Sécurité : Ryanair contre-attaque et porte plainte pour diffamation

 |   |  460  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Attaqué sur la sécurité par des pilotes, la compagnie à bas coûts va déposer plainte contre Channel 4 pour avoir diffusé une émission dans laquelle certains de ses pilotes font état de craintes concernant sa politique en matière de carburant.

Plainte pour diffamation. C'est ce que va faire Ryanair à l'encontre de Channel 4. Le transporteur à bas coûts irlandais aérienne a annoncé ce lundi qu'il allait poursuivre en justice Channel 4 Dispatches (le programme de documentaires d'actualité de la chaîne de télévision), pour avoir diffusé une émission dans laquelle certains de ses pilotes font état de craintes concernant sa politique en matière de carburant. Plus précisément pour avoir mis en exergue trois occasions au cours desquelles ses pilotes avaient lancé un signal d'urgence parce qu'ils étaient à court de carburant. L'émission citait des membres de l'association Ryanair Pilot Group (RPG) -lequel cherche à être reconnu depuis des années comme syndicat par la compagnie-, qui a par la suite publié une déclaration appuyant les témoignages.

Politique carburant

Pour sa défense, Ryanair a affirmé que le mauvais temps était à l'origine de ces incidents et que ses appareils répondaient totalement à la réglementation européenne. Le documentaire a tiré ses témoignages d'une enquête du RPG qui montrait que 94% de ses membres voulaient une enquête sur les mesures de sécurité. Cette enquête a été également reprise lundi par le Financial Times et le Daily Telegraph.

Le responsable du Ryanair Pilot Group est pilote chez KLM

La direction de la compagnie voit dans le RPG l'outil des pilotes de ses concurrents pour lui causer du tort. Ryanair a marqué un point en dévoilant que Evert Van Zwol, qui dirige le RPG, est en fait pilote chez KLM et était, il y a peu, président du syndicat des pilotes néerlandais. Ryanair pointe également le fait qu'un autre membre éminent du RPG (qu'elle qualifie de NRPG, No Ryanair Pilot Group), Ted Murphy a longtemps volé pour Aer Lingus, concurrent frontal de Ryanair et hostile à sa tentative de rachat. Ted Murphy a également dirigé le syndicat des pilotes d'Aer Lingus (IALPA). « Le No  Ryanair Pilot Group n'est autre qu'une campagne de presse des syndicats de pilotes de compagnies concurrentes de Ryanair », a déclaré dans un communiqué le porte-parole de compagie Robin Kelly. Pour lui, cette enquête "manque d'indépendance, d'objectivité ou de fiabilité" et le sondage participe d'une bataille de 25 ans pour obtenir une reconnaissance syndicale dans la compagnie.

Système de récoltes des données

Concernant la sécurité des vols et l'accusation du RPG concernant la crainte des pilotes de dénoncer des manquements à la sécurité, Ryanair explique que la direction générale de l'aviation irlandaise (Irish Aviation Authority, IAA) et Ryanair exploitent chacun un système de récolte de données permettant à chaque pilote d'indiquer de manière confidentielle tout souci rencontré en termes de sécurité, sans crainte de représailles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :