Vente-privee.com poursuit son expansion en Europe

Le numéro un français des ventes événementielles a racheté son équivalent espagnol Privalia et a pris une participation majoritaire dans le suisse eboutic.ch.
Jacques-Antoine Granjon, le dirigeant de Vente-privee.com, le 11 janvier 2016, lors de l'inauguration du Verone, le nouveau siège de la société, installé à Saint-Denis, à côté de Paris.
Jacques-Antoine Granjon, le dirigeant de Vente-privee.com, le 11 janvier 2016, lors de l'inauguration du "Verone", le nouveau siège de la société, installé à Saint-Denis, à côté de Paris. (Crédits : Reuters)

Le leader français de ventes événementielles en ligne Vente-privee.com accélère dans le marché européen. Comme La Tribune l'avait dévoilé en mars, le leader de la vente événementielle en France fit l'acquisition de son équivalent espagnol Privalia. D'après nos informations, le montant de la transaction pouvait aller jusqu'à 500 millions d'euros.

Créé en 2006 en Espagne, cette plateforme de place également en position de leader sur les marchés italien, brésilien et mexicain. Ses fondateurs, qui rejoindront l'équipe dirigeante de Vente-privee, continueront à piloter Privalia "de manière autonome", selon un communiqué confirmant l'information.

Vente-privee a également pris une participation majoritaire dans le suisse eboutic.ch. L'entrée au capital de eboutic.ch, créé en 2007 à Lausanne et dont les fondateurs conserveront la direction, permettra à Vente-privee de s'implanter en Suisse, un "nouveau marché-cible" pour le groupe. Vente-privee est déjà présent dans 8 pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Italie, Belgique, Autriche, et Pays-Bas).

Les montants d'investissement pour ces deux opérations n'ont pas été dévoilés dans le communiqué publié mercredi .

Vente-privee s'est recentré sur l'Europe

"Cette nouvelle expansion traduit la poursuite de notre démarche active de déploiement européen, amorcée en 2015 avec la prise de participation majoritaire dans la société belge vente-exclusive", explique le Pdg de Vente-privee, Jacques-Antoine Granjon, cité dans le communiqué.

Le site français, après avoir tenté une incursion aux Etats-Unis finalement abandonnée fin 2014, avait annoncé sa volonté de se recentrer sur les marchés européens.

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.