Delta subit le coût de la fusion avec Northwest

 |   |  352  mots
Après sa fusion avec Northwest, Delta affiche en 2008 une perte de 8,9 milliards de dollars contre un bénéfice de 1,6 milliard en 2007. La compagnie mise sur les synergies avec son allié pour résister à la crise dès cette année. L'action a plongé.

Devenue numéro un mondial du transport aérien grâce à sa fusion avec Northwest, l'américaine Delta Air Lines, grand allié d'Air France-KLM est confrontée à des défis d'ampleur.

D'abord bien sûr la crise économique et financière qui pèse sur la croissance mondiale et donc sur le transport aérien comme en témoignent les chiffres révélés ce mardi par l'Organisation mondiale du tourisme avec une stagnation voire une baisse attendue en 2009.

Ensuite le prix des carburants ou de leurs couvertures qui a valu une hausse de deux milliards de dollars de la facture pétrolière de la compagnie en 2008.

Enfin, le coût de cette fusion elle-même même si elle doit se traduire par un gain de 500 millions de dollars cette année et de deux milliards par an ensuite jusqu'en 2012, avec une réduction des capacités cette année de 6% à 8% afin de limiter à 4% le recul attendu des recettes par passager. D'ailleurs, la direction dit s'attendre à une rentabilité solide pour cette année.

Résultat : Delta qui avait gagné 1,6 milliard de dollars en 2007 a perdu 8,9 milliards en 2008, perte énorme liée aux dépréciations passées par les deux mariés en vue de leur union et face à la crise A périmètre comparable, Delta affiche une perte de 503 millions (1,08 dollar par action en résultat courant annuel contre une perte de 1,13 dollar prévue par les analystes de Wall Street) après une charge de 900 millions au quatrième trimestre liée à la rémunération des salariés et une de 91 millions pour la couverture sur les prix des carburants sans lesquelles la compagnie dit qu'elle aurait enregistré un bénéfice de 167 millions.

Sur le quatrième trimestre, Delta a subi une perte nette de 1,4 milliard de dollars (340 millions hors éléments exceptionnels soit 50 cents par action contre 34 cents attendus) contre -70 millions un an plus tôt.( Retrouvez le communiqué de Delta Air Lines).

Les marchés américains ont plongé fortement sanctionné la première compagnie mondiale, qui a plongé de 20,14% à 7,96 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :