Paris, quatrième ville la plus embouteillée d'Europe

 |  | 348 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Photo AFP)
A Paris et ses alentours, les automobilistes perdraient deux jours et demi dans les bouchons par an, soit un peu moins qu'à Milan, Bruxelles ou Anvers, mais plus que dans la majorité des grandes villes européennes et nord-américaines.

En un an, les Franciliens "perdraient" deux jours et demi dans les embouteillages. Une étude réalisée par Inrix, une société d'info-trafic américaine, et compilant des données d'Eurostat, évalue le temps passé dans les bouchons dans les plus grandes villes d'Europe et d'Amérique du Nord. La région parisienne fait partie des plus mal loties avec 58 heures perdues chaque année dans la circulation. C'est aussi aux abords de la capitale française que se trouve l'un des plus grands bouchons quotidiens d'Europe. Au niveau de la jonction entre l'A4 et l'A86 à Nogent-sur-Marne, quelque 280.000 véhicules sont ralentis tous les jours pendant 10 heures en moyenne.

La situation est pire encore en Italie, à Bruxelles et à Anvers, les trois villes les plus congestionnées d'Europe. En tout, les automobilistes en France auront passé 36 heures dans les bouchons en 2011 - autant qu'en 2010, soit beaucoup moins qu'en Belgique (55 heures !) ou aux Pays-Bas (50 heures). Pendant le pic de circulation, entre 17 heures et 18 heures, le temps de trajet augmente de 36% dans l'Hexagone.

Dans le détail, les Lyonnais passeraient 45 heures et les Bordelais 44 heures dans les bouchons, leurs villes étant les plus embouteillées après la capitale. Les automobilistes ne l'auront peut-être pas noté, mais le temps global passé dans les bouchons à Paris et ses alentours s'est réduit de 3 heures depuis 2010, soit deux fois moins qu'à Strasbourg.

Les 10 pays les plus embouteillés en Europe et en Amérique du Nord

1 - Milan
2- Bruxelles
3- Anvers
4- Paris
5- Manchester
6- Honolulu
7- Los Angeles
8-Rotterdam
9-Rome
10- Londres

Methologie: Une vitesse de conditions de circulation fluide est déterminée pour chaque segment routier. Ensuite, une vitesse effective est calculée pour chaque quart d'heure puis Inrix applique un index. Plus la différence est élevée entre la vitesse dans des conditions "fluides" et celle effectivement mesurée, plus l'indice appliqué est élevé. Par exemple : "Un Index INRIX de 30, indique qu'un trajet parcouru en 20 minutes avec un trafic fluide prendra 26 minutes en heure de pointe - soit une augmentation de 30 %, ou de 6 minutes."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2012 à 11:51 :
Achetez près de votre lieu de travail et habitez Paris intramuros et non pas en banlieue quelle idée...
a écrit le 25/06/2012 à 9:40 :
je pense que ce classement comporte une grosse erreur. Allez faire un petit tour à Moscou....
a écrit le 24/06/2012 à 14:53 :
A mon avis, ces gens la n'ont jamais conduit a Bucarest ou a Istanbul (aussi en Europe)...
a écrit le 24/06/2012 à 3:55 :
j adorerai passer 58H par an dans les bouchons moi qui bon parisien passe 2H par jour dans les bouchons soit si on compte 228 jours de travail annuel (hors weekend congé et rtt° 456 heures de bouchon annuel
je compte comme entierement bouchonné un parcours de 15km réalisé en 1H15

je pense que soit votre journaliste n'a jamais mis les pieds a paris ou il fait une moyenne... en tenant compte de ceux qui prennent le métro
a écrit le 23/06/2012 à 18:43 :
Merci Delanoë !
Réponse de le 25/06/2012 à 10:01 :
Vous avez raison. C'est lui qui a inventé le bouchon dès sa première mandature. Les villes dortoir construite a l'est, et les bureau a l'ouest n'y sont absolument pour rien...
Réponse de le 25/06/2012 à 14:20 :
La chasse aux voitures à Paris est lancée depuis bien longtemps par l'équipe Delanoë, plus de station service, plus de garage... tous les commerces liés aux voitures voient leur bail non renouvelés par la mairie de Paris. Le maire a décidé pour vous comment vous deviez vous déplacer, transports en commun ou vélib. Ceci constitue une très belle discrimination de la part du PS et des Verts, qui nous rabâchent sans cesse que c'est mal de discriminer !!! On voit leur conception de la démocratie.
a écrit le 23/06/2012 à 11:38 :
Il faut dire que bon nombre de conducteurs roulent excessivement mal et provoquent ces embouteillages. Un exemple concret ? Sur le périphérique parisien, devant chaque radar, il y a toujours un conducteur qui se sent obligé de descendre à ... 50 km/h alors que la vitesse autorisée sur le périphérique est de 80 km/h. Cela provoque immédiatement un effet accordéon qui entraine un embouteillage à 30 km/h ...
Réponse de le 23/06/2012 à 14:53 :
+1 les mauvais conducteurs ne sont pas ceux que l'on croit. J'ai tendance, à titre personnel, à appuyer un peu sur l'accélérateur et à zigzaguer entre les lignes. Beaucoup considèrent surement que je conduis mal mais si je conduis de la sorte c'est bien parce que des crétins pensent être tout seul sur la route à 8h du matin et qu'il squatte pépère la file de gauche alors que personne ne roule à droite. Ou encore ces endormis qui mettent plus de 10 secondes à démarrer au vert. Ou toujours ces emplumés qui prennent la voiture alors qu'ils sont morts de trouille au volant et qui donc roule la tête collée au pare brise et les mains aggripées au volant et qui paniquent (et donc font n'importe quoi) dès qu'un scoot passe entre les files. Non franchement les gens ne savent pas conduires ou en tous cas ne font aucun effort pour rendre la circulation fluide (vous savez ces fameux rétrécissement où 2 voies se rejoignent et où le bon sens ferait passer 1 voiture sur 2 et au final il y a toujours des petits malins pour gagner une place).
a écrit le 23/06/2012 à 8:02 :
Tant que l' A86 et la Francilieene, seront avec un long détour, pour cette dernière,

les seuls moyens, pour les trafic Ouest Est , Nord SUd , etc des provinciaux, ou étrangers,

qui sont prêts à éviter l' Ile de France et ses encombrements...

il ne faudra pas s ' étonner des conséquences sur les bouchons jusque dans Paris !!
Par exemple, :
pour aller de Toulouse à Bruxelles, il faut bifurquer à Orléans, passer par Sens, Reims....cela allonge de beaucoup de kilométres !!,
alors qu' un autoroute ou une voie rapide en ligne droite à 100 Kms de Paris , à l 'est ....
même chose pour Brest - Francfort !!!

le vélib, dansce cas est difficile à utiliser !!!
a écrit le 23/06/2012 à 6:22 :
il faut de l'autoritarisme ,donner plus de responsabilité aux verts.eux seuls sont capables d'appliquer des regles de circulation suffisament absurdes pour décourager les grosses voitures
a écrit le 23/06/2012 à 4:53 :
ce qu'ils vont penser les constructeurs ?
a écrit le 22/06/2012 à 23:45 :
L île de France est sûrement l endroit le plus embouteillé d Europe. Le problème avec cette étude c est qu il y a une confusion entre Paris et l'IDF, entre 2 et 12 millions d habitants. Si on ne considère que Paris ça peut encore aller. En revanche si l on considère également la banlieue c est alors bien pire qu à Milan ou Bruxelles !!
a écrit le 22/06/2012 à 18:56 :
Ce Delanoë est vraiment un incapable
a écrit le 22/06/2012 à 18:09 :
Ca fait 40 ans que rien n'a été fait, route et transports en communs ! Mais on continu à nous inciter à acheter des voiture et prendre les transports ...
Tout en sachant s'éloigne un peu plus chaque année de la Capitale.
Sur l'autoroute A6 on trouve encore des morceaux de chaussée en béton de 1960
Réponse de le 25/06/2012 à 10:04 :
On continue surtout a favoriser l'implantation des entreprises en région parisienne, et évidemment, pas du même coté que la construction des logements. L'Allemagne, a finalement bénéficié de la perte de la guerre, en étant obligée de développer des grandes villes régionales, au lieu de tout empiler a Berlin comme cela aurait le cas sans "l'histoire"... Mais Paris et Londres n'ont pas eu cette "chance"... il a fallu continuer a empiler au même endroit.
a écrit le 22/06/2012 à 17:34 :
Oui mais dans les bouchons vous pouvez; vous maquiller. Fumer. Téléphoner. Lire. Écouter les infos qui vous disent qu il y a des bouchons. Vous faire bronzer. Râler. Vous recoiffer. Faire votre liste de courses. Apprendre une langue étrangère. Twitter. Facebooker. Sms-er.
Vous voyez qu on ne perd pas son temps.
Réponse de le 22/06/2012 à 18:20 :
On peut aussi discuter avec son voisin et faire des connaissances ;)
Réponse de le 22/06/2012 à 20:38 :
Bravo il faut POSITIVER je viens de faire 5kms en une heure cinq
ouf !!!!!!
a écrit le 22/06/2012 à 17:07 :
Et dire que près de chez moi (limite 91-92) ça construit à tout-vas de nouveaux batiments d'habitations et de bureaux sans changer quoi que ce soit au réseau routier qui est déjà saturé... ça va être un beau bazarre...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :