Le fabricant de meubles à la demande Made.com lève 55 millions d'euros

 |   |  231  mots
Créé en 2010, le site de vente en ligne s'est fixé pour objectif derendre le design accessible à tous.
Créé en 2010, le site de vente en ligne s'est fixé pour objectif de"rendre le design accessible à tous". (Crédits : YOutube/Made.com. Capture d'écran.)
L'e-commerçant britannique compte désormais le français Partech Ventures, mais aussi les fonds Fidelity Growth Parnters et Level Equity parmi ses actionnaires.

L'Europe dans le viseur. Made.com, site internet de vente de mobilier design, a annoncé lundi 20 juillet avoir levé 55 millions d'euros, dont 31 millions auprès de l'investisseur français Partech Ventures, dans un communiqué. Les autres fonds participant à la levée sont Fidelity Growth Parnters et Level Equity. Ils rejoignent ainsi Jaïna Capital, le fonds créé par le fondateur de Meetic Marc Simoncini, qui figurait déjà parmi les actionnaires.

Cette levée de fonds "permet à la société de renforcer son leadership au Royaume-Uni et d'accélérer son développement sur les marchés européens où elle est déjà présente: France, Allemagne, Pays-Bas, Belgique et Italie", indique de son côté Made.com.

L'activité internationale de Made.com représente déjà 30% du chiffre d'affaires total et devrait atteindre près 50% à moyen terme, est-il précisé.

Fabrication à la demande

Créé en 2010, l'e-commerçant britannique s'est fixé pour objectif de"rendre le design accessible à tous", en se passant d'intermédiaires et de boutiques physiques, mais aussi en réduisant les stocks car il fait fabriquer les meubles à la demande.

Dans le communiqué, il souligne que la croissance annuelle de son chiffre d'affaires est de "plus de 100% sur les trois dernières années" et que 2015 "affiche la même dynamique couplée à une amélioration significative de l'ensemble des indicateurs financiers et opérationnels".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :