La Grèce, le Portugal et l'Espagne mettent les bouchées doubles pour attirer les touristes cet été

A l'heure où les progrès de la vaccination apporte une lueur d'espoir au secteur touristique frappé de plein fouet par la crise du Covid-19, l'Espagne, la Grèce et le Portugal, trois pays concurrents de la France sur le plan touristique, mettent les bouchées doubles pour attirer les touristes européens cet été. Tour d'horizon des mesures prises par ces pays et des restrictions de voyage en vigueur.

5 mn

Le tourisme balnéaire, un des atouts de la Grèce, de l'Espagne, du Portugal et de la France
Le tourisme balnéaire, un des atouts de la Grèce, de l'Espagne, du Portugal et de la France (Crédits : Enrique Calvo)

A l'heure où les progrès de la vaccination apporte une lueur d'espoir au secteur touristique frappé de plein fouet par la crise du Covid-19, l'Espagne, la Grèce et le Portugal, trois pays concurrents de la France sur le plan touristique, mettent les bouchées doubles pour attirer les touristes européens cet été. La France vient quant à elle de lancer une campagne de communication dans différents pays d'Europe.

Pass sanitaire européen

L'évolution de la vaccination et la levée des quarantaines sur le lieu de destination ou au retour sont des éléments cruciaux. Censé faciliter les déplacements dans l'Union européenne, le fameux pass sanitaire européen est prévu cet été. La mesure va au-delà des seuls Européens. Mercredi, les Vingt-Sept ont décidé de permettre l'entrée dans l'UE aux voyageurs de pays tiers totalement vaccinés contre le Covid avec les vaccins autorisés au niveau européen. Les États membres peuvent aussi décider d'accepter les touristes ayant reçu un vaccin bénéficiant d'une homologation par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), comme celui du chinois Sinopharm d'urgence, ce qui est le choix fait par l'Espagne.

Lire aussi 5 mnComment le gouvernement veut faire revenir les touristes en France

L'Espagne ouvre ses portes

Deuxième destination touristique mondiale avant la pandémie avec 83,5 millions de touristes en 2019, l'Espagne a vu le nombre de visiteurs s'effondrer de 77% en 2020. Le pays va ouvrir grand ses portes à "toutes les personnes vaccinées" à partir du 7 juin. Affichant un fort taux de vaccination, les Britanniques, premier pays émetteur de visiteurs en temps normal (18 millions en 2019), pourront s'y rendre dès ce lundi. Et ce, "sans restrictions et sans exigences sanitaires", a expliqué vendredi le chef du gouvernement Pedro Sanchez, et "ils n'auront pas à se soumettre à des contrôles sanitaires". Autrement dit, les touristes britanniques n'auront plus à présenter un test PCR négatif à leur arrivée en Espagne.

"A partir du 7 juin, toutes les personnes vaccinées et leurs familles seront les bienvenues dans notre pays, l'Espagne, indépendamment de leur pays d'origine", a déclaré le ministre

 Une mesure déjà prise dès la mi-avril par la Grèce. Ce qui avait fait bondir les réservations bondir bien avant celles de ses principaux concurrents en Europe. Le gouvernement espagnol avait fait le choix d'attendre l'assouplissement des restrictions de voyage au niveau de l'Union européenne, intervenu cette semaine.

Problème, si l'Espagne ouvre grand ses portes aux Britanniques, elle fait néanmoins toujours partie des pays considérés comme à risque par Londres, qui exige de ses ressortissants d'effectuer une quarantaine à leur retour ainsi qu'un test PCR - un élément qui pourrait décourager les ardeurs des touristes devant reprendre le travail dès leur retour. Le Portugal, placé le 15 mai sur la liste verte de Londres, a vu les réservations de touristes britanniques bondir. Madrid déploie donc de gros efforts diplomatiques pour convaincre Londres de classer en vert certaines régions touristiques espagnoles où l'incidence du virus est équivalente à celle du Royaume-Uni, comme les îles Baléares et la région de Valence (est).

La Grèce a ouvert ses frontières avant les autres

 Soutien de la première heure du certificat européen permettant de voyager, la Grèce dit ériger en priorité la sécurité sanitaire des touristes, qui assuraient avant la pandémie de Covid-19 un cinquième du PIB du pays. Après une chute du nombre de visiteurs de 75% l'année dernière, la Grèce a instauré un système (d'arrivées aux frontières) très numérisé, pour éviter tout problème. Côté vaccination, "dans plus d'un tiers des îles, soit 40, toute la population a déjà été vaccinée", a expliqué à l'AFP le ministre du tourisme Harry Theoharis.

"Dans les autres îles, les plus grandes, tout le monde le sera d'ici à la fin juin. D'ici là, nous les protégeons: avant de quitter le continent pour les îles, vous devez soit être totalement vacciné, soit testé", a-t-il ajouté.

Néanmoins, la destination est  placée par Londres sur la liste des pays à risque,

Pas de quarantaine pour les Britanniques de retour du Portugal 

Le Portugal, qui est parvenu à maîtriser la situation sanitaire après une violente vague de coronavirus en début d'année, est le seul pays de l'Union européenne où les Britanniques, son premier contingent de touristes étrangers également, peuvent se rendre sans devoir observer une quarantaine à leur retour. D'une manière générale, les personnes en provenance des pays de l'Union européenne ayant une incidence du coronavirus "inférieure à 500 cas pour 100.000 habitants" peuvent effectuer "tous types de voyage vers le Portugal, y compris les voyages non essentiels", a récemment précisé le gouvernement.

Les restrictions de voyage, limitées aux voyages essentiels, se maintiennent uniquement pour huit pays, dont cinq de l'Union européenne. Il s'agit de Chypre, de la Croatie, de la Lituanie, des Pays-Bas et de la Suède, ainsi que de l'Afrique du Sud, du Brésil et de l'Inde. Les voyageurs originaires de ces pays sont soumis en outre à une quarantaine de 14 jours.

Les voyages essentiels autorisés concernent notamment les déplacements pour des motifs professionnels, les études, le regroupement familial ou des raisons de santé.

5 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 24/05/2021 à 4:06
Signaler
Prochain confinement dans pas tres longtemps. C'est prevu.

le 24/05/2021 à 15:27
Signaler
C est flagrant comme JUPITER laisse faire tous ses jeunes qui sont là que pour faire la fête et que les cours ne les intéresses à par boire et comme ceux sont les nouveaux électeurs donc ils font ce qu ils veulent et JUPITER passent du temps avec e...

à écrit le 24/05/2021 à 0:24
Signaler
Comme Jean-Marie Bigard a dit aujourd'hui à la manif contre le pass sanitaire, le problème c'est que avec un vaccin tu peux choper la covid et le propager aussi. Avec ou sans vaccin tu auras un pass sanitaire. Et le virus ne s'eteind pas pendant le...

à écrit le 23/05/2021 à 21:38
Signaler
La Croatie est également une destination intéressante au niveau du rapport qualité/prix.

à écrit le 23/05/2021 à 8:04
Signaler
le pb c'est que les 20% de touristes qui ne vont pas respecter les regles vont decourager les 80% de touristes qui les respectent et ils seront encourages en ca par les 20% de bars restaus qui ne respectent rien en septembre on s'en ressert une lou...

à écrit le 22/05/2021 à 21:49
Signaler
A Ceuta les espagnols font le plein de ' touristes '.

à écrit le 22/05/2021 à 20:52
Signaler
L’Espagne va à contre courant de l’Allemagne. A partir de ce lundi, les touristes britanniques n'auront plus à présenter un test PCR négatif à leur arrivée en Espagne. Mais le Royaume-Uni sera classé à partir de dimanche comme "zone de mutation des...

à écrit le 22/05/2021 à 19:53
Signaler
Je ne compte pas voyager avec un pass(e), c'est peut-être une sécurité mais la liberté sans soucis (pas d'horaire (ma montre est chez Emmaüs depuis qq années), pas de formalités) c'est mieux. On verra en 2022 23 24 ou 30. Je voulais changer de la Suè...

à écrit le 22/05/2021 à 19:13
Signaler
Déjà que les informations se sont considérablement appauvries avec les chaînes informations, alors qu'elles s'étaient déjà considérablement appauvries avec la télévision auparavant, on a un peu l'impression qu'elles ont encore chuté presque de cette ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.