Aéroports de Paris confirme des "mesures d'économies"

 |   |  227  mots
Le gestionnaire des aéroports parisiens prend "des mesures d'économies" face à la baisse du trafic aérien. ADP a ainsi partiellement confirmé des informations de "La Tribune".

"Il y a des mesures d'économies qui ont été prises depuis un certain moment, visant à maîtriser nos coûts et à s'adapter à la conjoncture", a déclaré un porte-parole d'Aéroports de Paris (ADP). Cette annonce confirme en partie des informations parues dans "La Tribune" ce matin.

Selon nos informations, un "plan d'amélioration de la performance" est en train d'être finalisé. Il viserait à dégager plusieurs dizaines de millions d'euros d'économies", d'ici 2010 officiellement, mais cela pourrait aller jusqu'à 2011, voire 2012.

ADP, qui a enregistré une forte baisse du trafic en janvier, craint que cette tendance ne se poursuive dans les mois à venir. Son plan d'économies ne comprendrait pas de licenciements, mais une série de petites mesures, dont certaines seraient déjà en cours, notamment dans le domaine de l'entretien, de la maintenance et de la consommation d'énergie. La mise en place d'une stratégie d'achat commune avec l'aéroport d'Amsterdam Shiphol devrait également générer des synergies importantes, d'après nos informations.

Ce plan aurait pour objectif de sécuriser les objectifs de croissance du groupe, dans une conjoncture particulièrement incertaine. En cas de coup de frein encore plus violent dans le secteur du transport aérien, ADP disposerait également d'un "plan B", avec des mesures de réductions de coûts drastiques, comme la fermetures de certaines terminaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :