Le patronat italien va lancer une offre sur Alitalia dans la semaine

La Cai, l'alliance des grands patrons italiens qui doivent reprendre Alitalia, a augmenté son capital pour pouvoir déposer une offre de rachat sur la compagnie aérienne. Celle-ci devrait intervenir avant vendredi.

1 mn

L'alliance des grands patrons italiens, la Cai (compagnie aérienne italienne), a franchi une nouvelle étape dans son processus de rachat d'Alitalia. Le groupement a annoncé ce mardi qu'il avait augmenté son capital de 160.000 à 1,1 milliard d'euros, afin de pouvoir racheter la compagnie aérienne en faillite.

Les actionnaires de la Cai se sont mis d'accord pour conserver leurs titres pendant au moins cinq ans. La seule exception possible pour sortir de l'opération sera de revendre ses parts à un autre actionnaire de la Cai ou à des investisseurs italiens préalablement acceptés par le conseil d'administration.

Désormais en mesure de lancer une offre de rachat, la Cai a fait savoir qu'elle présenterait une proposition ferme à Alitalia d'ici vendredi. Mais cette offre de reprise sera conditionnée à un accord des syndicats et au feu vert de la Commission européenne.

La Cai va ensuite devoir choisir quel sera son partenaire industriel pour l'aider à relancer Alitalia. Deux noms tiennent la corde : Air France - KLM et l'allemande Lufthansa mais cette dernière est déjà favorite pour racheter Austrian Airlines (Air France vient d'être écartée, reste en lice, outre Lufthansa, la russe S7 qui proposerait 300 millions d'euros), du coup, la compagnie française tient la corde sur le dossier Alitalia.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.