Transport aérien : 1,7 milliard de passagers en 2003, 3,6 milliards en 2016, l'irrésistible croissance du trafic mondial

 |   |  328  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Selon une prévision de l'Iata, l'association internationale du transport aérien, il y aura 3,6 milliards de passagers aériens en 2016 contre 2,8 milliards en 2011.

Crises économiques, menaces terroristes, menaces sanitaires, guerres, explosion du prix du pétrole... rien n'enraye sur la longue durée la croissance du trafic aérien mondial. Selon une prévision de l'Iata, l'association internationale du transport aérien, il y aura 3,6 milliards de passagers aériens en 2016 contre 2,6 milliards en 2011, soit plus de 800 millions de plus en cinq ans. Pour 2012, l'Iata table sur 2,974 milliards. Pour rappel, il y a bientôt dix ans, en 2003, les compagnies aériennes ont transporté 1,7 milliard de passagers. Au cours de ces dix dernières années, seule l'année 2009, au pire moment de la crise financière, a été marquée par un recul du trafic. Et encore cette baisse était si faible (-6 millions de passagers, l'équivalent d'un mois de trafic chez Lufthansa) qu'il s'agit plutôt d'une stagnation du trafic.

La croissance des pays émergents
Malgré ces crises le secteur est tiré par la croissance mondiale, elle-même tirée par les pays émergents. Le croissance du trafic est en effet liée à celle de l'économie. De 2012 à 2016, l'Iata table sur une croissance de 5,3% par an de 2012 à 2016, avec environ 500 millions de passagers supplémentaires sur les vols intérieurs et quelques 331 millions en plus sur les vols internationaux.
C'est le marché Asie Pacifique (+6,7%) qui connaîtra la plus forte croissance avec 380 millions de passagers en plus (domestique et international) dont 193 millions pour la Chine.

Les Etats-Unis toujours numéro 1
Les Etats-Unis resteront le premier marché mondial, aussi bien sur le plan domestique (710 millions de passagers) qu'à l'international (223 millions de passagers) mais sa croissance va ralentir (+2,6% par an pour les vols domestiques, +4,3% pour les vols internationaux). Pour le trafic international, les quatre premiers pays après les Etats-Unis seront la Grande-Bretagne avec 200,8 millions de passagers, l'Allemagne (172,9 millions), l'Espagne (134,6 millions) et la France (123,1 millions soit plus 23,4 millions).
Pour le fret , une croissance annuelle de 3% en volume est prévue, soit un total transporté de 34,5 millions de tonnes en 2016, contre 29,6 en 2011.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2012 à 17:21 :
ouais, à condition qu'on ait encore du kérosène à mettre dans les réservoirs, ou à défaut qu'on puisse encore en payer le prix ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :