spécialiste de l'électroménager Darty, souhaitant "donner naissance au leader de la distribution de produits techniques, culturels et électro-ménagers en France".

"L'agitateur culturel" a décidé d'agrandir son rayon mixeur. Le groupe de distribution d'électroménager et de produits techniques Darty a annoncé mercredi dans un communiqué avoir reçu une offre de rachat en actions de la part de la Fnac, qu'il entend "étudier de plus près" avant de la recommander ou non à ses actionnaires.

Le distributeur de biens culturels et d'électronique grand public propose en effet de racheter 100% du capital émis ou à émettre de Darty. Chaque détenteur de titre Darty recevrait une action Fnac pour 39 actions Darty. Ce dernier serait ainsi valorisé 101 pence par action, soit 533 millions de livres sterling (719,4 millions d'euros), contre un cours de clôture de 81 pence mardi 29 septembre, ce qui représente une prime de quasiment 25%.

Un "potentiel de synergies très significatif"

"Fnac considère qu'un rapprochement avec Darty constitue une opportunité stratégique et financière majeure pour les deux groupes, en donnant naissance au leader de la distribution de produits techniques, culturels et électro-ménagers en France", avec une exposition internationale accrue sur l'Europe, une présence dans sept pays et un chiffre d'affaires combiné de plus de 7 milliards d'euros. Le groupe français estime en outre que le rapprochement envisagé "présenterait un potentiel de synergies très significatif".

"Fnac et Darty vont engager dès à présent des travaux communs", a ajouté la Fnac.

Darty a de son côté fait savoir que son conseil, après examen de la proposition, considérait qu'il devait continuer à étudier les avantages d'un rapprochement avec la Fnac.

 400 Darty en Europe

La Fnac, qui disposait à fin 2014 d'un réseau de 186 magasins (dont 114 en France) et revendique la place de troisième site de commerce en ligne en termes de nombre moyen de visiteurs uniques en France, a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires consolidé de 3,9 milliards d'euros et emploie plus de 14.500 personnes. Darty compte pour sa part 400 magasins en Europe et réalise 70% de son chiffre d'affaires en France.

Après ces annonces, l'action Fnac progressait de 1,09% à 53,58 euros à 07h05 GMT à la Bourse de Paris tandis que Darty, à Londres, bondissait de 14,815% à 93,0 livres.

(Avec AFP et Reuters)

Publié le 30/09/2015 à 9h09 et mis à jour à 10h08

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2015 à 16:15 :
l'électro-ménager c'est encore plus luxering que la culture & devrait être taxé à 66%
a écrit le 30/09/2015 à 12:42 :
A ces conditions relativement convenables il n'est pas certain qu'un acteur comme Best Buy ou autre américain comme Staple ne vienne troubler le jeu, à moins que ce ne soit Boulanger qui se manifeste au partage. Cela serait facile pour préserver la concurrence entre les deux enseignes phare en France. Toutefois la montée des ventes Amazon donnent peu d'espoir de survie à ces magasins, c'est surtout une capacité d'achat qui est recherchée comme le moyen de tenir encore un peu. Il faudra donc que ces acteurs fassent évoluer leur métier vers ... autre chose.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :