British Airways conserve sa filiale OpenSkies

 |   |  222  mots
(Crédits : Quentin Douchet)
La compagnie aérienne britannique renonce à vendre OpenSkies, filiale spécialisée dans le voyage d'affaires, malgré plusieurs offres de rachat.

British Airways va rester propriétaire à part entière d'OpenSkies, a révélé ce matin la compagnie aérienne. Elle affirme "ne pas avoir de plans pour vendre OpenSkies ou chercher un autre investisseur extérieur". Il y a quelques mois, la compagnie britannique avait pourtant fait part de son intention de se séparer de cette filiale, spécialisée dans les liaisons en classe affaire.

OpenSkies n'a été créée que l'année dernière, lorsque l'Union européenne et les autorités américaines ont conclu un accord "ciel ouvert", qui permet aux compagnies aériennes d'opérer des vols entre l'Europe et les Etats-Unis quelle que soit la ville de départ. La compagnie était connue auparavant sous le nom de "L'Avion", filiale de British Airways, qui proposait la "business class" à prix cassés.

Face aux difficultés que rencontre le transport aérien ces derniers mois, British Airways cherche à vendre certains de ses actifs. Elle aurait reçu au moins cinq offres de rachat pour sa filiale OpenSkies. Mais finalement, elle estime que le positionnement "haute qualité" d'OpenSkies constitue "un élément stratégique et financier d'importance" pour elle.

Elle ajoute que la liaison Paris-New York de sa filiale enregistre de bonnes performances, malgré la conjoncture. Cependant, OpenSkies a interrompu sa liaison Amsterdam-New York cet été.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :