S'il neige, pas de pagaille en vue à Roissy comme en 2010 ? le ministre des transports l'espère

 |   |  584  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a assuré jeudi que les aéroports parisiens étaient fin prêts pour faire face à une détérioration des conditions météo. En décembre 2010, des milliers de passagers étaient restés bloqués dans les aéroports parisiens.

Promis juré, cette année il n'y aura pas de pagaille à l'aéroport de Roissy en cas de neige comme pendant les fêtes de fin d'année 2010 où des milliers de passagers étaient restés sur le carreau? Le ministre des transports Frédéric Cuvillier n'est pas allé jusque là. Mais il a dit « espérer » qu'une telle crise neigeuse ne se reproduirait pas. "Personne n'est certain de quoi que ce soit", a-t-il affirmé ce jeudi lors d'une visite du dispositif anti-neige mis en place par Aéroports de Paris à Roissy-Charles de Gaulle « Dame nature est quand même bien supérieure à la volonté humaine. Simplement tout est prêt pour pouvoir faire face à une détérioration des conditions météo qui viendraient à s'aggraver, y compris rapidement », a-t-il déclaré.

Perte de chiffre d'affaires de 70 millions pour Air France-KLM en 2010

Fin décembre 2010, des milliers de voyageurs avaient été bloqués dans les aéroports parisiens à cause de fortes chutes de neige. Une controverse avait éclaté à propos du manque de glycol (le liquide nécessaire au dégivrage des avions) et d'informations des voyageurs contraints de dormir dans les aéroports. Le 24 décembre 2010 Pierre-Henri Gourgeon, le directeur général d'Air France avait en effet tiré à boulets rouges contre ADP en pointant du doigt les difficultés d'approvisionnement d'ADP en glycol qui avait entraîné l'annulation de 50 % des vols. La compagnie avait estimé à 70 millions d'euros 70 millions d'euros la perte de chiffre d'affaires liée aux perturbations pendant les intempéries.

20 propositions
Le Gouvernement qui s'était ému de cette pagaille avait prudemment renvoyé dos à dos les deux parties. La ministre de l'écologie de l'époque qui chapeautait les transports, Nathalie Kosciusko-Morizet avait dénoncé une « déficience opérationnelle », sans vouloir entrer dans une logique de « bouc émissaire ». « Il apparaît que chacun à sa responsabilité : ADP en matière de dégivrage et de déneigement [...], les compagnies aériennes pour l'information des passagers en déshérence ». La ministre avait fait 20 propositions pour éviter une nouvelle pagaille. Il n'y avait pas eu de sanctions, même si Pierre Graff, le PDG d'ADP était sous pression.

Les stocks de glycol au plus haut
Le directeur de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, Franck Goldnadel, a affirmé ce jeudi qu'ADP avait investi "plusieurs dizaines de millions d'euros" depuis deux ans pour améliorer son dispositif anti-neige, tenant ainsi ses engagements pris il y a deux ans. A l'époque, il était question d'une enveloppe de 60 millions d'euros (pour ADP) pour de nouveaux équipements.
Les stocks de glycol sont au plus haut. ADP dispose de 2.940 mètres cubes de glycol (2.400 m3 à Roissy et 540 m3 à Orly), représentant "une autonomie de 10 jours d'opérations en cas de forte intensité hivernale". Un niveau fixé il y a deux dans les propositions de Nathalie Kosciusko-Morizet. Ils étaient de 6 jours lors de la pagaille de décembre 2010.

ADP est prêt
En outre, pour cet hiver, ADP peut compter sur 213 engins de déneigement (149 à Charles de Gaulle et 64 à Orly), 18 aires de dégivrage avions à Roissy et de 50 dégivreuses opérationnelles. A Orly, le dégivrage est organisé par les compagnies aériennes ou leurs prestataires qui peuvent mobiliser 17 dégivreuses. 450 agents d'accueil sont mobilisés "pour orienter les passagers" et "les renseigner sur les vols" en cas de besoin. Le cas échéant, des "missions de prévenance", avec distribution de collations et de kits pour les passagers, sont également prévues, selon ADP.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2013 à 10:42 :
Pour commencer, La désinformation concernant le glycol a été lancé par AF en difficultés financieres , Roissy ayant été le SEUL AEROPORT d'europe ouvert a cette date et accueillant la plupart de TOUS les vols d'Europe ! Je trouve déplorable que l'on est pas souligné cela, et de plus ADP a dit que si cela continuait comme cela le stock arriverait bientot a zero, information détournée et mise a mal par certaines personnes... . Moi je dit bravo a CDG et a ADP
a écrit le 28/12/2012 à 0:48 :
les Aeroports de Paris sont dirigés par un grand commis d'Etat sorti de l'ENA, donc sa compétence ne peut être discutée. d'ailleurs tout le monde sait que si les pistes ont été bouchées par la neige c'était la faute des fonctionnaires de la météo, et des syndicalistes en grève qui ont refusé de livrer l'antigel exprès pour que des milliers de personnes soient bloquées ! Les gestionnaires, même de grande qualité, ne pouvaient rien contre un tel complot !
a écrit le 27/12/2012 à 17:23 :
voeux pieux !
***************
a écrit le 27/12/2012 à 17:12 :
CDG a de quoi faire pour s'ameliorer!! C'est le pire aeroport du monde occidental... Manque de place, interdition des chariots partout, panne de ci et de ca, fausses alertes permanentes,... Ajoutez les greves... C'est la bazar en continue...
Réponse de le 02/01/2013 à 10:38 :
Faux TOTALEMENT FAUX ! ce sont ceux qui ny connaissent rien qui disent cela.
a écrit le 27/12/2012 à 16:58 :
Vu qu'il fait 10 degrés, ca m'étonnerait quand même qu'il neige!
Réponse de le 27/12/2012 à 17:32 :
ouais, il ne se mouille pas trop le ministre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :