La Fnac part à la conquête de l'Afrique subsaharienne

 |   |  255  mots
Pour démarrer ses activités en Afrique subsaharienne, la Fnac assure avoir ainsi choisir un pays francophile à forte croissance.
Pour démarrer ses activités en Afrique subsaharienne, la Fnac assure avoir ainsi choisir "un pays francophile à forte croissance". (Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)
Associé à Prosuma, l'un des leaders de la distribution en Afrique francophone, le distributeur de biens culturels et technologiques français ouvre deux points de ventes en Côte d'Ivoire, en janvier et février prochain.

La Fnac compte-t-elle conquérir l'Afrique ? Le distributeur a annoncé lundi 7 septembre l'ouverture de deux points de vente à Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire,  en janvier et février 2016. Ces deux nouveaux magasins -- le premier de 300 mètres carrés ouvrira en décembre suivi d'un deuxième de 800 mètres carrés en février -- proposeront l'ensemble des produits et services de la Fnac: livres, disques, DVD, gaming, billetterie, téléphonie, objets connectés, photo, TV, jeux et jouets, etc.

Les deux ouvertures --les premières de la Fnac en Afrique subsaharienne-- se feront dans le cadre d'un partenariat avec le groupe Prosuma, l'un des leaders de la distribution en Afrique francophone. Selon la Fnac, la société est "acteur majeur de la distribution en Côte d'Ivoire" et présent depuis plusieurs décennies dans le pays. A noter que ce ne sont pas les premiers magasins lancés par la Fnac sur le continent africain. L'enseigne avait déjà ouvert un premier magasin au Maroc en 2011.

Le choix d'un pays "à forte croissance"

Pour démarrer ses activités en Afrique subsaharienne, la Fnac assure avoir ainsi choisir "un pays francophile à forte croissance". Les chiffres donnent raison à l'enseigne puisque le pays attend une hausse de son PIB de 7,9% en 2015.

Elle estime en outre que la région en général dispose d'un "fort potentiel de croissance" et d'une "réelle appétence dans beaucoup de ces pays pour les biens culturels et les produits techniques".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :