Ile-de-France : découvrez les 72 gares desservies par le "Grand Paris Express"

 |   |  337  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Le décret approuvant le schéma d'ensemble du réseau de transports publics du Grand Paris a été publié vendredi au Journal officiel. Il lance donc officiellement le projet du "Grand Paris express" qui reliera de grandes agglomérations d'Ile-de-France.

Le projet du Grand Paris Express, voit officiellement le jour, ce vendredi dans le Journal Officiel. Le métro automatique qui sera doté d'environ 200 km de voies nouvelles et 72 gares. L'idée du "Grand Paris" a été évoquée pour la première fois dans un discours de Nicolas Sarkozy le 29 avril 2009. L'avant-projet avait été préparé par Christian Blanc, alors secrétaire d'État à la Région capitale et ancien président de la RATP de 1989 à 1992.

A présent qu'elles sont officiellement reconnues, ces lignes de métro relieront dès 2025, la ville d'Orly et son aéroport à la ligne 14 du métro parisien, passant par Villejuif. L'aéroport d'Orly sera également relié à l'Ouest à l'Université de St Quentin en Yvelines et passera par le nord ouest à Nanterre. La Défense sera reliée, quant à elle, à l'aéroport Charles de Gaulle en passant non loin de celui du Bourget.

Enfin, un dernier parcours de ce qui s'appellera le "super-métro" terminera la boucle, partant du Bourget, traversera les gares de Sevran-Beaudottes, Chelles, Champigny Centre, Créteil et continuera jusque Villejuif. D'autres réseaux complémentaires viendront structurer l'intérieur de cette boucle, reliant directement le Stade de France et Champigny-sur-Marne en passant par Rosny-sous-Bois.

Maurice Leroy, ministre de la ville depuis 2010, chargé du Grand Paris, a "salué" la publication du décret qui "marque une étape essentielle pour le lancement des travaux du Grand Paris Express, par la Société du Grand Paris (SGP) en association avec le Syndicat de transports d'Ile-de-France (Stif)", selon un communiqué. Il se félicite de l'avancement du Grand Paris "dans son ensemble, à la fois sur la question des transports et du développement équilibré des territoires".

La mise en service du premier tronçon sera opérationnelle dès 2018, informe la SGP. D'ici à 2025, les collectivités locales et la région Ile-de-France auront investi 20,5 milliards d'euros.
Au total, 17 contrats de développement territorial (CDT) participent officiellement au projet, selon la préfecture de région.

 Cliquer sur la carte pour l'agrandir

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2012 à 20:18 :
1) Les réseaux actuels (Ligne D par exemple) nécessitent d'importants investissements pour être modernisés
2) L'urbanisation anarchique de nos banlieues conduit à une paupérisation de celles-ci (Ex: Banlieues Est et Sud Est)

Avant que d'investir dans des projets d'infrastructures et, une nouvelle fois, de faire plaisir aux majors du BTP; ayons un véritable schéma d'urbanisation qui cesse l'emprise urbaine sur nos champs et forêts (les terres agricoles ont reculé de +10% en 20 ans).
A gauche comme à droite c'est la course à l?échalote, sans volonté et ambition d'un développement économique durable.
Méditons, mais les pays les plus riches sont ceux qui ont freiné le développement des zones urbaines (Europe du Nord, Croatie, Corse (Eh oui!), etc. )

Alors non au Grand Paris, non aux logements sociaux dans tous les sens (ex: projets de l'EPA Sénart). Ne reproduisons pas les errements des années 1960.
a écrit le 25/10/2011 à 17:34 :
Alors que nous sommes en pleine régression,on nous parle d'un projet d'un coût exorbitant,cela pour faire des dessertes de Bureaux,gagner des heures sur les trajets,degorger la circulation,etc;etc.
Mais Pour quelle Production?,avec quel établissement? alors que tous ceux ci fuient à l'étranger!!!!Commençons par ajourner ce projet qui dans l'Etat actuel,n'est pas amortissable.De plus des grandes villes comme Argenteuil/Bezons,près de 150000 personnes sont exclues du plan.Certes le CG du Val d'oise est responsable,mais qui au niveau aménagement fait enteriner des projets aussi mal ficelés?
a écrit le 27/08/2011 à 16:18 :
En modifiant le tracé pour obtenir un "arbre minimal", nous réduisons sa longueur (et donc son coût) de 20 %. Nous avons fait part de cette remarque depuis longtemps aux autorités de tutelle... sans réponse de leur part.
Réponse de le 30/08/2011 à 11:07 :
La grande couronne est déjà bien snobée et vous voulez la réduire encore ?
a écrit le 27/08/2011 à 13:52 :
Bonjour,

Je pense que ce projet aurait du voir le jour bien plus tôt. Cependant il reste le bienvenu car plusieurs centaines de milliers de franciliens font le trajet de banlieue à banlieue tous les jours et les RER A, B et C à Paris sont véritablement saturés et n?assurent plus de conditions de transport digne pour les usagers.

Pour les cassandres du désendettement, je pense qu'il faudrait revoir vos bases d'économie. On ne se désendette pas en rognant sur les dépenses mais en investissant intelligemment et en créant de nouvelles recettes.

Hors il se trouve que sur le tracé du grand Paris il y a bon nombre de villes qui sont sclérosées économiquement et qui pourront ainsi voir leur intérêt et leur valeur augmenter pour les investisseurs et les entreprises. De plus ces travaux vont être menés avec le budget du grand emprunt qui a été fait justement pour des investissements structurels et surtout pour miser sur l'avenir. Enfin ces travaux vont être menés par des entreprises nationale qui se verront obtenir un carnet de commandes bien fournit, ce qui suscitera de l'emploi et donc de la consommation et au final des recettes fiscales, des taxes et donc des recettes pour l?État.

Il serait vraiment temps que les gens qui n'y connaissent rien s'abstiennent sur l'aune de leur ignorance. Ce projet est bon, intelligent, suscitera une véritable modernisation de la banlieue parisienne qui est au bord de l?étouffement à certains endroit au vu de la pauvreté galopante. Enfin cela créera de nouvelles recettes pour les compagnies de transport, de nouveaux emplois également et permettra à bon nombre d'usagers de ne plus payer des cartes de transports hors de prix pour la simple raison qu'ils sont obligés de repasser sur Paris pour se rendre sur leurs lieux de travail, cela leur économisera également stress et fatigue inutile car beaucoup de franciliens se retrouvent bien souvent avec 4h de transport par jour juste pour aller travailler. C'est un non sens, autant faire Paris/Lyon tous les jours pour aller travailler ça reviendrait au même coté fatigue.

Ce projet est bon, intelligent, va rapporter des taxes, des impôts, de l'argent, des emplois, de l'investissement et l'emprunt est fait sur 3 décades donc le retour sur investissement peut-être normal sans avoir des investisseurs immatures qui ne pensent qu'au court terme. Un État n'est pas une entreprise, il est bon de le rappeler. Et l?Économie se doit d'être au service de la société et non l'inverse il est temps de vraiment l'intégrer et de l'appliquer sans pour autant se faire les chantres de la mauvaise gestion. Social, société, budget équilibré et bonne gestion ne sont pas incompatibles. Ils dépendent de choix et de vision et ce projet c'est une vision. Cela nous change des bricolages habituels.
Réponse de le 27/08/2011 à 17:36 :
D'accord avec vous et c'est comme tout.On ne voit que la depense sans prendre en compte les recettes sur le moyen/long terme meme si elles seront probablement moindre que le cout du projet initial,il n'en reste pas moins que ca coutera au final moins cher. On peut avoir le meme raisonnement avec les depenses publics,du style retraites,allocations chomage,qui au dela de la moralitee de ces mesures, permettent aux gens d'etre des consomateurs donc payer tva etc etc au final ca coute moins que prevu.
Réponse de le 29/08/2011 à 20:31 :
L'analyse de Marousan est très complète. Je n'ai presque rien à y ajouter, sauf que c'est trop vrai que ce projet arrive avec 10 voire 15 ans de retard... mais bon mieux vaut tard que jamais. Enfin je trouve assez stupide que certains viennent mélanger la dette, et le taux d'endettement avec les Grands Travaux. Les grands Travaux devraient être une priorité pour l'Etat, car cela crée de l'emploi, des taxes, des infrastructures, solutionne quelques problèmes économiques : désenclavement, chômage... et permet de renouer avec des politiciens qui ont des visions d'un avenir à long-terme. Les décisions d'Haussmann pariaient sur le long terme, sur le Paris de 1900 - 1930. Cela avait un coût, mais ce fût un mal nécessaire. Ce Grand Paris doit se créer pour l'avenir, pour 2025 - 2075, donc il doit être ambitieux, visionnaire et préparer un futur engagé dans le tissu socio-économique. Les visions de court terme sont dépassées.
Réponse de le 28/05/2012 à 20:24 :
L'urbanisation à tous crins est juste une vision sépia, un projet de société suranné et ridicule. Les mêmes "économistes" que vous, Marc Aurèle et Marcousan, prônaient le bien être collectif en construisant Evry, Créteil et autres zones de grands ensembles.
Le béton n'a jamais résolu quoi que ce soit, c'est juste un cautère sur une jambe de bois. Arrêtons de construire à Lieusaint et en plaine Sénart, des logements sociaux en masse, et vous verrez que la Ligne D du RER deviendra bien plus efficiente ...

Notez que la Région de France qui connaît la plus forte croissance cette année est la Corse. On y construit pas de périphériques ou des "quartiers" pavillonnaires.
cqfd
a écrit le 27/08/2011 à 13:49 :
D'ici là les voyageurs de Roissy CDG auront à leur disposition la ligne RER la plus infâme du monde dans le genre. Il suffit de comparer avec les grandes capitales.
a écrit le 27/08/2011 à 12:11 :
Pour desengorger Paris, allez en Province, on vit mieux et pour moins cher.
Réponse de le 30/08/2011 à 11:08 :
Encore faut il y trouver un travail :(
a écrit le 27/08/2011 à 9:05 :
Encore tout pour Paris, rien pour la France.
Avec les nouvelles technologies, on peut déménager certains ministères vers le Havre, à Lyon, Bordeaux etc. Et à partir de là je pense que nos hauts dirigeants se rendraient compte que le nouveau souffle à donner à la France se trouve dans toutes ses régions (DOM compris).
Réponse de le 27/08/2011 à 14:05 :
Mouais, il y aurait encore des gens pour râler contre le coût de leurs voyages. Autant les laisser sur place.
Réponse de le 12/10/2011 à 9:55 :
Les ministeres ne representent rien en terme d'employé en Ile de France. Cela ne resoudra pas le probleme d'engorgement des transport en Ile de France.(20% des français sur une petite surface)

L'histoire de France est centralisé, d'ailleurs le mot français vient du dialecte de langue d'oïl parlé en Île-de-France au Haut Moyen Âge. C'est pour vous dire!!

Par contre c'est sur qu'il faut decentraliser la région Parisienne. Quand Total ou EDF, France Telecom, EADS, etc... installeront leur siege sociale a Nantes, Montpellier, Lyon, Bordeaux (pas Marseille car il y a assez de problème la bas).
On pourra songer a developper des lignes de m° et rer en province.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele-de-France
a écrit le 27/08/2011 à 8:23 :
il me semble que la france a un déficit colossal,donc ce projet est inutile puisque qu 'il faut faire des économies
Réponse de le 29/08/2011 à 8:04 :
ON VOIT QUE TU PRENDS PAS LES RER TOI!!!!!!
Réponse de le 30/08/2011 à 15:00 :
C'est un raisonnement très primaire, assimilant une dépense à une disparition d'argent (alors que cet argent est bien perçu par quelqu'un !).

Pour l'économie française, il vaudrait mieux que ça coûte 20 milliards tous dépensés en France (et que les sociétés et travailleurs rémunérés soient donc français) plutôt que 10 milliards dont la moitié partiraient à l'étranger, quittant ainsi notre économie.
Réponse de le 17/10/2011 à 20:15 :
"et que les sociétés et travailleurs rémunérés soient donc français": je serais étonné qu'il y ait beaucoup de français parmi les ouvriers qui vont creuser les tunnels et poser les voies...
a écrit le 27/08/2011 à 7:53 :
En attendant il n'y a toujours pas de liaison cadencée entre Lille et Londres via Calais et Ashford. Ni de liaison Dunkerque-Belgique alors que la voie ferrée est toujours là. Il y aura comme, comme toujours, de l'argent pour Paris et rien pour les régions !
Réponse de le 27/08/2011 à 17:14 :
on joue pas dans la meme cour
Réponse de le 29/08/2011 à 9:51 :
et oui parisianisme est la même chose que parasitisme!
Réponse de le 30/08/2011 à 15:44 :
En termes de voyageurs/usager ce n'ai pas le même rapport!!
Même si il vous en déplaise l?île de France à un forte densité. Alors votre petite rivalité de comptoir entre Paris et votre région, on s'en moque!!

Encore désolé si beaucoup d'entreprise on choisit comme siège sociale l?île de France.... Faudrait peut être leur écrire, on souhaiterai être au calme et pouvoir profiter de votre qualité de vie provinciale mais malheureusement il faut bien travailler.

Enfin si vous n?êtes toujours pas convaincu je vous invites dans notre cher et tendre banlieue Parisienne à faire un trajet de banlieue a banlieue vous comprendrez la nécessité :)

Cordialement

a écrit le 27/08/2011 à 5:21 :
2025 ? Voilà un chantier qui aurait du être lancé dans les années 80 et terminé avant l'an 2000, n'était-ce le manque de vista de décideurs qui ont préféré faire là une grande bibliothèque, ici une arche ou un Disneyland....
Réponse de le 27/08/2011 à 7:58 :
Hummm. Oui comme pour les égyptiens pour les pyramides avant l'eau courante...
Réponse de le 27/08/2011 à 8:25 :
on m'a toujours dit quand on ne peut pas on ne fait pas. voilà un projet inutile qui va augmenter notre déficit.
Réponse de le 27/08/2011 à 8:28 :
on m' a toujours dit quand on ne peut pas on ne fait pas.........

encore un projet inutile qui va augmenter notre déficit.
Réponse de le 27/08/2011 à 9:28 :
Un projet inutile :) ? @henri1410 tu ne dois pas prendre souvent le RER ! Ou alors tu aimes être dans une rame à 50°c !

Juste pour référence, les allemands, a Berlin, ont ce genre de ring ferré. C'est très utile et très rapide!

Alors avant de crier au déficit, essaye de voir d'abord l'intérêt général... essaye :)
Réponse de le 27/08/2011 à 11:49 :
Cher Electron Libre, tout le monde ne vit pas a Paris, environ 50 millions de Francais vivent HORS de Paris, il y a une vie apres le peripherique.
Réponse de le 27/08/2011 à 12:16 :
Non, villeroy ! Ca remonte à l'époque (Giscard aux Finances) a refusé de créer une liaison Orly/Joinville/CDG."La face du monde (parisiano-français) en eût été changée". On va donc faire du replatrage; autant la partie sud ouest a une forme de cohérence (merci qui ?); autant pour le Nord est, c'est du n'importe quoi ! Faire se trimballer jusqu'à Chelles des passagers (par ex St Maur/Stade de France) !!!
Réponse de le 29/08/2011 à 10:07 :
Oui le problème de transports est flagrant à Paris, oui les améliorer et notamment la création de cet anneau est un bon début. Mais travaillant à Paris en ayant passé toute ma jeunesse en "province", la solution pour tous ces stressés qui passent leur temps à se plaindre serait plutôt d'envoyer leur boîte près de la mer, ça les détendrait. Mais on fait un bac+5 dans une superbe ville style Lyon, Nice, etc, et le seul travail que vous trouvez est dans une boîte parisienne...
Réponse de le 30/08/2011 à 7:24 :
Pour info il existe sous l'aéroport d'Orly une station de métro construite dans les années 70 qui n'a jamais été mise en service car Mme Pompidou avait alors de gros intérêts avec les taxis. Résultat : le lobby a parfaitement fonctionné pour quelques privilégiés, le métro n'a pas été mis en service
Réponse de le 30/08/2011 à 11:09 :
Ce projet aurait pu être fait il y a 10 ans. La saturation des RER, métro et même bus n'est pas nouvelle, ça fait trop longtemps que l'on doit se transporter dans des lignes saturées avec des problèmes quotidiens.
Réponse de le 31/08/2011 à 9:49 :
@Thierry

vous avez tout a fait raison, l'IDF concentre trop d'emploi au détriment du reste du territoire. Regardez, même à l'intérieur, chaque zone est spécialisée :
Vous êtes dans la finance ? C'est à la Défense, peut-être à Paris plus tard dans un cabinet spécialisé.
Dans le marketing ? C'est le grand ouest + st ouen
Dans les services ? Direction Issy-les-moulineaux dans un des innombrables bureaux.

Seuls les ingénieurs peuvent espérer trouver une implantation en province (toulouse pôle aéronautique et informatique). Le problème, c'est la compartimentation géographique des bassins d'emploi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :