Fret ferroviaire : le gouvernement engage 7 milliards d'euros

Le conseil des ministres a entériné ce mercredi l'engagement de l'Etat à hauteur de 7 milliards d'euros en faveur du fret ferroviaire, dans le cadre du Grenelle de l'environnement..

1 mn

L'Etat va investir 7 milliards d'euros d'ici 2020 dans le cadre d'un "engagement national" en vue de développer le fret ferroviaire en France, a annoncé ce mercredi le porte-parole du gouvernement. Cet engagement, présenté par le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, en conseil des ministres, entre dans le cadre du Grenelle de l'environnement, qui a fixé pour objectif de porter d'ici 2022 à 25% la part des transports de marchandises alternatifs à la route, contre 14% aujourd'hui.

"Il est aujourd'hui indispensable de donner au fret ferroviaire une nouvelle ambition, un nouveau souffle", a déclaré Luc Chatel, porte-parole du gouvernement.

L'investissement public vise notamment à accroître le ferroutage, qui consiste à charger les camions sur les trains, développer les "opérateurs ferroviaires de proximité" et le "TGV fret" sur les lignes à grande vitesse, ou encore améliorer la desserte des grands ports français en parallèle à la réforme des ports, a-t-il ajouté.

"La SNCF va investir au moins un milliard d'euros dans les cinq prochaines années" pour participer au développement du fret express ou des opérateurs de proximité, a encore dit Luc Chatel.

Cet engagement doit aller de pair avec la réforme de l'activité fret à la SNCF, cible ces derniers mois de mouvements sociaux, qui doit être présentée prochainement par le gouvernement

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 57
à écrit le 18/09/2013 à 11:05
Signaler
Je crois que l'on va bientôt reparler de NEXUS .... nexus-asso.fr

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
le tonneau des danaïdes va de nouveau se remplir ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les caisses sont vides; privatisons et lançons une augmentation de capital. Quant au personnel, il faudra qu'il travaille... comme tout le monde

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Que d'argent de perdu. La mentalité des cheminots est elle que cela ne marchera jamais. Un fainéant restera toujours un fainéant même si tu l'emmenes au travail tous les jours y compris W.E et jours fériés.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ENFIN! METTONS LE FRET EN ROUTE ET NON LE TRANSPORT ROUTIER SUR LA ROUTE!!!CECI POURAI SOULAGER LA POLUTION!ET LIBERER DE EMPLOI...ON VIENT DE SE REVEILLER BM

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il serait intéressant de rappeler le cumul des aides et le cumul des pertes depuis 10 ans. Alors pourquoi persister? De quoi rassurer l'épargnant- contribuable du bon usage de son argent.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Encore et toujours un investissement à perte pour le contribuable et si cela devient rentable ils reparleront alors de privatisation. Le Grenelle de l'environnement , il a bon dos en ce moment

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le gouvernement va t-il enfin oser rééquilibrer le fret en France car il est urgent de réduire la part prépondérante du transport routier dans notre pays. Les exemples suisse et autrichien qui privilégient le fret ferroviaire sont intéressants.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Bonjour, Est-ce que on va enfin se débarrasser des camions ? ou subir une fois encore le puissant syndicat des camioneurs ???!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C'est ça l'avenir : financer des glandus? Pas d'investissements sans contreparties.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Tout à fait d'accord avec " AVENIR" .OK on remet des capitaux dans la machine à une condition: suppression du droit de grève à la sncf. C'est donnant donnant. Le contribuable met la main à la pâte de l'autre coté on fait bouillir la marmite. Les a...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
combien ont été versé pour le fret sur les 10 dernieres années ? Ce plan est le numéro combien ? quand on voit comment sont gérés les TER voire les TGV... & les discours des syndicats, j'ai peur que l'état balance MON argent par les fenetres (ainsi ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Faut-il emprunter compte tenu de l'Etat de nos déficits ? Je ne sais pas. Mais si l'emprunt doit accélérer le fret ferroviaire et supprimer -un peu- les camions sur nos routes, cela fera du Co2 en moins, plus de place et.....DES MORTS EN MOINS; ALO...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Lorsque les gens de pouvoir; en France comme ailleurs, estimeront s'être assez repus de fric grâce au pétrole; on pourra ré- envisager le développement de transports (rail, bateaux, péniches, et autre). D'ici la seul une révolution très violente; g...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il est initile d'utiliser le grand emprunt pour la SNCF ; ce sera en pure perte, tant qu'on aura à faire aux cheminots français nous aurons des grèves permanentes et aucun client.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C'est un investissement voué à l'échec tant que la SNCF ne sera pas fiable dans ce créneau (Pouvez vous estimer le nombre de grève dans chaque site qui nuise au bon fonctionnement?). Combien d'argent public jeté par les fenêtres pour cette soit disan...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
J'abonde dans le sens de lardennais et de max111, le pouvoir de nuissance de SUD et de la CGT s'en retrouvera renforcé. Pauvres industriels qui attendront les matières premières et autres pièces détachées, les jours de grève. Exclusivité au 20 heures...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Comme vous tous j'aimerai réduire la polution des poids lourds, ne plus avoir à les subir sur le contournement est de Lyon. Mais voilà, il faut se poser la question pourquoi les entrepreneurs choisissent le transport routier pour faire livrer leur fr...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je suis affligée par toutes ces attaques visant les cheminots... si vous aviez ne serait-ce qu'un membre de votre famille à la SNCF, vous sauriez que tous sont loins d'être des feinéants, et que les conditions de travail et les méthodes de management...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
après 30 ans d'abandon des investissements, du report massif de la charge sur la route, qui peut croire un seul instant qu'un reformatage soit possible? vraiment nos politiques et nos élites sont à coté des réalités du terrain! un collègue de FRET...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
a-t-on demandé à tous les grands clients du fret routier pourquoi ils ont renoncé au fer? SI oui, pourquoi ne publie -t-on pas les réponses?? Avant de demander de l'argent pour régénérer le système, on devrait dire aux gens pourquoi il ne marche pa...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
la Sncf est déficitaire depuis des années et l'Etat veut que les francais continuent à combler le déficite.Les francais sont si c... qu'ils donneront leur argent en pure perte

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
je ne participerai pas à cet emprunt qui vise encore à nous faire sortir des sous pour une juste cause qui malheuresement ne sera pas suivi d'effet. si le gouvernement voulait absolument diminuer le transport routier, il faudrait qu'il assume de met...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
comment croire que cet argent ne sera pas perdu, comme pour tous les investissements effectués dans le passé? La confiance ne peut revenbr qu'avec d'abord un nouveau statut des cheminots SNCF

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
A lardenais : votre maanque de lucidité vous fait friser le ridicule, et le pathetique...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ta raison les cheminots sont paye a rien foutre ,je preciserai que les cheminots ardennais sont les pire....lol dixit un cheminots qui li la tribune et joue a la belote au boulot pendant que son chef fait ses mots croises (on sait lire !!!)

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Sur les 7 millards les syndicats en faissant de la surenchère entre eux vont bien réussir à en capter la moitié : résultat rien ne changera pour le déficit qui continuera de se creuser à l'infini ....pour le bon plaisir d'une infime minorité!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le principe de casser les monopole d etat ne resout rien,voir dans la telephonie et l energie partage du gateau par deux ou trois grand groupe etpar la suite entente sur les prix.resultatsils s enrichissent surnotre dos

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
pour information sur le fait que les nouvelles entreprises ferrovieres privees vont resoudre tous les problemes sachez que veolia transport a vendu a la sncf sous couvert d une filiale son entrepries ferrovieres(wagons ,machines, sillons) motif des...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Suis cheminot qui se la coule douce devant son PC à lire les réactions beauf des français moyens pour qui tout va bien... Mais cette nuit j'irai tirer mon train de FRET quand ces mêmes français MOYENS seront au fond de leur lit...IDEM dimanche soir ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le Fret acheminerait les matériaux et matériels pour la rénovation des sites industrielles abandonnées en "Logements-Ateliers", plusieurs corps de métiers seront à solliciter, une activité économique local et régionale en premier temps favoriserait l...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La seule solution c'est de faire comme en suisse: obliger le transport par voie ferré. Encore pour cela aurait il fallu conserver un vrai réseau ce qui n'est pas le cas de notre tout TGV... Voie d'eau et fer souffre du fait que la collectivité subven...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le projet "Logement-atelier" à la place de zones industrielles abandonnées ferait de l'Etat propriétaire et premier bailleur, la population active dans cette démographie grandissante voie dans ses zones une réponse à leurs attentes. Le transport exi...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ce n estle droit de greves qu il faut supprime mais plutot une concurrence deloyale entre la route et le le chemin de fer;le groupe SNCF etant un des plus grand transpoteur routier (voir ses filiales) aller comprendre?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Franchement posons nous les vraies questions. Tout ça n'est que de la désinformation et de l'hypocrisie. Pour moi, il y a une seul chose qui fait que le fret SNCF ne marche pas. La SNCF doit payer un péage (sillons) pour faire circuler ses trains sur...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le logement et l'atelier peuvent faire bon ménage et rendre une zone industrielle abandonnée en un pôle d'activité économique et sociale sous forme d'une ville "fabricante" où l'emploi et le lieu de travail ne font plus qu'un. Le Fret OUI mais pour...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
OK, il y a des grèves à la SNCF mais je ne pense pas que ce soit la seule raison pour laquelle le transport de Fret en France n'est pas aussi développé qu'ailleurs. N'oubliez pas que dans plusieurs pays d'Europe, le ferroutage est obligatoire à parti...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
il faut penser que ce n'est pas un wagon qui va livrer la grande distribution ,le boulanger,ou le boucher mais bien un camion,que la sncf s'arrange pour mettre sa pendule a l'heure car elle en a bien besoin avant de vouloir distribuer du fret.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Tout d'abord un petit erratum dans l'article : "TGV ferroviaire", ça tombe sous le sens, j'imagine qu'il s'agit de "TGV Fret". En réponse à tous ces commentaires éclairés et tout à fait documentés que je viens de lire ... De tous les agents que j'a...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pour répondre à Parago:Est-ce-que l'on va se débarrasser des cheminots francais ou subir la mainmise de leurs syndicats, pour enfin créer un véritable fret......

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La tribune a censuré le second texte écrit.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Certaines Zones industrielles abandonnée d'activité dont le Fret dessert ce dernier peuvent être réhabilités en "Logements-Ateliers" avec des services comme la santé l'alimentation.. Le rail combinera donc voyageur et Fret afin de subvenir au besoin...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Belle idée que de mettre les camions sur les trains. Si la RFF (infrastructures) de son côté fait ce qu'il faut... Mais je suis sceptique. La direction SNCF est-elle suffisamment motivée ? Sceptique aussi.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Mesure de bon sens, developper le frêt SNCF est une bonne chose, le réseau et son maillage est important. Moins de camions sur les routes, moins de CO², moins d'accidents et surtout (le plus important à mon sens) torde le cou au lobbie routier.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je suis effarée d'entendre ces propos sur les employés SNCF. A croire qu'il n'y a que le privé qui bosse. Vraiment les beaufs sont toujours là.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
L'annonce d'un plan d'investissement conséquent dans le développement du fret ferroviaire est une très bonne nouvelle. Les flux terrestres de marchandises sont, effet crise déduit, sur une tendance haussière importante et s'accompagnent d'une restruc...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
A attendre tous ce que vous dites, ça me fait bien rigoler! Les 7 milliards d'?uros ne sont pas pour enlever le déficit de la sncf, qui d'ici peu deviendra privé, mais bien pour augmenter la part du transport sur rail. Et sa, toutes les entreprises d...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Robert, le camion, il reprend le pain usagé ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
@Marc : Pourquoi la SNCF est-elle plus cher de 30% par rapport à ses concurrents? Tiendrait-elle une année face à la DEUTSCH BAHN : non. Les syndicats ont fait que la structure des coûts de ces entreprises est différente. Pour autant les cheminots Al...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
@Fatman : La preuve que si puisque ECR (Euro Cargo Rail) est une filiale à 100% de la DB et pour l'instant ils sont loin de faire aussi bien que Fret. Les prix plus chers viennent de plusieurs choses : certes il y a le statut des cheminots mais il n'...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ce plan fret d'avenir manque de dimension européenne car les politiques du Château n'ont écouté que les X-ponts du 7eme arrodissement , les technocrates et bureaucrates du sous ministère des transports . A relire les différents communiqués des CIAD...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les zones industrielles, desservies par le Fret de la SNCF, dont les activités sont arrêtés depuis des années sont un espace où l'habilitation en "Logements-Ateliers" arpporterait une solution à la démographie grandissante et à une implantation centr...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
une question doit etre posée et sur laquelle il est à reflechir ! FRET ferré est il d'interret public ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Cette décision du gouvernement me fait bien rire, quand je pense que je suis salarié d'une société qui pratique le transport multimodal filiale à 100pour 100 du groupe SNCF et que je serai sur le carreau à mi-décembre.Et oui sachez le tous,nos minist...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
L'Etat va investir 7 milliards d'euros d'ici 2020 dans le cadre d'un "engagement national" en vue de développer le fret ferroviaire en France...Qui vous dit que ce sera au profit de la SNCF, si le fret ferroviaire a de l'avenir, je ne pense pas que l...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
7 milliards de nos impôts qui vont être encore engloutit dans un puits sans fond et n'a jamais été et ne sera jamais rentable, jusqu'à quand les français vont être la vache à lait de cette entreprise qui à couté des centaines de milliards à la France...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je ne pense pas que cet argent soit plus pour Fret sncf que pour un autre opérateur privé. Rappelons que les rails sont la propriété de RFF (et non pas comme le croient de nombreuses personnes à la SNCF) et que l'on peut faire rouler nimporte quel tr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.