ZOOM Les jouets et jeux, des remèdes à la morosité du Covid, en cinq graphiques

 |  | 1047 mots
Lecture 7 min.
(Crédits : LT)
FACE À LA DEUXIÈME VAGUE - ÉPISODE 4. Malgré la fermeture brutale des magasins en mars, le marché des jouets, boosté par les ventes en ligne, a très vite rebondi. Dès fin octobre, il retrouve ainsi le même niveau qu'en 2019, et termine le mois de novembre à +11% en croissance annuelle, avant le dernier sprint final pour Noël. État du secteur en cinq questions.

>> L'épisode 3 : ZOOM Le sport, un secteur qui risque d'être hors-jeu après le Covid-19, en trois graphiques

  • Que pèse le secteur du jouet en France ?

Jeux de construction, d'actions, ou encore de société... Le marché des jouets en France, en croissance de +11% sur les onze premiers mois de l'année par rapport à 2019, ne connait pas la crise, selon les chiffres NPD group. Contre vents et marées, le secteur a résisté aux deux confinements, grâce à un effet de rattrapage pendant les périodes d'ouverture des magasins et à la vente en ligne. Cinquième marché mondial et premier en Europe, la France raffole en effet des jouets. En moyenne, les foyers ont dépensé 289 euros par enfant (entre 0 et 11 ans) en 2019, pour un total de 19 millions de de jouets en tout genre vendus, d'après la société d'études NPD.

Parmi les jouets préférés des Français, les jeux et puzzle arrivent en tête du classement avec 16% des parts de marché, au même niveau que les jouets premier âge et juste devant les poupées qui, elles, atteignent 14% de parts de marché. Les jeux de construction, d'exploration ou les jouets de plein air sont également très plébiscités.

Les jouets ont néanmoins un coût...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2020 à 8:47 :
Noêl, jour de la sainte consommation et des saints dividendes, jour de l'année où la planète grimace encore plus que d'habitude.

Ne pas oublier que la fête des pères a été inventée et mise en place par le propriétaire d'une usine de briquets.

Quelle société d'imposeturs quand même hein ? :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :