La SNCF pourrait augmenter ses prix et durcir ses conditions tarifaires

Pour rétablir la rentabilité de ses lignes, la SNCF envisagerait d'augmenter les tarifs et de durcir les conditions de remboursement des billets de TGV.
Les premières classes sont tout particulièrement visées.
Les premières classes sont tout particulièrement visées. (Crédits : reuters.com)

La SNCF envisagerait d'augmenter les tarifs et de durcir les conditions de remboursement des billets de TGV pour rétablir la rentabilité de ses lignes à grande vitesse, selon des informations de presse parues samedi. L'augmentation des prix viserait particulièrement les passagers de première classe, avec des hausses de 6 à 10 euros par billet selon les scénarios, explique le site Economiematin.fr, qui cite un document interne du service marketing de la SNCF.

10 à 15 millions d'euros par an grâce à ses mesures

Cette mesure pourrait faire gagner de 10 à 15 millions d'euros par an à la SNCF. Le projet évoque aussi un durcissement des conditions d'échange et de remboursement pour le tarif "loisir", c'est à dire standard. Le remboursement pourrait être rendu impossible sept jours avant la date du départ. Et l'échange serait facturé 15 euros.Enfin, la SNCF pourrait supprimer le wagon bar dans les trajets de moins de trois heures, à l'exception de la ligne Paris-Lyon.

Des dérives de gestion pointées du doigt

Un rapport de la Cour des comptes à paraître jeudi, mais dont les principales conclusions ont été diffusées dans la presse cette semaine, pointe du doigt les dérives de la gestion du réseau TGV. Aucune des six liaisons à grande vitesse citées dans le rapport n'a atteint les objectifs de rentabilité annoncés, en particulier les lignes LGV Nord et LGV Méditerranée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 65
à écrit le 28/10/2014 à 18:17
Signaler
Bonjour, Ce que je constate c'est que les tarifs augmentent, la disponibilité du personnel est très limite et la qualité stagne voir baisse. Ce que j'entends c'est que le nombre d'employé est très surévalué, que la qualité du réseau est assez médi...

à écrit le 27/10/2014 à 18:18
Signaler
Suivant le "modèle français" qui fait des gorges chaudes partout, après avoir abondamment galvaudé les réserves, et même, bien au delà.......on sanctionne les "innocents", aux quels on est censé rendre service !!!!!!!

à écrit le 27/10/2014 à 11:51
Signaler
Que des calculs d'énarques peut-être car supprimer le wagon bar dans les trajets de moins de trois heures, à l'exception de la ligne Paris-Lyon je ne vous décris pas le dépotoir de bouteilles et papiers gras de chacun apportant son repas. Sinon à ne ...

à écrit le 27/10/2014 à 11:30
Signaler
Il devrait augmenter la très très faible productivité des cheminots avec 6 heures de conduite ou de travail par jour c'est vraiment de la paresse pour tenir un manche à balai et mettre fin au gréve départementale, régionale, nationale à répétition qu...

à écrit le 27/10/2014 à 10:25
Signaler
Ils feraient mieux d'arrêter d'augmenter leurs salariés deux fois plus que l'inflation chaque année!!!

à écrit le 27/10/2014 à 9:32
Signaler
C'est l'usager qui, encore, va payer les pots cassés par des nantis de dirigeant grassement payés pour couler la maison!!

à écrit le 27/10/2014 à 6:23
Signaler
SNCF SNCM même combat et même résultat à venir . Que de gâchis avec notre argent appelé public

à écrit le 26/10/2014 à 21:20
Signaler
Ok pour une hausse des prix mais en échange, les trains doivent être à l'heure, museler l'extrême gauche qui gangrène cette société par ses grèves à répétition.

à écrit le 26/10/2014 à 20:47
Signaler
Des idées pour rentabiliser le TGV ? Tailler dans l'armée mexicaine des effectifs de la SNCF , diviser le nombre des cadres par deux, mettre du servir a bord, du vrai, être a l'heure et adoucir les prix. Vous verrez, ça ira mieux.

à écrit le 26/10/2014 à 18:58
Signaler
il faut il faut financer les regimes spéciaux ...comme le contribuable ne suffit pas ...c logique

à écrit le 26/10/2014 à 18:34
Signaler
Ils appliquent le même raisonnement que La Poste. Moins de clients donc on augmente les prix. Même raisonnement que François Hollande, moins d'impôts qui rentrent donc on augmente les taxes, et l'on voit ce que cela donne...

le 27/10/2014 à 9:32
Signaler
C'est malheureusement vrai !!!

à écrit le 26/10/2014 à 16:26
Signaler
Le problème de tous ces grands groupes c'est qu'ils sont dirigés par des gens qui gagnent au minimum plusieurs centaines de milliers d'euro par an et qui ne se rendent même pas compte qu'à force d'augmenter leurs tarifs continuellement viendra un mom...

le 26/10/2014 à 17:09
Signaler
La capitalisme n'a aucune limite, il y a aura de nouvelles entreprises qui vendront des produits moins chers aux pauvres que nous sommes devenus !

le 27/10/2014 à 12:38
Signaler
Vous pointez du doigt le véritable problème : le système capitaliste, qui confisque aux mains d’une population très réduite la plupart des richesses. Mais rassurez-vous, le capitalisme saura s’adapter. Regardez ce qu’il se passe maintenant : le...

à écrit le 26/10/2014 à 16:02
Signaler
Le billet de TGV français est déjà plus de 35% plus cher qu'en Italie et pour un service moindre, alors ils feraient mieux de baisser leurs tarifs histoire de faire le plein plutôt d'encore les augmenter. L'intérêt du train à la base est d'être peu c...

le 27/10/2014 à 11:07
Signaler
Certains disent, comme contre-argument, qu'en Allemagne, le prix est double, peut-être parce que l'énergie électrique y est onéreuse ? Mais à force de faire des comparaisons, ça sous-entendrait qu'il faut s'aligner sur le plus-disant. (?? A quoi ça s...

à écrit le 26/10/2014 à 15:41
Signaler
Excellent titre : la SNCF pourrait augmenter ses prix,et... perdre ses clients.

à écrit le 26/10/2014 à 15:07
Signaler
Ils veulent accélérer leur mort en étant encore moins concurrentiels? Comme la poste qui augmente ses timbres de 15% au 1er janvier.... Finalement, avec eux, on ne risque pas la déflation! Tous les tarifs des services publics augmentent considérablem...

à écrit le 26/10/2014 à 13:24
Signaler
Clair qu'avant privatisation, faut que ça rapporte... Mine de rien, on en aura, des arguments, pour se faire une bonne révolution. Mais une vraie : pas une encadrée par les US.

à écrit le 26/10/2014 à 9:55
Signaler
Je conseil au lecteur de La Tribune de lire l'article de Médiapart sur le rapport biaisé de la Cour des Comptes (Le rapport biaisé de la Cour des comptes sur le TGV), ça change des articles qui balancent des inepties.

à écrit le 26/10/2014 à 9:55
Signaler
Est oui , il faut payer les grève à répétition, le comité d'entreprise le plus riche de France, les avantages à vie des cheminots, les trains trops large, et tous le reste......vive la France, bientôt tous cela sera en ruine, grâce a nos politiques, ...

le 26/10/2014 à 10:05
Signaler
Seule une solution à la Chypriote peut sauver la France. Allez les heureux détenteurs d'assurances vie moins 50 % en 2015 ?

le 26/10/2014 à 13:26
Signaler
Veuillez vous renseigner avant d'écrire. Sympa, je vous donne une piste : EDF... Et si vous croyez qu'une "gauche" existe encore dans un monde d'argent, essayez d'ouvrir les yeux.

à écrit le 26/10/2014 à 8:30
Signaler
et s'ils réduisaient simplement leurs coûts en interne, comme le ferait n'importe quelle entreprise privée? Il y aurait là déjà certainement beaucoup d'économie à faire....

le 26/10/2014 à 9:19
Signaler
les effectifs de l'entreprise sont passés de 178.260 personnes à 152.968 entre 2003 et 2013

le 26/10/2014 à 11:39
Signaler
Alors comment expliquez que la masse salariale augmente toujours en euros constants je précise ?

le 26/10/2014 à 12:12
Signaler
et bien ça n'explique rien ces chiffres. Si vous nous donniez les salaires des cadres et dirigeants sncf et la liste de leurs avantages ? Ca ça serait plus significatif, pour savoir où va l'argent de la sncf...on se le demande ?

le 26/10/2014 à 16:47
Signaler
En fait on passe hors statut SNCF de plus en plus de personnels (via Effia et d'autres filiales). Ceux qui restent sont augmentés régulièrement par le biaisi des anciennetés...

à écrit le 26/10/2014 à 8:24
Signaler
Notre raisonnement économique est perturbé par le fait que le prix de l'énergie est trop faible comparé au cout du travail. Il faut basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique.

le 26/10/2014 à 11:38
Signaler
Vous avez raison. Qu'on double sur le champ le prix de l'énergie pour vous et ceux qui pensent comme vous !

le 27/10/2014 à 11:01
Signaler
Gépé il s'en fout... il travaile chez EDF ! ;-)

à écrit le 26/10/2014 à 8:23
Signaler
Nous allons ressortir les fourgons à bestiaux et mettre en place une 3ème classe pour les plus pauvres pour les déplacements intercités.

le 26/10/2014 à 9:33
Signaler
Ben non, ce sont les riches qu'il faut mettre dans les wagons à bestiaux, les pauvres, on va leur filer une alloc spécifique pour qu'ils aient le droit d'accès en 1ère...

le 26/10/2014 à 13:04
Signaler
On laissera dans ces fourgons une place pour les élus.

à écrit le 26/10/2014 à 8:20
Signaler
sans oublier que les train régionaux sont payer par les régions et gérer sans location par la sncf que la dite sncf n'a toujours pas commander l'agv que réseaux feret loue les voies mais ne les entretiens pas

le 26/10/2014 à 9:44
Signaler
effectivement la SNCF est toujours dans le rouge et qui paye les trains régionaux la région mais en réalité les français par leur impôt et qui voyage gratuit les agents SNCF et les autres Francais payent leur billet bien la justice

à écrit le 26/10/2014 à 8:13
Signaler
remetrre des malles poste avec chevaux en 1er classe et des boeufs en 2eme classe enlever les catenaires mettre le tout sur les voies a 12 personnes par voitures il va falloir un grand nombre de cocher deja employer les ouvrier d'alstom car...

à écrit le 26/10/2014 à 6:05
Signaler
La facture EDF annuelle pour la SNCF s'élève à environ 680 MILLIONS d'euros sachant qu le TGV consomme 80% de l'électricité liée à la traction, faire passer sa vitesse maxi de 300 KM/H A 280 KM/H permettrait une économie énorme sans que l'usager ne...

le 26/10/2014 à 8:21
Signaler
baisser encore la vitesse cela coutera moin cher a 5 km heure ont peut marcher

le 26/10/2014 à 8:24
Signaler
@totoecolo : c est le contraire qu il faut faire ! Le TGV n est pas assez rapide pour concurrencer l avion .

à écrit le 26/10/2014 à 5:06
Signaler
Le jour ou ils comprendront que c'est pas en augmentant les tarifs que ça va amélioré la rentabilité, des billets moins chère pour faire revenir ceux qui font du covoiturage car le train est trop cher et contrôler à l'entrée du quai ceux qui veulent ...

à écrit le 26/10/2014 à 3:00
Signaler
Vivement l'ouverture à la concurrence..

à écrit le 25/10/2014 à 23:42
Signaler
Billets chers, tgv dans un état lamentable retard, etc...Mais ce n'est pas grave, les réunions se feront par vision conférence, plus de billets ,hôtels, restaurant, là c'est sûr mon entreprise va faire des sérieuses économies!

à écrit le 25/10/2014 à 22:45
Signaler
Le mail est au timbre ce que la VTC est au train. Bientôt les entreprises qui ont cessé d'envoyer des courriers en les remplaçant par des mails cesseront les réunions physiques en led remplaçant par des VTC. Moins cher et meilleur pour la planète ça ...

le 25/10/2014 à 23:31
Signaler
même logique qu adopte la poste plutôt que de s'adapter on augmente le prix du monopole....et comme la sncm....la SNCF et bientôt air France....vous allez cessez vos activités...car en France il faut protéger des privilégiées et pendant se temps nos ...

à écrit le 25/10/2014 à 20:39
Signaler
Ils feraient mieux de contrôler dès l'accès au train ainsi les fraudeurs ne pourraient plus voyager sans titre de transport. Les payeurs verraient peut être aussi le prix de leur billet diminuer?!

le 25/10/2014 à 21:21
Signaler
Tout à fait, contrôle à l'accès pour ne plus avoir de fraude, et une place de plus, le(s) contrôleur(s) restant sur le quai.

le 25/10/2014 à 22:40
Signaler
Les contrôleurs ont aussi des fonctions à bord : sécurité, aide aux passagers, intervention technique de premier niveau...bref contrôler sur le quai ok. Mais à bord il faudra toujours du personnel d'intervention. Autant que ce soient les contrôleurs...

le 26/10/2014 à 8:13
Signaler
Ca perdrait trop de temps

à écrit le 25/10/2014 à 20:00
Signaler
Il faut bien payer les régimes spéciaux de retraites et les salaires qui augmentent Seule société ou plus on diminue les effectifs plus la masse salariale augmente

le 26/10/2014 à 0:04
Signaler
si la masse salariale augmente c'est parce que c'est fini les retraites à 50 et 55 ans ! Du coup les gens restent plus longtemps et comme dans toute les entreprises c'est le personnel en fin de carriere qui coute le plus cher. Reflechis un peu avan...

le 26/10/2014 à 9:10
Signaler
n importe quoi ,les agant de conduite c est a 57 ans ,pour les autres c est 62 comme le regime general,vous etes un ignare.

à écrit le 25/10/2014 à 18:52
Signaler
ils augmentent leurs prix alors que c'est déjà trop cher ? mais plus personne ne prendra le train en france ...

à écrit le 25/10/2014 à 18:18
Signaler
Mauvais choix ! Ils vont perdre des clients, les grandes sociétés font même voyager ses salariés en seconde pour faire des économies ! La SNCF se plante complètement de stratégie !!!

à écrit le 25/10/2014 à 18:03
Signaler
Il serait temps de se rendre compte qu'on ne peut vendre des billets Paris-Marseille à 15 euros ; en se rattrapant sur les "pigeons", non pros, qui ne peuvent prévoir leur voyage 6 mois à l'avance. Et qui finissent par prendre leur voiture.

à écrit le 25/10/2014 à 17:46
Signaler
Je crois que personne ne pleurera la SNCF quand elle devra fermer boutique, une fois les lignes ouvertes à la concurrence. Et c'est pour ça qu'elle fait tout pour retarder cette échéance prévue en 2019 pour les TER (le fret et le TGV étant déjà ouve...

à écrit le 25/10/2014 à 17:37
Signaler
Billet Lyon Paris en 2nd classe en TGV sans réduction, 120 euros AR. En covoiturage ca fait a peine 40 euros et bientot avec les lignes de bus ca sera encore moins cher. Le train est un tres bon moyen de transport, mais hors de prix pour la classe mo...

le 25/10/2014 à 19:44
Signaler
effectif pléthorique, aucune remise en cause du personnel, syndicat qui font la loi.....grève de deux semaines au mépris des clients....plus personnes n augmente les prix car les salaires sont bloques depuis 5 ans dans la vraie vie...mais eux font co...

le 26/10/2014 à 8:08
Signaler
Effectivement, je fais Paris-Lyon tout les week-ends et il y'a bien longtemps que je ne prends plus le train car c'est trop cher. Soit je co voiture pour 40€, soit je fais la route seule et j'en ai pour 75€ essence et péage compris

le 26/10/2014 à 9:08
Signaler
blablacar vous ecrivez n importe quoi ...vous avez surement du entendre sa au bar du coin. vous travaillez ou vous pour que l on puisse commentez votre entreprise?.

le 27/10/2014 à 12:44
Signaler
@Elo : apprenez à compter. Le coût péage et carburant ne représente qu’une petite partie du coût de la voiture.Faites donc un tour sur les forums d’automobilistes qui en discutent. Vous y apprendrez que le véritable coût de celle-ci, pour son utilisa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.