Barrière lance en mars son site de jeux en Angleterre

 |   |  429  mots
L'exploitant de casinos inaugurera un site de jeux en ligne payant en Angleterre en mars prochain. «Le Croupier» permettra de jouer en 3D. Il a nécessité un investissement de l'ordre de 15 millions d'euros.

Le groupe Barrière, l'un des majors du secteur des casinos en France, prépare cette échéance depuis deux ans. En mars prochain, l'exploitant de casinos et d'hôtels de luxe, lancera son casino en ligne en Grande-Bretagne. Une équipe de 80 personnes est mobilisée sur ce projet. D'ici la fin de l'année, le groupe espère compter au moins 20.000 joueurs actifs sur son nouveau site, soit l'équivalent de 1 % du marché britannique.

 

L'enjeu est de taille puisque le groupe Barrière a consacré un investissement de 15 millions d'euros à la création de son site qui évoluera sous la marque «Le Croupier». Le site, qui utilise une licence de jeu délivrée à Malte, est en test depuis quelques jours auprès d'un panel d'internautes britanniques.

 

Les internautes français ne pourront pas accéder à ce site car la loi française n'autorise toujours pas les jeux de casinos en ligne. La loi est en cours d'étude. Le groupe Barrière aurait pu lancer une version de démonstration pour le marché français mais Dominique Barrière Desseigne, président du groupe Barrière, estime que cela n'aurait pas d'intérêt et annulerait l'effet de surprise.

 

En effet, si le groupe Barrière a mis autant de temps pour se lancer sur Internet, c'est qu'il voulait arriver avec une offre différente. Son site est disponible dans une version 3D qui permet de se balader dans un casino virtuel d'un parfait réalisme. «Nous voulions qu'il soit le plus proche possible d'un casino physique», explique Hervé Simonin, responsable de Barrière Interactive Gaming, la division chargée de ce développement.

 

Ce site rappelle l'univers de Second Life. Le joueur peut personnaliser son personnage et se doter de nouveaux articles grâce à des points de fidélités acquis au temps de jeu. Tour à tour, il pourra être un "dandy "ou une "vamp" en robe de soirée peu couvrante ! Une table de jeu peut être privatisée entre plusieurs joueurs à distance.

 

Dans un premier temps, l'offre de jeu sera axée sur l'univers du casino avec différentes machines à sous, des roulettes et des black-jack. Avant l'été, le site "Le Croupier" proposera une offre de poker en ligne, devenue incontournable dans l'univers des jeux d'argent en ligne. Et avant la fin de l'année, le site sera complété par des paris en ligne. Contrairement au programme du casino, le groupe Barrière ne compte pas développer son propre programme et cherche un partenariat avec un spécialiste de cette activité.

 

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Partouche va se retrouver à la traîne et dans une situation sensible car ses sites de casinos et de poker online sont illégaux

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :