Peut-on encore trouver des trésors en France ?

 |  | 769 mots
Lecture 4 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : D.R)
Après la découverte d'un trésor estimé à 14 milliards d'euros par les autorités indiennes, un couple français vient de mettre la main sur une petite fortune au fond d'une cave à Millau. En France, il resterait encore des pactoles à trouver mais, attention, la chasse au trésor est réglementée.

Emeraudes, diamants, statues serties de pierres précieuses enfouies sous des montagnes d'or... le fabuleux trésor redécouvert en Inde la semaine dernière et estimé à 14 milliards d'euros a de quoi faire rêver. Et pourquoi pas tenter sa chance pour trouver son propre pactole, même en France.

Pour un montant bien plus modeste, un couple a ainsi mis, fin juin, la main sur un ensemble de pièces datant du XVIIème siècle. Au cours de travaux dans la cave de la maison familiale située en plein centre-ville de Millau, ils ont découvert un pot de terre cuite remplie de monnaie. L'histoire a été révélée ce vendredi par un numismate. Prix du butin : 100.000 euros !

Tomber sur un pactole, même en France, c'est donc bel et bien possible. "On en voit toutes les semaines", assure même David Cuisine, vendeur de détecteurs de métaux en région parisienne. Ce prospecteur passionné et rédacteur du bulletin "Le Fouilleur" assure que parmi les 10.000 membres de son forum, certains ont "inventé" - selon le terme usité -  des trésors évalués à 300.000 euros.

Prospection de plages

Les chasses au trésor convaincraient même de plus en plus d'amateurs. Et l'instrument le plus utilisé reste le détecteur de métaux. La Boutique du Fouilleur, spécialisée dans le domaine, vendrait ainsi quelque 2.500 appareils par an. Ces machines coûtant entre 500 et 1.100 euros sont ainsi loin d'être utilisées par les seuls prospecteurs de plages qui fouillent le sable après le passage des estivants.

Nombre d'"Indiana Jones" du dimanche se munissent ainsi de détecteurs de métaux pour sonder les champs, les abords de rivières ou les arbres indiqués par les anciens des villages.

Ces lieux, dont l'emplacement est bien sûr tenu secret par les plus aguerris, regorgeraient de pièces anciennes, dont certaines remontent aux époques gauloises et romaines. Ce ne sont d'ailleurs pas les plus intéressantes puisqu'elles sont plus nombreuses sur le marché que les monnaies datant du Moyen-âge. Chez les numismates, une pièce mérovingienne peut ainsi se vendre 2.000 ou 3.000 euros.

Une poignée de prospecteurs, carte anciennes en main, en a même fait une profession. "On peut se faire un ou deux SMIC par mois", prétend ainsi David Cuisine. Le problème, c'est qu'ils flirtent bien souvent avec l'illégalité.

Chasse au trésor interdite ?

L'activité est très réglementée. Sur le sujet, la loi reste stricte. "Nul ne peut utiliser du matériel de détection d'objets métalliques, à l'effet de recherches de monuments et d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie" sans autorisation préalable, indique ainsi le texte de 1989 toujours en vigueur.

Pour fouiller un lieu public, il faudra donc une autorisation préfectorale. De même, un site privé ne peut pas être prospecté sans l'accord du propriétaire et si un tout objet ancien trouvé doit être signalé.

Toutefois, arguant la recherche d'objets perdus par leur propriétaire ou bien la mise à jour de canalisations, nombre de prospecteurs les utilisent en fait pour trouver des pièces d'or ou d'autres objets précieux.

Une pratique que regrette vivement les archéologues qui n'hésitent pas à qualifier ces chercheurs de trésors de "pilleurs". Pour Jean-Paul Jacob, président de l'Institut national de recherche archéologique préventive (Inrap), ceux qui cherchent ainsi à s'enrichir "appauvrissent les sites car ils recueillent les objets sans précaution scientifique."

Sur les 2.000 sites de fouilles ouverts par l'Inrap en France, certains font l'objet de convoitise et attirent même les pilleurs. Or, les objets trouvés dans le sol permettent notamment aux archéologues d'établir la datation de certaines découvertes.

La France, un grand site archéologique

Si les prospecteurs se justifient en assurant que les détecteurs ne fonctionnent pas au-delà de 20 cm du sol, cette limite ne les empêche pas de creuser le sol - ce qu'ils n'ont pas le droit de faire, signale Jean-Paul Jacob. "La France est un grand site archéologique", reconnaît ce dernier, mais son exploitation n'est pas sans risque. L'utilisation non autorisée d'un détecteur peut coûter 1.500 euros d'amende et l'exécution de fouilles archéologiques sans autorisation 7.500 euros.

Alors, en attendant de tomber, par hasard, sur un véritable trésor caché au fond d'une malle de grand-mère, il est plutôt conseillé aux férus d'histoire et autres passionnés de légendes de s'inscrire dans un club d'archéologie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/09/2016 à 17:20 :
il parai que certain acheologues revendrai leur trouvailles a des collectionneurs parisiens
du coté de la bourse a paris( a confirmé )
a écrit le 27/02/2016 à 10:36 :
est ce qu il faut etre archeologue pour avoir une autorisation de fouiller un site?

merci d avance.

erzzay
a écrit le 15/06/2015 à 15:49 :
aidez nous a retrouvez le vrai trésor dans le monde entier
Réponse de le 27/02/2021 à 22:42 :
Je sais ou ce trouve le trésor des templiers
a écrit le 12/07/2014 à 17:35 :
Montrer moi une carte au trésor ?
a écrit le 26/02/2014 à 0:59 :
Pour tout vous dire même si je trouve un trésor à la mer je le garde je me fiche de l'état les scientifiques ceux eux les premier à piller les site donc j'en ferais autant quitte à rayé l'histoire d'une pièce ou bien d'autre
Réponse de le 30/05/2016 à 1:42 :
Bien répondu
a écrit le 26/07/2013 à 21:28 :
http://recherche2tresor.fr/ si sa peut intéressé du monde ... je mais 100% des bénéf dans une cagnotte et dès que j'ai assez , je part sur la piste de trésor légendaire ! et je vous raconterais sur un blog photo-vidéo biensur ! :)
a écrit le 15/05/2013 à 0:31 :
La terre est a tout le monde tout le monde a le droit de chercher !!!la France veux encore gratter des sous au personne !!
a écrit le 01/05/2013 à 2:10 :
bonjour je voudrai un conseil .
je fesait une partie de paintball avc mais amis dans les bois en lorraine et j'ai trouver une veste de militaire et en levant la tete j'ai vue un ancien (boomker) dsl je sais pas comment on l'ecrit bref on n'a voulu rentrer dedans mais a peine on passe la porte que on arrive dans un long couloir remplie de moustique on n'a fait demi tour et on n'est parti mais est ce que a votre avis on devrait rentrer dedans pour decouvrir un peu ou alor on doit en parle a quelqu'un ?

( perso je suis sur qu'il doit y avoir des choses interessantes )
merci d'avance
Réponse de le 21/11/2013 à 22:28 :
C dangereux il y a des mine partout
Réponse de le 14/04/2014 à 16:55 :
ouhh ça m'a pas lair très malin d'aller là dedans ^^
Réponse de le 01/12/2014 à 19:27 :
T'habite ou mec on ce donne un rdv et on y va ça te dérange pas???
a écrit le 10/02/2013 à 11:12 :
Je ne vois pas ou est le probleme de detecter dans des champs laboures la ou des archeologues ne prospecteront jamais sauf si grace a nous on decouvrait quelque chose de tres interessant pour l'histoire .encore une fois au lieu de resposabiliser les gens on leur parle de pv et de prison
Réponse de le 01/05/2013 à 2:11 :
il reduise notre liberter petit a petit
a écrit le 18/09/2012 à 21:19 :
Bonsoir,
je viens de lire cet article sur la détection, j 'ai 53 ans j'ai commencé à chercher vers l'âge de 25 ans ,passionné d'histoire je n'ai jamais eu la moindre démarche de pilleur de site .La détection est une passion ,une recherche de notre histoire à tous.Je ne connais pas de détectoriste pilleur de site. Ce n'est pas les quelques pièces trouvées qui font de moi un pilleur je suis certainement plus respectueux de notre histoire que certaines carrières à matériaux et autres projets de voirie . Les archéologues sont souvent les premiers à avoir des collections privées cela m'a toujours étonné comment peut on avoir de telles collections d?où viennent les objets !!!!
Charly84

Réponse de le 25/01/2015 à 22:14 :
deu pour moi un pour lui
a écrit le 26/02/2012 à 9:21 :
Je ne pense pas que la détection de loisir ai un impact négatif sur l'archéologie. Bien au contraire la majorité des passionnés s'ils découvrent quelque chose (qui n'aurait probablement jamais été trouvé sans eux) s'empresse de le signaler.
Les vendeurs de détecteurs qui, comme argument de vente, disent que l'ont peut "se faire" 1 à 2 smic par mois au moyen de la détection sont, je pense, "à côté de la plaque".
En ce qui me concerne je pratique la détection de loisir depuis 2 ans (de manière assez irrégulière je l'avoue) ce qui peux expliquer mon manque de réussite. Bien entendu j'ai trouvé quelques piècettes quelques petits objets (couteaux etc...). Ne prospectant que dans des champs labourés je ne pense pas nuire au patrimoine archéologique de mon pays. De toutes façons ces objets auraient été broyés à plus ou moins longs terme par les machines agricoles modernes. Si ces objets ont été relativement bien conservés pendant tant de siècle c'est que les outils ne faisaient qu'effleurer le sol et ne mettaient pas en péril ce qui s'y trouvait.
Réponse de le 07/09/2012 à 23:53 :
je suis d accord avec toi moi aussi je detecte depuis 3 ans je prends lair jaime la nature sa me fait du bien je ramasse mes saloperies et depolue les champs que je prospecte je discute avec les agriculteurs et sont bien content que je leurs enlevent des merdes je trouve des pieces de monnaies souvent tres abimes jen ai fait une collection je ne pense pas que ma collection soit un pillage bien au contraire cela ma permis de minteresser un peu plus a lhistoire et a visiter un peu plus de musee et monuments la france serai un peu plus clemente avec les prospecteurs comme dans certains pays je pense que tout le monde y gagnerai par contre quant ont fait des routes des habitations touristiques et destinations pour personnes riches ont se fout bien de savoir lhistoire sous terre puisque largent gagne est bien plus important ont vie dans un monde ou les gens tres malhonnettes qui ont du pouvoir et de largent ont tout les droits et se^permettent bien souvent de vous faire la morale et vous donnez des lecons alors quil ne connaissent meme pas la definition du savoir vivre aucun remort pour certains produire a moindre cout pollue a outrance detruire 'es richesses de la terre sur laquelles ont vie ils nous tuent tous a vitesse grand V et le pire cest quont les applaudit alors les rageux de basse classe laisser les quelques gens sepanouir avec leurs passions et allez chasser le gros gibier
a écrit le 09/08/2011 à 11:04 :
Les journalistes surfent sur la vague médiatique de la détection qui est régulièrement montrée du doigt comme crime contre l'Etat! Il s'agit d'utopies! Certains prédateurs de l'ordre de quelques % comme dans toute activité de loisirs abusent et devraient de par leurs actes être déférés devant tribunaux pour destruction de sites ou fouilles illicites! 95 % des prospecteurs et détectoristes pratiquent par passion et collectionnent sans vouloir nécessairement vendre! Beaucoup n'ont jamais trouvé d'or, et un trésor est un fantasme de journaliste! En 10 ans je n'ai jamais vu une pièce d'or, pour dire! Il faut lire entre les lignes pour comprendre que l'archéologue ou le spécialiste se sont longtemps servi des prospecteurs comme collaborateurs utiles qui leur ont permis d'étudier leurs collections... Ce sans quoi la recherche en archéo eut été moribonde ou hasardeuse faute de prospecteurs... Le prospecteur est donc utile et complémentaire aux études de recherche... Mais les études de recherche en archéo ne sont plus, la plupart des spécialistes de terrain ayant pris leur retraite ou n'étant plus, ce lien s'est peu à peu distordu... On comprendra mieux le désastre quand on saura qu'une nouvelle génération d'archéos administratifs de petit niveau, visées politiques et grands appétits ont été fait barrons de régions par les autorités régionales qui à grand frais ont crée des services d'archéologie pour bien sûr maitriser d'amont en aval les projets de développement économique, y compris la phase primaire de la prospection archéologique... Il en résulte une gabegie certaine car bien des sites sont maintenant passés au rouleau au profit de l'économie de développement! C'est un fait! Sinon pourquoi les C.G. se seraient jetés ainsi sur l'archéologie? Les SRA des DRAC sont moribonds... On voit encore ici et la un ou deux préposés près de la retraite, plus engoncés dans les permis de construire que leur propre recherche et sans le sou! Donc à terme amenés à disparaitre... Car pas renouvelés! D'autre part des gugus en mal de croisade, sans références aucune, se sont monté en association anti-détectos et font des pieds et des mains auprès de quelques ultras benêts archéos de salons pour faire interdire la détection en France et se faire valoir de leurs comportements de capots auprès des professionnels et administrations... Ils en vivent et bien! Il suffit de voir sur certaines vidéos ces trublions se vanter en buvant le champagne d'avoir bien vendu leur dernier bouquin anti-détection? Mais sommes nous à Gotham city ou en France?
Je pense vraiment qu'il existe aujourd'hui une cabale archéo-médiatique qui vise à nuire à la détection, devenue gênante dans une discipline devenue aujourd'hui soumise aux lois du marché et puristes de salons!
Un autre problème intervient: celui de la notion de découverte et de "trésor". Rarissime ce fait est aujourd'hui en France fortement pénalisable si tant est que la personne ait utilisé un détecteur... Dès que la notion de "fric" intervient c'est la ruée pour le récupérer... Comme depuis toujours... Et les procès récents ont montré que le seul objectif est de faire du fric puisque les collections ou découvertes récupérées par l'Etat ont été vendues aux enchères au plus offrant de par le monde! (cas du trésor de Boucq) et bien d'autres... C'est ça la leçon de morale que l'Etat veut nous appliquer? Vendre à qui mieux mieux des biens exceptionnels qui devraient résider en collections des musées nationaux...? Mieux vaut alors qu'ils restent en collections privées qu'on pourra encore étudier...
Après les émissions de télé faisant passer les détectoristes pour bandits de grands chemins... Il faut aussi ouvrir les yeux pour se rendre compte que les pires bandits ou profiteurs de situations ne sont pas là ou on les attend! Un constat reste évident: se passant des prospecteurs, détectoristes, amateurs, collectionneurs, associations d'histoire et archéologie, clubs d'archéologie, autodidactes et conservateurs de petits musées, même spécialistes universitaires qui sont tout bonnement pris pour idiots ; l'archéologie administrative de petit niveau issue de l'Ecole du Patrimoine et qui gouverne aujourd'hui l'archéologie française même au mur, se coupant du terrain et des amateurs pour s'ériger en clan de spécialistes de salons et maqués politiquement car ayant pour hiérarchie les C.G. qui les briffent! C'est un constat d'échec sur toute la ligne... Pas étonnant que le détectos candide y soit mal venu et serve de bouc-émissaire à un grand n'importe quoi!
ANTE (vrai) spécialiste en archéo. scientifique et pas archéo bac+2 ou 3 se la pétant roi du monde...
Réponse de le 08/09/2012 à 0:00 :
tu as tres bien resume la chose ont prends toujours le pauvre smicar en otage et letat recupere le maximum dargent sur notre compte au quotidien met sa lui suffit pas son appetit et si feroce quil finira par se bouffer lui meme hatte que sa arrive
apres la vie la mort ah bun lenfer va etre sature avec tout ses ames baffoue
a écrit le 12/07/2011 à 13:39 :
la personne qui a écrit cette article manque de professionnalisme .
il aurais été plus juste et honnête d?interviewer un responsable d'association de prospecteur plutôt q'un vendeur peut scrupuleux qui exagère c'est propos pour attirer des clients ou alors interviewer un vendeur sérieux .et de plus c'est dire ne sont pas vérifier.Pour finir il encourage le pillage implicitement avec se genre de phrase fausse "On peut se faire un ou deux SMIC par mois" ! mais un pilleur est un client de plus !
Réponse de le 12/07/2011 à 14:57 :
Tout à fais d'accord
Réponse de le 30/04/2016 à 19:41 :
Je viens de lire ce 30 avril 2016 ce texte public qui m'est attribué? Il s'agit d'un faux posté dans l'objectif de me nuire dans un contexte ou bien des gens avaient en 2011 intérêt à me discréditer pour récupérer mes travaux et résultats à leur profit... Je démens donc ces idioties qu'on veut me faire endosser. Pour moi il y a des prospecteurs et détectoristes conscients et collaborant à la recherche et d'autres inconscients et dans ce second cas la loi doit s'appliquer! Encore une chose.... Un spécialiste ne signe pas d'un pseudo et entre parenthèse "vrai" voyons! On aura tout vu mais là il s'agit de délit pénal et diffamation!
Réponse de le 21/02/2018 à 15:57 :
Je connait personnellement ce vendeur, et je peut affirmer qu'il n'a surement pas dit une chose pareil, il fait partie des gens qui défendent la détection de loisir, et qui combattent les pilleurs de toute espèce, ils fait partie de notre groupe, ou nous prônons l'interdiction total de vendre nos trouvailles, de même que vous ne trouverez jamais de carte archéologique dans sa boutique, je ne voit donc pas de quel manière, un détectoriste peut s’enrichir de cette façons et gagner jusqu'a deux SMIC.
Le journaliste qui à écrit cet article, à soit mal interprété les parole de David, ou c'est un fieffé menteur, à la solde de magasin concurrent, qui eux ne doivent pas se gêner, pour revendre des artéfacts issue de détection, Ce dit journaliste ferait bien de revoir son article, la diffamation est punie par la loi en France !
a écrit le 12/07/2011 à 12:59 :
Il faut surtout se rendre à l'évidence que le principal gagnant est le vendeur de détecteurs ;) Ses propos sont plus proches d'un publi-reportage, on croirait presque qu'en achetant ses détecteurs "magiques", n'importe qui peut sortir un trésor au bout de quelques jours ... Même chose avec son magazine où en couverture et dans les articles, des pièces en or, en argent par dizaine !
Désolé mais Marina Torre aurait du rencontrer des détectoristes plutôt qu'un commercial aux dents longues !
Réponse de le 12/07/2011 à 15:03 :
tout a fais d'accord
Aux dents longues et SURTOUT LES ONGLES CROCHUS !!!
Réponse de le 12/07/2011 à 18:03 :
C'est du propre: "un ou deux SMICs!!!!"
L'appât du gain peut faire dire des énormités. Pourquoi donner la parole à des VRP entrés dans la détection récemment (et par opportunisme) et pas à de VRAIS prospecteurs?
Réponse de le 18/07/2011 à 10:32 :
Minable cette réflexion du vendeur.
Réponse de le 14/02/2014 à 23:55 :
Aux ongles crochus et sales.
a écrit le 11/07/2011 à 21:14 :
Il est important que les belles pièces archéologiques soit au musée. On améliore la connaissance du passé et des arts. Cela peut d'ailleurs être l'occasion d'ouvrir ou agrandir un musée local générateur d'emplois culturels ou dans le tourisme.
Réponse de le 12/07/2011 à 9:27 :
Avé! Si il est vraie que les pieces importantes soit au musée au vue du public et pas dans les réserves, n'oublions pas que beaucoup de sites sont découverts par des prospecteurs qui comme moi sont des passionés et pas des " érudits" ou des gens moralistes qui doivent comprendre que l'on peut travailler ensemble sans aucuns soucis.Une fois n'est pas coutume,on peut reprendre l'exemple de l'angleterre, qui s'entend trés bien avec ces prospecteur et qui fait appel à eus trés souvent.
a écrit le 09/07/2011 à 20:34 :
tout est possible ! des cachettes ont toujours existées , reste à imaginer et à trouver les "planques" de ceux qui ont caché leurs trésors ou bijoux pendant les guerres ou la révolution, dans le sol , sous un parquet, entre des cloisons ou la nature , il y aura toujours des endroits possibles.....donc place au Rêve !
Réponse de le 10/07/2011 à 17:45 :
et il y a des lois à respecter...
Réponse de le 11/07/2011 à 12:01 :
@ brian: réponse naïve :-) comme si les politiques respectaient les lois :-) et il existe d'ailleurs des lois scélérates comme celle qui fait payer aux non résidents une cotisation sécu sans qu'ils puissent avoir droit à la sécu !
Réponse de le 11/07/2011 à 14:58 :
dura lex sed lex
Réponse de le 11/07/2011 à 15:42 :
@ brian: et la bêtise de certains est illimitée :-)
Réponse de le 11/07/2011 à 18:55 :
vous en êtes un parfait exemple :-)
Réponse de le 11/07/2011 à 21:32 :
@ brian: sans doute un serf qui s'ignore ??? :-)
Réponse de le 11/07/2011 à 22:05 :
@ brian: facile de reconnaître ceux qui vivent debout et se battent pour leurs droits et ceux qui rampent toute leur vie pour obéir, quels que soient les ordres du chef :-)
a écrit le 09/07/2011 à 17:14 :
14 milliards, vraiment ?
Vous êtes sûrs que ce ne sont pas plutôt 14 millions d'Euros?
ce qui tout en étant une somme mille fois moindre que la précédente demeure tout à fait considérable pour des antiquités.
Réponse de le 11/07/2011 à 8:16 :
Non, il s'agit bien de milliards.
Rien que les pièces en argent et or se comptent en centaines de milliers. Il y a des bijoux et des pierres précieuses dans des quantités extraordinaires.
Un trésor à l'échelle du pays.
Réponse de le 15/06/2015 à 13:52 :
tu as jamais raisons
a écrit le 09/07/2011 à 15:15 :
Oui, il suffit de réduire la dépense des élus politiques, c'est là, le trésor qui nous coûte des milliards d'euros.
Réponse de le 11/07/2011 à 23:16 :
@ TAN: bonne idée, le seul problème, c'est que ce sont eux qui passent les lois...et en principe ils préfèrent nous tirer une balle dans la tête plutôt que de s'en tirer une dans le pied :-)
Réponse de le 13/07/2011 à 13:34 :
On devrait peut-être les passer au détecteur de métaux... ses élus non ? ^^
Réponse de le 06/05/2015 à 2:48 :
c est malheureusement toujours les mêmes "qui passent les lois"
qui s autorisent a faire du pillage et accusent les autres
comme les bons archéologues vertueux qui nous donnent des leçons et se font des petites collections privées sans rien dire...
ou détours les trouvailles pour ne pas aller contre ou remettre en cause leurs affirmations ...
Réponse de le 15/06/2015 à 13:55 :
gagné le trésor c'est super youpi !!!!
a écrit le 09/07/2011 à 12:36 :
Déja des monnaies gauloises pour un tésor du 17°sicecle Bonjour; je m'etonne que Chewbacca qui m'a l'air bien sur de lui ne l'ai pas remarqué!
Et comme tu dis faut réflechir et arrettez de dire des anneries, c'est bien connu,dés que tu sort en détéction tu trouve un trésor!
Réponse de le 09/07/2011 à 18:24 :
Ba oui j'avais vu que la photo d'illustration ne correspondait pas mais bon après c'est pas fondamental dans le sens de l'article, je travaille la dessus dans la vraie vie, et je sais le mal que font les pilleurs pour la recherche.
Après c'est vrai on découvre pas tous les jours des trésors en prospection illégale, mais il n'en reste pas moins que c'est toujours trop souvent car c'est une perte nette pour la Science. (Sauf pour les numismates mais eux ils ne prennent jamais en compte le contexte dans leurs études, c'est une science humaine très emprunte des anciennes pratique des antiquaires...)
a écrit le 09/07/2011 à 11:22 :
@tchoupix31 : Mec réfléchis un peu comment on peut savoir où sont les sites archéologiques si on les connait pas au préalable??? On en découvre tous les ans, ça veut dire qu'on aucun en connait vraiment très peu.

La prospection illégale, c'est la mort de l'archéologie, ces gens détruisent des sites archéologiques tous les jours. Car ce que vous vous rendez pas compte c'est que lorsque vous trouvez un "trésor" monétaire il est inscrit dans un contexte plus large, or lorsqu'un clandestin creuse pour récupérer les pièces, et bien il ne soucie pas du contexte, de l'organisation du dépôt, et surtout même si il voulait s'y intéresser, ba c'est pas si facile que ça il faut faire de très longues études pour réussir tout ça.
Réponse de le 11/07/2011 à 12:06 :
Les 1ers destructeurs de sites archéologiques sont les archéologues eux-mêmes. Il n'y a qu'à voir les dégats qu'ils ont fait en Egypte ou au Cambodge depuis le début du 19ème siècle. Indépendamment de la profanation de sépultures et de dépouilles (on arrête quand de démaillotter des momies ? On sait déjà tout là-dessus, bon sang !). Ils ne savent qu'accumuler des objets dans des réserves, objets que le public ne voit jamais et qui finissent par pourrir dans des sous sols. Par ailleurs lorsqu'on rapproche les registres et les stocks des musées, on s'aperçoit que des tas de choses d'évanouïssent mystérieusement. Certains se servent dans les réserves, pour eux, pour faire des cadeaux aux amis ou pour arrondir les fins de mois. Alors, entre un collectionneurs privé passionné et un gentil archéologue... Auquel peut-on faire le plus confiance pour préserver le patrimoine ?
Réponse de le 11/07/2011 à 14:59 :
mais oui mais oui...
Réponse de le 11/07/2011 à 16:12 :
mais non mais non...
Réponse de le 08/09/2012 à 0:16 :
tres belle analyse jai etait au musee de nimes et un mec du musee ma dit lui meme qui avez la plus grosse partie au sous sol et que meme pas un quart etait identifie il ne connaissait pas plus lhistoire antique que sa donc voila je suis contre les archeo car certains vendent sur des galeries dart et ne sont pas discret et ils te banissent pour ta passion honte a ses gens heureusement quils ne sont pas tous comme sa certains nous apprennent des choses met bon en france ses les recalés qui nous restent ...
a écrit le 09/07/2011 à 7:26 :
tout est bon pour remplir les caisses de l etat...
a écrit le 08/07/2011 à 22:15 :
ne mettons pas tous les prospecteurs dans le meme panier!!!!!
il y a les pilleur ceux qui merite d aller en prison sans passer par la cases jugement et les prospecteurs qui s efforcent de pratiquer leur loisir hors des lieux archeologique!!!
Réponse de le 10/07/2011 à 17:44 :
ça ne vous rappelle pas les bons et les mauvais chasseurs des Inconnus?
a écrit le 08/07/2011 à 17:26 :
Trouvez un trésor, parlez-en autour de vous, déclarez-le et... on vous le prend. Il y a même des fois la prison à la clé... pour destruction de site archéologique. Vraiment cool, non ?
Réponse de le 08/07/2011 à 19:46 :
D'accord avec vous. Il n' y a qu'à voir ce couple retraités qui avait restitué des toiles de Picasso ( données gracieusement) et les emmerdements qu'ils ont maintenant avec la "justice". Ils les ont rendues après tout, non ? Quelle honte.
Alors ne parlons pas d'un trésor découvert en pleine campagne française. Bonjour les procès et les pressions de l' Etat.
Réponse de le 10/07/2011 à 17:47 :
"donnée gracieusement"... ça c'est la version des retraités... laissez donc la justice trancher là dessus.
Réponse de le 15/06/2015 à 15:55 :
ou se trouve le trésor ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :