Faillite de Mory Ducros : Cuvillier espère que le groupe maintiendra "au moins 2.000 emplois"

 |   |  652  mots
L'entreprise Mory Ducros réalise 70.000 envois par jour et compte 4.500 véhicules dans sa flotte.
L'entreprise Mory Ducros réalise 70.000 envois par jour et compte 4.500 véhicules dans sa flotte. (Crédits : Volvo)
Le groupe Mory Ducros, deuxième opérateur français du transport de messagerie et de l’affrètement, a officialisé sa demande de placement en redressement judiciaire auprès du Tribunal de Commerce de Pontoise ce vendredi matin. Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a dit qu'il espérait que Mory-Ducros maintiendra au moins 2.000 emplois. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault affirme que le gouvernement suit le dossier de près. De leur côté, les syndicats redoutent 2.000 à 3.000 suppressions de postes.

C'est officiel, le transporteur Mory Ducros s'apprête à déposer le bilan et a demandé un placement en redressement judiciaire. Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a dit qu'il espérait que Mory-Ducros maintiendra au moins 2.000 emplois et Jean-Marc Ayrault a lui assuré que le gouvernement était "très attentif" au dossier.

"Nous recherchons toutes les solutions, site par site"

"Nous recherchons toutes les solutions, site par site, avec les partenaires sociaux bien évidemment", a assuré à la presse le Premier ministre sur le site de Lacq (Pyrénées-atlantiques) où il venait d'inaugurer une unité de traitement de gaz.

Une entreprise qui réalise 70.000 envois par jour et compte 4.500 véhicules dans sa flotte

Plus tôt ce vendredi, une porte-parole du groupe confiait oralement à La Tribune peu avant 10h45 ce vendredi que l'entreprise, qui réalise 70.000 envois par jour et compte 4.500 véhicules dans sa flotte, avait bien "demandé son placement en redressement judiciaire", confirmant des déclarations du secrétaire national de la Fédération des transports de la CFDT Fabian Tosolini survenues un peu plus tôt.

Peu après, la direction confirmait l'information par écrit par le biais d'un communiqué publié à l'issue du Comité d'entreprise extraordinaire qui se tenait ce vendredi matin au siège de la société à Torcy (Seine-et-Marne). Le groupe y écrit avoir "décidé de solliciter auprès du Tribunal de commerce de Pontoise l'ouverture d'une procédure collective".

Les syndicats redoutent la suppression de 2.000 à 3.000 emplois

L'entreprise déposera sa demande de redressement au tribunal de commerce "en début de semaine prochaine", selon Martial Brancourt, représentant CGT au comité d'entreprise. Les créances passées vont donc être suspendues le temps de la négociation. En revanche, l'évocation d'une faillite de l'entreprise par certains est qualifiée d'"aberrante" par cette porte-parole.

Les conséquences sur l'emploi, elles, demeurent imprécises. Dès mercredi, un représentant CFDT disait redouter "2.000 à 3.000 suppressions d'emploi". Ce vendredi, par la voix de sa porte-parole, le direction répond : "Il y aura des suppressions (d'emplois, ndlr) mais pour l'instant il est trop tôt pour citer un nombre de poste".

Comme l'explique la direction, le placement en redressement judiciaire va permettre de conduire la "réorganisation de l'entreprise" dans "des conditions économiquement viables". Plusieurs pistes de reprises existent, "Arcole Industries fera partie des repreneurs potentiels" explique-t-on à La Tribune, avant de préciser que "cet actionnaire est en relation depuis un mois avec la cabinet d'Arnaud Montebourg". Précisions que cette société avait déjà repris l'activité messagerie du groupe à la suite d'un placement partiel en redressement judiciaire de Mory en 2011. D'autres partenaires industriels et financiers ont déjà manifesté leur intérêt pour le projet.

Effondrement du marché du fret, mais pas seulement

Cette demande de placement en redressement judiciaire n'est en tous cas pas une surprise. "Mory Ducros rencontre des difficultés qui l'éloignent de la voie du redressement", avait indiqué à l'AFP une porte-parole de la direction le 8 novembre. Et Mory Ducros fait partie des entreprises citées le 14 novembre par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg lors de l'annonce d'un "plan de résistance" économique doté de 380 millions d'euros pour secourir, sous forme de prêts, des entreprises de plus de 400 salariés en difficultés. Avaient également été cités: le fabricant d'électroménager FagorBrandt, Kem One, l'ex-pôle vinylique du groupe chimique Arkema et le leader mondial des arts de la table Arc International.

Pourquoi le groupe Mory Ducros se retrouve-t-il dans cette situation? Selon la CFDT, les difficultés du transporteur découlent de "l'effondrement du fret" en général mais aussi de "l'absence de volonté de l'actionnaire principal de développement de l'entreprise". Pour rappel, Le groupe est né du rapprochement de Mory et de Ducros l'an dernier.

>> Montebourg organise "la résistance économique"

article mis à jour le 22.11.2013 à 10h50

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/11/2013 à 10:31 :
2000 c'est aussi le nombre de chomeurs que notre pays genere chaque jour..
a écrit le 24/11/2013 à 16:02 :
Il faudrait créer 5000 emplois aidées supplémentaires, financés par une n-ieme augmentation d'impôts. Merci au capitaine de pédalo et a son équipe de bras cassés.
a écrit le 24/11/2013 à 14:07 :
Merci FH, bravo voila le résultat du matraquage fiscal.
a écrit le 24/11/2013 à 12:52 :
Va falloir que les ministres concernés,travail,transports,redressement ect..se decarcassent un peu plus...
a écrit le 24/11/2013 à 11:33 :
depuis que le patron de la CFDT est cul est chemise avec celui de la CGT, qu'il lui demande les services experts du célèbre cabinet SECAFI pour proposer des solutions aux dirigeants de MORY .
a écrit le 24/11/2013 à 11:07 :
et dire que la courbe du chômage devait se redresser avant la fin de l'année ! c'était, encore sans compter DUCROS, qui va licencier mimi 2000 personnes , si ce n'est beaucoup plus !!!
a écrit le 24/11/2013 à 11:07 :
et dire que la courbe du chômage devait se redresser avant la fin de l'année ! c'était, encore sans compter DUCROS, qui va licencier mimi 2000 personnes , si ce n'est beaucoup plus !!!
a écrit le 24/11/2013 à 11:06 :
et dire que la courbe du chômage devait se redresser avant la fin de l'année ! c'était, encore sans compter DUCROS, qui va licencier mimi 2000 personnes , si ce n'est beaucoup plus !!!
a écrit le 24/11/2013 à 11:06 :
et dire que la courbe du chômage devait se redresser avant la fin de l'année ! c'était, encore sans compter DUCROS, qui va licencier mimi 2000 personnes , si ce n'est beaucoup plus !!!
a écrit le 24/11/2013 à 10:21 :
J'ai lu quelques posts plus bas, que la France faisait une politique de crétin!, c'est bien mon avis!.
Mais que faire d'autre, lorsque l'on a un gouvernement composé de personnes qui n'ont jamais rien fait de leur vie, si ce n'est sucer les subsides de l'état et vivre aux crochets du contribuable, idem pour l'assemblée nationale qui est composée de 70% de fonctionnaires, de 20 % de professions libérales, et le reste pas plus connecté et intéressé au peuple laborieux!.
Réponse de le 24/11/2013 à 14:09 :
très juste!
Réponse de le 24/11/2013 à 22:09 :
Je dirai même plus, très juste....
a écrit le 23/11/2013 à 20:07 :
Cela risque t'il d'engendrer une perte de revenu pour l'écotaxe ?
a écrit le 23/11/2013 à 17:30 :
en rendant la population ignare depuis 40 ans, du fait que l'on ne peut dépenser plus que l'on ne gagne.... la population est prête à voter bleu Marine, nos idiots/ignares de politiques ne veulent rendre le vote blanc valide ! .... Nous allons à la catastrophe ... en TGV !
a écrit le 23/11/2013 à 17:27 :
Si l'UMPS pouvait faire faillite, ce serait une bonne chose pour la France!.
Réponse de le 23/11/2013 à 19:36 :
l'UMP est déjà en faillite au propre (108 millions de dettes) comme au figuré et le PS pas trop en forme, mais votre blondasse ne passera pas. Elle fait a peine mieux que Hollande en matière de bonnes opinions et elle va bientôt se retrouver à devoir rembourser les frais de sa campagne présidentielle de 2012. La justice a été saisie par la commission des comptes de campagne qui a découvert des mouvements suspects pour 39.5 millions d'Euros.
Réponse de le 24/11/2013 à 10:06 :
A vous lire, je ne pense pas que ce soit votre argent!.
Pour le reste, nous vous donnons rendez-vous en 2014, et pour écouter les résultats des futures consultations électorales, je vous conseille de prendre des tranquillisants.
Réponse de le 24/11/2013 à 10:52 :
bof, même pas peur. Au contraire ça pourrait être intéressant de voir comment le FN se débrouillerait pour gérer des villes. Je remarque simplement que la blondasse qui se prend pour jeannne d'arc n'est candidate à aucune fonction élective en France, elle préfère rester au chaud à Bruxelles (7000 euros mensuels nets sans les frais et aucune responsabilité). En matière de courage et de patriotisme on fait beaucoup mieux.
Réponse de le 24/11/2013 à 18:41 :
Réponse à pleutre
Si les amateurs qui nous gouvernent avaient ne serait-ce que le quart du courage, le même respect et le même dévouement pour le pays que Marine Le Pen, la France ne serait pas dans l'état pitoyable dans laquelle elle se trouve!.
a écrit le 23/11/2013 à 17:26 :
en rendant la population ignare depuis 40 ans, du fait que l'on ne peut dépenser plus que l'on ne gagne.... la population est prête à voter bleu Marine, nos idiots/ignares de politiques ne veulent rendre le vote blanc valide ! .... Nous allons à la catastrophe ... en TGV !
a écrit le 23/11/2013 à 16:46 :
ce gars n'a pas compris que ' faillite', ca veut dire ' on vend les meubles et on remercie les ex collaborateurs'
a écrit le 23/11/2013 à 13:08 :
Mais on vous disait de voter pour le front de gauche.
Mais non les gens ont voté pour le mou Hollande.
Avec Jean Luc, on ne sera pas dans l'atermoiement au moins.
Le tribunal de commerce aurait fait des économies de fonctionnement en prononçant immédiatement la liquidation judiciaire. On aurait économise l'argent public a défaut de sauver quoi que ce soit.
a écrit le 23/11/2013 à 11:47 :
en dehors de la "Faillite de Mory Ducros" .... 2014 c'est une véritable... crise "noire" qui s'annonce pour 2014 !!!!!! n'en déplaise à Moscovici ! y' a le feu à lac !
a écrit le 23/11/2013 à 11:35 :
Merci les socialistes ! ils ont donné le coupe de grâce à un Groupe de 5000 personne qui en faisait vivre 2000 chez les sous-traitants. Belle réussite en effet d'avoir réussi à mettre en faillite par une fiscalité prédatrice un ensemble de cette taille. A présent, après avoir joué les pyromanes, ils vont venir faire les pompiers avec l'argent public. Une politique de crétin.
a écrit le 23/11/2013 à 11:23 :
Nous devons lire et relire toutes les belles promesses que les partisans de la monnaie unique nous ont faites en 1992. Je recopie quelques citations du livre " Le bêtisier de Maastricht ", édition Arléa.
« L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)
« Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)
« Les droits sociaux resteront les mêmes - on conservera la Sécurité sociale -, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)
- Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)
« Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)
« Si le traité était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)
Seize ans après toutes ces belles promesses, nous pouvons faire le bilan.
Dans la réalité, l’euro ne nous a pas protégés de l’appauvrissement du peuple français.
Dans la réalité, des centaines de milliers de Français ont basculé dans la pauvreté.
Dans la réalité, l’euro ne nous a pas protégés d’une régression sociale historique
Réponse de le 23/11/2013 à 12:06 :
en dehors de ces constatations ... le petit Nicolas à largement endettée la France ... à gauche ce n'est pas mieux .... on ne peut pas dépenser plus que l'on ne gagne ..... ce n'est pas l'euro qui est responsable .... mais les politiques(dans tous les sens du terme) irresponsable des pays !... ( ps: je déteste le monde politique incompétent droite comme de gauche ... ce petit monde monde pense à soi ... pas au peuple )
Réponse de le 23/11/2013 à 12:06 :
en dehors de ces constatations ... le petit Nicolas à largement endettée la France ... à gauche ce n'est pas mieux .... on ne peut pas dépenser plus que l'on ne gagne ..... ce n'est pas l'euro qui est responsable .... mais les politiques(dans tous les sens du terme) irresponsable des pays !... ( ps: je déteste le monde politique incompétent droite comme de gauche ... ce petit monde monde pense à soi ... pas au peuple )
a écrit le 23/11/2013 à 10:45 :
Bientôt les roumains les espagnols et les italiens feront du cabotage au quart du prix !!
a écrit le 23/11/2013 à 10:31 :
C'est la conséquence directe de notre Europe sans règles communes sur le droit du travail et sans règles fiscales dont les dérives vont du taux d'imposition en Irlande, au coût du travail dans certains pays. Cerise sur le gâteau, les normes redondantes en France qui pénalisent tous les secteurs par le principe de précaution poussé à l'absurde .
Réponse de le 23/11/2013 à 11:40 :
+100000000000 !
Réponse de le 23/11/2013 à 11:41 :
+100000000000 !
a écrit le 23/11/2013 à 9:49 :
Avec le gouvernement et l'opposition que nous avons.
Après la liquidation début 2014, nous serons vivement incité a faire des marches : marche contre la délocalisation, marche notre les violences faites aux femmes, marche contre le racisme...
Ce sera bon pour notre santé et notre équilibre politique.
Et n'oubliez pas de continuer a voter pour les mêmes.
a écrit le 23/11/2013 à 8:53 :
Le ministre du redressement productif s'intéresse à la reprise de cette entreprise ? Je croyais que le gouvernement voulait réduire le nombre de camions sur les routes grâce à la coûteuse éco-taxe initiée par ses prédécesseurs. S'apercevrait-il un peu tard des conséquences sociales de sa politique ? Il devrait en parler aux Verts. Mais visiblement, c'est dur de s'assumer...
a écrit le 23/11/2013 à 8:28 :
Chez Ducros la note risque d'être épicées...
Réponse de le 23/11/2013 à 11:14 :
Vous trouvez la situation drôle?, je ne trouve pas ça marrant!.
Réponse de le 24/11/2013 à 22:11 :
Et pourtant, Ducros il se décarcasse (de camions)....
Réponse de le 25/11/2013 à 10:35 :
vous avez raison je vais pleurer parce que mon pays a décidé de mettre tout le monde au chomage .. 2000 chomeurs par jour pour une grande europe .. Vous plaisantez j espère !!..car c'est risible au plus haut point!!
a écrit le 23/11/2013 à 7:49 :
que de réactions politique, serait il indécent de se pencher sur cette entreprise qui en 2011 a été boiteuse qui n a pas eu la vision d investir et que ses actionnaires depuis le début avait prévu le dépeçage mais qui n ont trouvé personne en face .
et puis aux intelligents de tout bord l eco taxes imputés aux camions étrangers passant sur les routes françaises aurait été une des réponses au cabotage des étrangers .
encore une fois quand on avance plus on se retrouve le nez dans le mur .mais ça c est encore la faute a hollange comme les aigris le disent .ben voyons !
a écrit le 23/11/2013 à 7:49 :
que de réactions politique, serait il indécent de se pencher sur cette entreprise qui en 2011 a été boiteuse qui n a pas eu la vision d investir et que ses actionnaires depuis le début avait prévu le dépeçage mais qui n ont trouvé personne en face .
et puis aux intelligents de tout bord l eco taxes imputés aux camions étrangers passant sur les routes françaises aurait été une des réponses au cabotage des étrangers .
encore une fois quand on avance plus on se retrouve le nez dans le mur .mais ça c est encore la faute a hollange comme les aigris le disent .ben voyons !
a écrit le 23/11/2013 à 3:22 :
La GAD-DOUX.....la GAD-DOUX .... ! !
a écrit le 22/11/2013 à 21:54 :
Non a cette Europe d énarques et de dumping !!!!!
Réponse de le 23/11/2013 à 8:42 :
...sarkosy vous fera une conférence et nous sauvera... ;')
Réponse de le 23/11/2013 à 11:16 :
Et...il vous expliquera que les portiques, c'est bon pour la santé, et également pour son portefeuille!!!.
a écrit le 22/11/2013 à 21:18 :
Comment se défendre devant ce dumping mondial?
Les Chamailleries entre nos politiques ne sont plus de mise devant ces défis!
C'est peut etre l'occasion se réfléchir à une économie plus rationnelle où le transport serait fluvial et Ferrovière et réembaucherait le personnel de Ducros Le seul obstacle reste nos écolos bobos qui ont peur pour les petits poissons et les loups ;mais se soucient peu des emplois !
Réponse de le 23/11/2013 à 6:06 :
et des emplois pour combien de temps ? TUER l'environnement c'est TUER l'homme alors le choix est facile à faire. Aujourd'hui on fait le reproche aux papis boomers d'avoir pris des mesures favorables pour leurs retraites mais on ferait le nécessaire pour laisser aux générations futures une nature polluée, stérile: voilà une autre forme d'égoïsme
a écrit le 22/11/2013 à 20:20 :
L'europe des technocrates ayant autorise le cabotage intra pays pour les entreprises etrangeres, voila le resultat de l'UMPS : des bulgares, ukrainiens, slovaques, lituaniens faisant des trajets intra France avec un joli dumping social et fiscal a la clef
Réponse de le 22/11/2013 à 22:53 :
Le problème est qu on a que lepen pour dire non
Réponse de le 23/11/2013 à 7:27 :
Le vrai probleme c'est que vous elisez les memes traitres a la nation qu'est la caste de l'UMPS depuis plus de 30 ans et apres vous les Francais vous pleurnichez
Réponse de le 23/11/2013 à 7:57 :
Vous oubliez d 'autres traîtres à la nation, les entreprises qui délocalisent et la grande distrib. Qui importe massivement des produits à bas coûts , traîtrise et cupidité, c'est pas joli tout cela .... :o(((
Réponse de le 23/11/2013 à 9:04 :
La caste de l'UMPS et ses technocrates europeens a signe un accord de libre echange entre l'UE et le Maroc en 2012, a votre avis qui permet aux entreprises de delocaliser ainsi aussi facilement si ce n'est cette caste de politciens traitres de la nation ?
Réponse de le 23/11/2013 à 11:21 :
Si les entreprises délocalisent, c'est qu'elles ont de bonnes raisons!.
L'échec de l'économie Française est due en grande partie au racket et à la destruction systématique des entreprises en France que se livre les pouvoirs publics depuis plusieurs années!.
Ne vous êtes-vous jamais posé la question : pourquoi toutes ces entreprises ont délocalisés ces 2 ou 3 dernières décennies ?.
Charges salariales exorbitantes, taxes et impôts de toutes natures, tracasseries administratives, obligations législatives arriérées (congés accordés à tort et à travers, temps de travail, syndicats, médecine du travail, environnement, ect….).
Les Français ont choisi la mauvaise équipe politique aux dernières élections pour un programme économique intelligent, nul doute que la France va s’enfoncer davantage et ne reprendra pas sa place qu’elle occupait il y a encore 35 ou 40 ans !.
Mais cela, les Français n’ont pas eu assez d’esprit pour y réfléchir et franchir le pas le jour des élections, c’est désormais la descente dans le gouffre ?.
Le plus triste dans cette histoire, c'est que les français indécrottables sont prêt à reconduire la caste UMPS aux prochaines élections.
a écrit le 22/11/2013 à 19:43 :
tout se barre en sucette ... quoi qu'on dise .... c'est affolant !!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 22/11/2013 à 19:23 :
Merci a l Europe qui devait nous apporter prospérité Merci a tous les énarques irréaliste . Merci a notre classe politique incompétente et pourri
a écrit le 22/11/2013 à 19:20 :
le gouvernement n'est pas responsable de la crise mondiale!les français regardent leurs petits nombrils et geignent,alors qu'en europe la situation est souvent pire,meme en hollande ou en suède pays supposés vertueux.le gouvernement a maintenu votre protection sociale,vos rtt,vosdeux mois de congés payés,votre accès au crédit généralisé pour accéder a vos "coups de coeur".la soit disant bulle immobilière résiste,et le chomage baissera a la fin de l'année!
Réponse de le 22/11/2013 à 20:34 :
...est arrivée vierge à son mariage ! Ces gauchos sont décidément les meilleurs clowns européens...
Réponse de le 22/11/2013 à 20:56 :
@et ma soeur .que dire des que dire des charlots du psychodrame de l'ump en décomposition et qui n'a pas encore touché le fond ???
Réponse de le 22/11/2013 à 21:56 :
La gauche n existe pas c est des énarques qui pensent uniquement aux élections votre mauvaise foi est a vomir
Réponse de le 23/11/2013 à 17:24 :
@honte:le beaujolais,c'était une idée de montebourg,c'était pour empecher les petits producteurs de faire faillite
a écrit le 22/11/2013 à 18:37 :
Mr CUVILLIER espère ... mais il n'est pas au gouvernement pour espèrer ni pour invoquer les esprits !!! Il doit déterminer, en tant que membre du gouvernement, une politique qui permette aux entreprises de VIVRE !!! à quand la simplification du code du travail ? à quand la révision des seuils sociaux ? à quand la baisse des charges sur les salaires ?? ... maintenant on peut AUSSI attendre et espérer ...comme un pompier attendrait la pluie pour éteindre un incendie ... !!!
Réponse de le 23/11/2013 à 11:04 :
d’écrire des co...ries pareilles
Ou ta vu du beaujolpif à 457€ la bouteille???
Réponse de le 23/11/2013 à 11:36 :
une virgule après le 4 probablement, ça doit faire 4,57euros probablement.
a écrit le 22/11/2013 à 18:32 :
Le principal problème du gouvernement socialiste qui a réussi à diaboliser les entreprises et fait fuir les patrons est que ces mêmes entreprises mettent la clef sous la porte et ne peuvent plus payer les charges et les taxes nécessaires à l'alimentation de la machine étatique
Son prochain bouc émissaire sera l'Europe qui lui imposera un déficit public "intolérable"... en effet, rien de mieux pour nourrir l'ETAT que d'hypothéquer l'avenir de nos enfants en empruntants aux chinois

VIVE LE COURAGE POLITIQUE !
VIVE L'ARGENT FACILE QU'IL SUFFIT DE RAMASSER
VIVE LE CLIENTELISME ET L'ETAT PROVIDENCE !
a écrit le 22/11/2013 à 18:24 :
Ce qui est ressenti et ce qui arrive aujourd'hui n'est que l'aboutissement de ces 40 dernières années de mauvaise gestion et surtout de très mauvais choix politiques, dont les plus grandes erreurs ont été et sont encore l'Euro, l'Europe et l'immigration à tout va et aussi le racket des entreprises par le biais des charges, des impôts et contraintes de toutes natures.
Il n'y a pas d'issue à cette dramatique situation, le seul programme qui tenait la route pour sortir la France de cette ornière était les propositions du FN, malheureusement, seuls 18% des électeurs ont eu l'intelligence de le comprendre!.
Vous avez voulu les oligarques de l'UMPS, vous les avez, alors maintenant ne venez plus gémir et vous plaindre, lorsque l'on coupe des verges pour se faire battre, il ne faut pas s'étonner d'avoir mal!.
a écrit le 22/11/2013 à 17:53 :
...entre Mulhouse et Beaune, nous ne voyons quasiment plus de camions français, uniquement des camions avec des plaques espagnoles, roumaines, bulgares, polonaises, lituaniennes...etc.
Pourquoi...????????????
Merci à l'Europe d'avoir tirer vers le bas nos économies occidentales...!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :o((((((
a écrit le 22/11/2013 à 17:45 :
24h / 24
7 jours sur 7
Les réponses sont données exclusivement par téléphone : 1 euro les 10 premières secondes, 100 euros jusqu'à la première minute et 50000 euros les minutes suivantes.
Résultat garanti dans les 7 jours et bien entendu retour de l'être aime dans les 48 heures.
Réponse de le 22/11/2013 à 20:17 :
nous avons ouvert un centre thalasso pour chien dans le calaisis tout n'est pas noir
a écrit le 22/11/2013 à 17:32 :
L'état français, soit NOUS, va donc donner de l'argent à Arcole Industries. Mais c'est CA qui me gène aussi : "né du rapprochement de Mory et de Ducros l'an dernier.". Z'ont pas étudié leurs comptes respectifs, les gars..?? Ca sent l'arnaque, là.
a écrit le 22/11/2013 à 17:27 :
c'est vrai que les faillites n'existaient pas avant ?
ET qu'avec du bleu marine l'avenir sera meilleur ?
Réponse de le 22/11/2013 à 17:41 :
Il faudra assumer les 2 soirs en mars prochain quand même.
La va être beau sur les plateaux de TV.
Réponse de le 23/11/2013 à 11:39 :
@çàcmoi
Marine à les capacités pour relever le pays, difficile de faire pire que la caste d'oligarques qui nous dirige depuis plus de quarante ans!.
a écrit le 22/11/2013 à 16:48 :
Pourquoi ne pas appliquer, pour eux uniquement pour l'instant, l'ecotaxe ?
Ils ont pollué avec leurs camions après tout.
Leur appliquer avec un effet rétroactif sur 15 ans minimum. Allez M. Cahuzac et Moscovici. Et vive sa grande sœur la taxe carbone.

La Hollande, les prix en hausse, la confiance en moins
Réponse de le 22/11/2013 à 17:05 :
Si ça sert a financer des projets éducatifs pour les jeunes en difficulté scolaire.
Les établissements scolaires des banlieues difficiles ont besoin.......
Blablablablablablabalablablablablalabala

Voter PS et Front de gauche aux Européennes et toutes les élections après.
a écrit le 22/11/2013 à 16:33 :
Ce n'est que début du raz de marée des faillites. Hollande à programmé une destruction totale du tissu industriel de notre pays. C'est une organisation sans faille qu'il met en place.
Réponse de le 23/11/2013 à 8:15 :
Il continue la tâche de Chirac et Sarkosy...!
Réponse de le 23/11/2013 à 8:44 :
Vous avez raison mais hollande est un expert en la matière. Les deux autres incompétents ne lui arrivaient même pas à la cheville.
a écrit le 22/11/2013 à 16:10 :
Nous devons lire et relire toutes les belles promesses que les partisans de la monnaie unique nous ont faites en 1992. Je recopie quelques citations du livre " Le bêtisier de Maastricht ", édition Arléa.
« L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)
« Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)
« Les droits sociaux resteront les mêmes - on conservera la Sécurité sociale -, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)
- Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)
« Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)
« Si le traité était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)
Seize ans après toutes ces belles promesses, nous pouvons faire le bilan.
Dans la réalité, l’euro ne nous a pas protégés de l’appauvrissement du peuple français.
Dans la réalité, des centaines de milliers de Français ont basculé dans la pauvreté.
Dans la réalité, l’euro ne nous a pas protégés d’une régression sociale historique.
Réponse de le 22/11/2013 à 17:38 :
Le gouvernement va pleurnicher . mais ils ne veulent rien changer . Attendons les élections européennes et la sanction avec lepen malheureusement il n y a rien d autre a voter pour virer tous ces énarques pourrient qui ne pensent qu a leur poste
Réponse de le 22/11/2013 à 18:13 :
En faite ce qui est grave c'est que ceux qui nous ont fait ses promesses continuent de nous faire les mêmes pour nous vendre l'Europe !
a écrit le 22/11/2013 à 15:56 :
François Hollande n'est pas Ponce Pilate.
Mais durant son mandat, la crucifixion du secteur économique se poursuit comme sous feu le président du pouvoir d'achat.
Réponse de le 22/11/2013 à 19:33 :
J'irai chercher la croissance avec les dents.

Mdr
a écrit le 22/11/2013 à 15:51 :
Arnaud Montebourg est mobilisé.
Les salaries doivent déjà être soulages. Le gouvernement a envoyé son mouton le plus intelligent. Reste plus pour lui qu'à poser en marinière dans un camion de livraison, un colis a la main.
Réponse de le 22/11/2013 à 16:39 :
Bravo montegourde votre politique porte ses fruits mettez la vitesse supérieure pour liquider le reste des entreprises qui tiennent encore le coup malgré tous vos coups de butoirs. Faite la une des journaux à sensation et ne vous occupez surtout de plus rien, ne touchez à rien et tout ira mieux. Mettez votre béret, votre salopette, un litron de rouge dans la main et allez faire votre cinéma dans les séries Z. Là est votre place.
a écrit le 22/11/2013 à 15:48 :
Peu vraisemblable que le dumping salarial et social ne soit pas une des causes de la chute. La crise de l"économie concrète par l'illusion financière et monétaire en est une autre. Bon courage pour des solutions site par site, alors que la flotte, propriété des sociétés de leasing est à la portée des charognards en embuscade.
a écrit le 22/11/2013 à 15:27 :
Après la déroute de l'économie virtuelle voici celle de l'économie réelle. C'est vrai que sur ce site tous les grecs sont des fainéants et des voleurs et que nous nous étions au dessus de tout cela mais ça c'était avant. Alors comme le disait Marx qui va revenir à la mode pauvres et futurs pauvres de tous les pays unissons nous.
a écrit le 22/11/2013 à 15:14 :
Sans déconné les gas, sa fait plus de 10 ans que Des entreprises viennent en France et font du dumping sociale, vous jouez a ceux qui savaient pas, collabos, quand nous avons votées contre cette Europe a 54% contre, et Sarkozy a dénier la volonté du peuple il y a que le front national qui a protester,
les médias, le PS, le PC, l'UMP, vous tous avaient été d'accords pour bâillonné le peuple français, et criées haro sur JM LEPEN , et maintenant, vous commencez a avoir peur du peuple, 10ans pour vous rendre compte que les français avaient bien compris a 54% la directive bol machin CHOSE.
Maintenant, Plus belle la ville en bleu Marine. Le plus vite possible.
syndicats, médias, gouvernements = complices, européiste, incompétents.
a écrit le 22/11/2013 à 14:56 :
Malheureusement il n'y aura pas moins de camions sur les routes mais que des camions étrangers.
Réponse de le 22/11/2013 à 15:24 :
Comme sa ils peuvent toujours se brosser pour l'impot et charge sociale, mais ce n'est pas leurs fautes ils sont socialiste, s'est l'ump, bon alors il faut demander aux chance pour la france, venir nous sauvez, ils ont tellement été capable dans leurs pays, que nous allons avoir le méme résultas en france s'est a dire la guerre civile, ? hé.... oui
a écrit le 22/11/2013 à 14:24 :
pour Hollande la finance c' est l' ennemi ; pour Duflot-Canta la route aussi !
Réponse de le 22/11/2013 à 16:25 :
+1 oui la solution c'est une bonne eco-taxe pour couler ce qui reste encore de transport routier dans ce pays
a écrit le 22/11/2013 à 14:05 :
Un transporteur qui bat de l'aile depuis 20 ans!!!
a écrit le 22/11/2013 à 14:05 :
Un transporteur qui bat de l'aile depuis 20 ans!!!
Réponse de le 22/11/2013 à 15:12 :
C'est un transporteur aérien?.
a écrit le 22/11/2013 à 12:18 :
Que l'on continue à étouffer les transporteurs avec une réglementation toujours plus contraignante et onéreuse.
a écrit le 22/11/2013 à 11:37 :
c'est bien car il y a moins de travailleurs "alienes".
a écrit le 22/11/2013 à 11:26 :
c'est le symbole de la reprise .... des faillites hein ... Pierre MOSCOVICI
a écrit le 22/11/2013 à 11:23 :
c'est le symbole de la reprise .... des faillites hein ... Pierre MOSCOVICI
a écrit le 22/11/2013 à 11:08 :
La France est peut-être entrain de déposer le bilan, mais il n' y a que les politiques et leurs satellites qui ne déposent jamais le bilan et s' assurent toujours de leurs " bien-être ".
a écrit le 22/11/2013 à 10:44 :
3000 camions de moins ... voilà qui doit faire plaisir aux écolos !
Réponse de le 24/11/2013 à 10:10 :
Le volume de marchandise reste identique, donc vous retrouverez les 3000 camions chez les autres transporteurs.
a écrit le 22/11/2013 à 10:38 :
Que des personnes écrivent que les socialistes engraisse le mamouth et creuse la dette, pourquoi pas?, c'est bien normal et réel, mais qu'ils écrivent que c'est la faute des socialistes si Ducros perd sa carcasse est un non sens.
Car dans le secteur des transports et logistique, la concurrence est tellement sévère que beaucoup d'entreprises y laissent des plumes
a écrit le 22/11/2013 à 9:37 :
A quoi ça set qu Arnaud de decarcasse
a écrit le 22/11/2013 à 8:50 :
A qui le tour François ? Ça suffit ! On ne veut plus d'un président normal.
Réponse de le 22/11/2013 à 9:22 :
encore un exemple qui montre dans quel état pitoyable la droite et le patronat ont laissé le pays après 10 ans de cogestion
Réponse de le 22/11/2013 à 13:35 :
Ca va bien mieux depuis 18 mois , c'est évident.
a écrit le 22/11/2013 à 8:31 :
et on continue...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :