La SNCF promet un billet 25% moins cher pour son TGV "low-cost"

 |  | 338 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une seule classe, des billets disponible uniquement sur internet, le deuxième bagage facturé... pour son TGV "low cost", la SNCF supprime des coûts pour proposer des billets aux prix 25% moins cher que sur les trajets "classiques".

La SNCF précise son projet de TGV à bas coûts. S'il existe déjà la formule iDTGV, avec des prix plus bas, cette nouvelle formule promet des tarifs encore moins élevés, avec des prestations réduites. Plusieurs prix seront proposés et les premiers pourraient tourner autour de 25 euros. "La gamme tarifaire n'est pas complètement bouclée mais ce sera sans doute inférieur", annonce la directrice générale de SNCF Voyages, Barbara Dalibard, dans Le Parisien publié ce mardi. En moyenne, "le TGV low-cost sera 25% moins cher que le prix moyen d'une place de TGV classique", promet-elle.

Les usagers devront  se présenter trois quarts d'heure avant le départ

Pour le moment, quatre rames concernées relieront des gares périphériques entre Marne-la-Vallée et Lyon, Montpellier ou Marseille. L'avantage: "réaliser une économie de 30% sur l'utilisation de la voie car chaque TGV sera immédiatement sur la ligne à grande vitesse et cela lui fera gagner du temps", explique Barbara Dalibard.  En outre, les contrôles des billets - obtenus uniquement sur internet - se feront avant l'embarquement, ce qui obligera à "se présenter en gare quarante-cinq minutes avant le départ du train".

Augmentation des capacités

Ces trains à deux étages pouvant transporter quelque 1.200 passagers chacune, en classe unique, contre 1.000 pour un train classique effectueront 8 ou 9 trajets par jour. Ils rouleront donc en moyenne quatre heures de plus que les TGV classiques. Pour augmenter la capacité, pas de réduction de la taille des sièges, mais la suppression de la voiture-bar. Autre économie prévue: sur les bagages, ils pourront se glisser sur les sièges et seront payant à partir du deuxième. Selon la responsable de la compagnie ferroviaire, "cette offre devrait être rentable à horizon 2017" pour "un investissement de 10 millions d'euros".

En avril, la SNCF avait laissé entendre qu'elle travaillait sur une telle offre, pour répondre aux " besoins exprimés par les différents clients" et notamment des prix moins élevés, avait alors expliqué Barbara Dalibard.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2012 à 19:50 :
C?est quoi ce monde de dingue où tu fais semblant de tout ? Semblant de rien, l?air de rien comme le vent qui frappe les nuages et se transforme en feu de glace ou de pluie il s?en est fallu de peu pour que tout s?arrête et si jamais mais non tu es libre parce que Lui et ses fiers et fous de Salonique à Bénares, ou bien de part en part et d?autre, il en faudrait plus pour que reste un peu de mélancolie mauve. Mais noooon, ne perd pas ton temps à tirer des oreilles ou du temps qu?il faut mais noooon ne perd pas ton temps et ça s?improvise amusant comme rien ne bouge et rien ne meurt pas plus long que la lenteur et rien ne bouge et rien ne meurt et tu es triste et rien de tout ça n?arrange rien et nooooooon pas plus tard qu?hier est parti le corbeau noir de l?ennui. Ce message ne servira à rien mais un commentaire comme un autre. Pas plus d?utilité que vos mots mais une musique et ça fait passer le temps de toutes façons qui lit les commentaires ? Sans doute personne sans doute personne.
a écrit le 19/06/2012 à 21:44 :
ça ne marchera pas. Le modèle Low cost ce n'est pas 25% moins cher mais au moins 50 ou 60%. Vous en connaissez beaucoup qui seront intéressés de se rendre à perpète-les-oies dans une gare au milieu des champs de poireaux, avec l'obligation d'être là 3/4h avant le départ du train, pour s'entasser dans des wagons bourrés (c'est le principe) ? Laissez tomber si c'est pour offrir 25% de réduc, il suffit de prendre son billet "normal" un peu avant et vous obtenez la même réduction. Du grand n'importe quoi cette offre.
a écrit le 19/06/2012 à 17:29 :
25% moins cher que quoi ?
Personne ne connaît plus le tarif de base d'une relation ferroviaire, en France, ni le "tarif moyen".
Alors annoncer 25% moins cher, c'est du n'importe quoi.
a écrit le 19/06/2012 à 13:58 :
Merci à la SNCF, IDTGV de s'occuper un peu de la region Ouest/grand-ouest pour les tarifs mais aussi pour raccourcir les temps de voyage!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :