Le projet de train à grande vitesse entre Rio et Sao Paulo sur les rails

 |   |  266  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le gouvernement a lancé son appel d'offres pour ce chantier estimé à 15 milliards d'euros. Le président Lula aimerait que la ligne soit prête pour les Jeux Olympiques de 2016.

Ce sera le projet phare du successeur du président Lula. Le gouvernement brésilien a lancé son appel d'offres pour la construction d'une ligne ferroviaire entre Rio de Janeiro et Sao Paulo sur laquelle les trains pourront circuler à 280 km/h.

Ce marché est estimé à près de 15 milliards d'euros. Il constitue le projet d'infrastructure le plus ambitieux du pays. Outre les deux principales villes du pays, la ligne devrait également desservir les aéroports de Campinas et Guarulhos.

Le président brésilien souhaiterait que cette ligne soit opérationnelle pour les Jeux olympiques de 2016, qui seront organisés à Rio. Un délai jugé très court par les observateurs qui tablent sur une mise en route au mieux en 2017. " Je pense qu'il est tout à fait possible d'inaugurer ce chantier d'ici à 2016" a répété le président brésilien tout en rappelant l'objectif du gouvernement : cette ligne devra offrir "la meilleure qualité possible pour le moindre coût possible".

Qu'elle soit prête en 2016 ou après, cette ligne révolutionnera en tout cas le quotidien des Paulistas, des Cariocas et des touristes. Alors qu'il faut aujourd'hui souvent plus de cinq heures en voiture pour se rendre de Rio à Sao Paulo (441 km), le trajet ne prendra plus que 90 minutes en train.

D'après le ministre brésilien des Transports Paulo Sergio Passos, des entreprises française, allemande, japonaise, sud-coréenne, espagnole et chinoise ont exprimé leur intérêt. Les entreprises intéressées ont jusqu'au 29 novembre pour faire parvenir leur dossier de candidature. Le vainqueur de l'appel d'offre sera connu le 16 décembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :