Le Français vente-privee.com à la conquête de l'Europe du Nord

 |   |  441  mots
Pour 2015, Vente-Privée.com vise une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires.
Pour 2015, Vente-Privée.com vise une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires. (Crédits : Décideurs en région)
Le site de vente en ligne, qui a pris "une participation majoritaire" dans vente-exclusive.com, leader belge de la vente événementielle, envisage de se développer au Danemark ou en Suède. vente-privee.com recentre ainsi sa stratégie sur l'Europe après son échec subi aux Etats-Unis.

 Vente-privee.com met le cap au Nord. Le site de vente en ligne français a annoncé mardi 8 septembre avoir pris "une participation majoritaire" dans Vente-Exclusive.com, leader belge de la vente événementielle. Le niveau exact de la prise de participation et le montant de cette opération n'ont pas été dévoilés.

Belgique et Pays-Bas

Fondée en 2006 par deux entrepreneurs belges, Vente-Exclusive.com a réalisé un chiffre d'affaires de 90 millions d'euros et ambitionne d'atteindre les 130 millions d'euros cette année.

La prise de participation de vente-privee.com se traduira par une mise en commun des activités du site français, déjà présent en Belgique et aux Pays-Bas, et du site belge, notamment au niveau de l'approvisionnement. "Nous allons ainsi avoir plus de marques, plus d'offres", ce qui est un peu l'une des clés sur le marché de la vente événementielle, avec l'acquisition régulière de nouveaux membres, a souligné Jacques-Antoine Granjon.

Aucun projet hors de l'Europe

Selon ce dernier, "cette nouvelle étape traduit [la] démarche active d'expansion européenne, qui s'appuie sur une stratégie de croissance organique et de croissance externe", de la plate-forme de vente événementielle.

Ainsi, cette opération va également être "une porte qui s'ouvre sur l'Europe du Nord". Le groupe tente de rebondir après avoir quitté les Etats-Unis en octobre dernier faute d'y avoir dégagé une rentabilité suffisante. Il avait alors annoncé sa volonté de se recentrer sur l'Europe. Ainsi, Jacques-Antoine Granjon ne cache pas son intérêt pour de futures implantations dans des pays comme le Danemark ou la Suède, qui possèdent des populations à fort pouvoir d'achat et où l'intérêt pour les marques est important.

Concernant le reste du continent européen, le PDG indique simplement "être toujours à l'affût de nouvelles opportunités", sans donner plus de détails. En revanche, le PDG compte rester sur un seul continent. "Aujourd'hui nous n'avons aucun projet de nous étendre hors de l'Europe."

Objectif: réaliser 50% de son chiffre d'affaires hors Hexagone

Vente-privee.com réalise actuellement 75% de son chiffre d'affaires en France et 25% à l'étranger. A terme, le groupe espère passer "à 50/50". Il espère bien que le développement hors frontière lui permette de passer le cap des 10% de croissance. "Pour 2015, nous envisageons une croissance des ventes à deux chiffres", a d'ailleurs indiqué le PDG.

Une performance qui dépasserait celle réalisée en 2014 quand vente-privee.com a réalisé un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros, en progression de 8% par rapport à 2013, et "5 à 7% de bénéfice net par an", selon son dirigeant.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :