Encore une compagnie européenne convoitée par des groupes du Golfe et d'Asie

 |   |  270  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
La compagnie tchèque CSA, partenaire d'Air France-KLM dans l'alliance Skyteam, suscite l'intérêt de Qatar Airways et de Korean Air, également membre de l'alliance Skyteam.

Après Air Berlin, Cargolux, Aigle Azur qui se sont placées sous l'aile de compagnies aériennes du Golfe ou d'Asie (Etihad pour Air Berlin, Qatar Airways pour Cargolux qui pourrait revendre sa part à un acteur russe ou à Hainan Airlines qui a pris 48% d'Aigle Azur), la compagnie tchèque CSA, partenaire d'Air France-KLM dans l'alliance Skyteam, suscite l'intérêt de Qatar Airways et de Korean Air, également membre de l'alliance Skyteam. Ces deux transporteurs ont manifesté leur intérêt pour la privatisation de CSA entièrement détenue par l'Etat, a annoncé mercredi le gouvernement à Prague. "Le gouvernement tchèque est honoré par l'intérêt de ces deux éminentes sociétés sérieuses dans le secteur du transport aérien", a déclaré le ministre des Finances, Miroslav Kalousek, devant la presse.

Décision finale au printemps
Prague avait invité début novembre une cinquantaine de compagnies à travers le monde à se prononcer sur leur intérêt éventuel pour la privatisation de la compagnie nationale tchèque. La décision finale pourrait intervenir en avril-mai 2013, a indiqué le ministre des Finance, sachant que les candidats non-européens ne pourront reprendre qu'une part minoritaire, conformément aux règles européennes qui interdit aux non-européens de posséder plus de 49% d'une compagnie aérienne européenne. Pour un candidat européen, l'Etat tchèque est prêt à céder jusqu'à 96% de ses parts dans CSA.
La privatisation de CSA, en proie à de gros soucis financiers, avait été stoppée en 2009, faute de candidats sérieux après le retrait du processus de vente d'Air France-KLM.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/12/2012 à 17:06 :
Voilà une bonne nouvelle. Pourquoi dépenser son argent quand d'autres peuvent le faire à votre place ? Le résultat sera le même : Nettoyage de toute concurence en Europe.
a écrit le 05/12/2012 à 16:18 :
C'est curieux, les pays européens n'ont pas me droit d'investir directement dans une compagnie aérienne, par contre, le Qatar fait ce qu'il veut comme il veut. C'est beau, le libéralisme et sa concurrence " loyale" !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :