L'Etat vend 49,9% de l'aéroport de Toulouse à des Chinois

Le gouvernement a annoncé ce jeudi dans la soirée son intention de vendre 49,9% que possède l'Etat dans le capital de Toulouse-Blagnac à un consortium chinois pour 308 millions d'euros.
Fabrice Gliszczynski
(Crédits : reuters.com)

L'aéroport de Toulouse va passer aux mains d'investisseurs chinois. Le gouvernement a annoncé ce jeudi dans la soirée son intention de vendre la majorité de 49,9% que possède l'Etat dans le capital de Toulouse-Blagnac à un consortium chinois, composé de deux acteurs non aéroportuaires (Shandong Hi-Speed Group et le FPAM Group). Souvent cités, le groupe canadien SNC Lavalin, qui gère 16 petits aéroports français, et l'aéroport chinois de Shenzen apporteront leur expertise sans mettre un centime dans l'opération. Le consortium chinois va verser 308 millions d'euros pour l'achat de cette participation.

Privatisation ou pas?

Bercy a précisé aussi n'avoir aucune intention de céder les 10,01% qui lui resteront une fois que la cession. Une déclaration surprenante. Car initialement c'est bien de la vente des 60% des parts de l'Etat dont il était question. Elle devait se faire en deux temps. D'abord, par la cession de 49,9% de ses parts, puis par l'exercice d'un "put" sur le solde au bout de trois ans, à son initiative, en faveur du même acheteur et aux mêmes conditions.

Dans un entretien à la Dépêche du Midi, le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a insisté sur ce point en précisant "qu'il ne s'agit pas d'une privatisation mais bien d'une ouverture de capital dans laquelle les collectivités locales et l'État restent majoritaires avec 50,01% du capital". Selon notre confrère, l'Etat se serait en fait engagé à vendre le solde de sa participation aux collectivités afin qu'elles possèdent 50,01% à terme.  A suivre dans trois ans. Aujourd'hui, les collectivités locales détiennent les 40% restants (la CCI de Toulouse, 25% du capital de Toulouse-Blagnac: la région Midi-Pyrénées, le département de Haute-Garonne et la communauté urbaine de Toulouse Métropole détiennent chacune 5% du capital).

Quel rôle pour SNC Lavalin?

Comme l'entreprise sera publique au moins pendant trois ans, plusieurs sources au sein des groupes éconduits s'interrogent sur le rôle que jouera SNC Lavalin. S'il devait avoir un rôle opérationnel, cela ne serait pas conforme, selon eux, à «l'ordonnance 2005-649 du 6 juin 2005 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics», qui oblige une entreprise publique à procéder à un appel d'offres pour choisir ses sous-traitants. "Il n'y en a pas besoin, rétorque un autre proche du dossier. Il y a une équipe en place qui restera aux manettes. L'opération ne concerne que l'actionnariat, pas l'opérationnel".

Le consortium chinois a donc été préféré aux deux spécialistes aéroportuaires français, Aéroports de Paris, en partenariat avec Predica (Credit Agricole) et Vinci, associé à la Caisse des Dépôts et EDF Invest. Le fonds d'investissement Cube était également candidat.

Le consortium retenu, baptisé Symbiose, "présente un projet de développement ambitieux pour l'aéroport de Toulouse-Blagnac, s'appuyant sur le dynamisme et l'attractivité de la région toulousaine" et "son offre table sur une augmentation de l'emploi liée à la progression du trafic de l'aéroport", assure ainsi Bercy dans un communiqué. Les investisseurs chinois tablent sur un trafic de 18 millions de passagers en 2030 contre 7,5 millions en 2013.

Polémique

Ce choix suscite la polémique. Car si ce dossier divise les tenants et les opposants à la privatisation des aéroports (les premiers mettant en avant raison leur rôle stratégique dans le développement des territoires-, il oppose aussi les partisans d'une privatisation entre eux. Parmi ces derniers en effet, certains déplorent une vente à un investisseur étranger sans expérience aéroportuaire alors que la France possède deux acteurs de poids dans ce domaine. D'autres regrettent également le choix d'un projet industriel jugé par ses rivaux "peu crédible" et qui, par ailleurs, dérange Air France. A ces arguments, les partisans des Chinois mettent en avant un dossier ambitieux que seul le consortium chinois est en mesure de mener à bien.

L'offre chinoise a été la mieux-disante sur le plan financier. "Un prix en rapport avec notre projet", dit-on du côté chinois, qui réfute l'idée d'avoir surpayé l'aéroport toulousain.

Un hub dans le sud-ouest?

Le consortium chinois assure pouvoir convaincre des compagnies aériennes chinoises d'ouvrir des vols entre la Chine (notamment Shenzen) et Toulouse. Une offre attractive qui permettrait d'attirer de nouvelles lignes, à la fois court et long-courrier et donc de créer in fine un nouveau hub dans le Sud-Ouest de la France. Pour autant, ce projet comporte son lot d'incertitudes puisqu'il suppose que le consortium parvienne à convaincre les compagnies chinoises de desservir Toulouse. Ce qui est loin d'être évident. D'autant plus que deux des plus grosses compagnies chinoises China Eastern, et China Southern sont partenaires d'Air France sur les vols entre la Chine et Paris. Et disposent déjà à Roissy d'une offre de vols en correspondance très étoffée. Ce projet suppose aussi une ouverture des droits de trafic.

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 77
à écrit le 29/01/2015 à 22:45
Signaler
Avec la chine , tout le monde gagne par contre l'Etat Français c'est le fiasco qui est la règle......

à écrit le 06/12/2014 à 15:49
Signaler
faut de s'attaquer aux collosaux gaspillages publics : régimes spéciaux, formation pro, surmédication, mille feuille, caisses noires des élus....le gouvernement laisse dériver les comptes, met en place des mesures antisociales (baisse retraites, remb...

le 06/12/2014 à 15:54
Signaler
et comme ils ont bien travaillé, les ministres se sont distribués 23,4 millions de primes pour aggravation du chômage, des dépense, de la dette...et hollande va avoir 36000e de retraite avec ses temps partiels d'élus....il n'aime pas les riches, il p...

à écrit le 05/12/2014 à 20:24
Signaler
Imaginons la possibilité inverse ...

à écrit le 05/12/2014 à 18:39
Signaler
hollande est en train de vendre la france a la decoupe ,que va t-il rester apres leur passage ,il faudra bien qu'il rendent des comptes en 2017 apres son ejection de la presidence!!

à écrit le 05/12/2014 à 17:12
Signaler
Franchement.. C'est quoi ce titre? Il va falloir vous habituer a être plus respectueux parcequ'ils ont collectivement un paquet de dollars à investir.

à écrit le 05/12/2014 à 16:47
Signaler
pas bête les chinois un pieds tout prés d'airbus et avec la bande de naze que l'on ce coltines ... ils vont faire qu'une bouche de notre avions....

à écrit le 05/12/2014 à 16:03
Signaler
Et comme disait un certain Onkel Dolf, "today Toulouse, tomorrow Paris !" ehehehe

à écrit le 05/12/2014 à 15:13
Signaler
vous prenez tout l'argent des contribuables français que l'on a bouté hors de France avec des impots confiscatoires tels que l'ISF et ce pognon là vous dites à ces pétés de thunes: au lieu qu'on vous prenne vot' fric bêtement au point de vous faire f...

à écrit le 05/12/2014 à 14:46
Signaler
Est-ce que cette affaire va se conclure de la même manière que l'augmentation de capital (AK pour les financiers) de PSA par Dongfeng Motor qui vient d'annoncer vouloir émettre des obligations pour financer son achat (à crédit) lu sur Les Echos? Cela...

à écrit le 05/12/2014 à 14:43
Signaler
je sais pas si vous etes comme moi mais cà me laisse froid tres froid dans le dos. On introduit un loup jaune, mais un loup quand meme, dans la bergerie Et ils vont embaucher que des Chinechines pour la logistique de l'aéroport. Je reprend mes forces...

le 05/12/2014 à 15:26
Signaler
Pour rebondir sur ce que vous dites, Haroun, il y a des décennies les vilains colons français en Afrique faisaient bosser les autochtones et aujourd'hui les nouveaux colons chinois font bosser des ...chinois : au chinois qui mal y pense !

à écrit le 05/12/2014 à 14:29
Signaler
Et si on faisait comparaitre, tout ce beau monde, Hollande, Sarkozy et leurs sbires devant une Haute Cour, pour leur mauvaise gestion, dilapidation de l'argent public et des biens de la nation.

le 05/12/2014 à 20:04
Signaler
+ 1000 !

le 05/12/2014 à 22:24
Signaler
entierement de votre avis ils faudra qu(ils paient pour leurs conneries!

à écrit le 05/12/2014 à 14:20
Signaler
pas de problème pour moi et ça va dans dans la nécessaire redéfinition des missions de l'état (dont n'est pas la gestion des aéroports). Si on pouvait vendre les gares aussi se seraient pas mal pour réinjecter dans l'entretien et l'investissement dan...

à écrit le 05/12/2014 à 13:56
Signaler
Ah! La France toujours dans ses contradictions, nous voulons exporter nous voulons plus de touristes, moins de dette moins de chômeurs, nous voulons tout mais dans notre cocon français. Depuis des décennies je vis de l’exportation mais aussi mes c...

le 05/12/2014 à 14:27
Signaler
très bon commentaire. J'ajoute que c'était un appel d'offre, si ils l'ont gagné c'est qu ils proposaient mieux (plus cher et/ou plus de projets de développement). Quand je vois la tronche d'Orly, ce serait pas mal de mettre en concurrence aussi... P...

le 05/12/2014 à 16:05
Signaler
Sarkozy sors de ce corps !

le 05/12/2014 à 19:00
Signaler
« Sarkozy sors de ce corps » si ce propos me concerne vous avez perdu car que cela soit M. Sarkozy ou M. Hollande on parle de clones d'égo faute de gouvernance. Il y a bien longtemps que notre pays malheureusement est gouverné par des absences de com...

à écrit le 05/12/2014 à 13:54
Signaler
Toutes les belles cérémonies que l'Etat va pouvoir se payer avec cet argent. Et les primes diverses verseés à ses élites vont pouvoir enfin être augmentées. C'est Noêl, c'est normal.

le 05/12/2014 à 19:19
Signaler
c'est sûr que pour les fêtes, ils auront une "prime conséquente".....

à écrit le 05/12/2014 à 13:49
Signaler
Bizarre que les chinois n'investissent pas dans la SNCM.

le 05/12/2014 à 16:22
Signaler
C'est qu'ils ne veulent pas exporter leur superbe TGV en France, voilà.

à écrit le 05/12/2014 à 13:48
Signaler
Encore 10 ans et ils nous renvoie les machines à coudre Les esclaves vont devenir nos maîtres ! Rigolons bien en attendant !!!

le 05/12/2014 à 20:42
Signaler
Vive le bol de riz

à écrit le 05/12/2014 à 13:39
Signaler
La transaction se fera-t-elle en Euro, Dollar ou Yuan?

à écrit le 05/12/2014 à 13:34
Signaler
C'est la France qu'on connait, elle ne vend pas les Mistral déjà payés à la Russie mais vend un aéroport très stratégique aux Chinois. Cependant il faut relativiser la chose, la vente de l'aéroport a été autorisée par nos amis américains, donc, elle ...

à écrit le 05/12/2014 à 13:03
Signaler
Un de ces titres racoleur! ^^

le 05/12/2014 à 13:36
Signaler
HAD?

à écrit le 05/12/2014 à 12:54
Signaler
Chine, Qatar...un véritable travail de sape,! ils vendent la France, ils la bradent...ils auront à répondre de tout ça, lorsqu'ils ne restera plus rien de notre pays, car ils n'en auront JAMAIS assez!!

le 05/12/2014 à 13:39
Signaler
le Qatar par exemple a un accord avec la France pour que ses plus values ne soient pas imposables Un des premiers signatires de cet accord UN socialiste MICHEL CHARASSE

le 05/12/2014 à 13:41
Signaler
vous devriez suivre plus sérieusement l'actualité, nos entreprises achètent à l'étranger bien plus que les entreprises étrangères achètent en France, et ceci depuis plus d'une décennie, même pendant cette crise. Mais c'est tout de même idiot d'avoir ...

le 05/12/2014 à 13:48
Signaler
Normal que nos dirigeants "vendent" la France! eux ont déjà vendu leur âme au diable.

le 05/12/2014 à 20:03
Signaler
@ Alain @ yves : + 1000 !

le 05/12/2014 à 20:18
Signaler
Oui mais la France c' est petit et l'étranger très vaste ...

à écrit le 05/12/2014 à 12:49
Signaler
Quelle naïveté ! Si les chinois investissent dans l'aéroport toulousain, ce n'est pas pour desservir Toulouse ou faire un hub!! Naïveté ou prétention ! Rappelez vous la spécialité de la région !! L'aéronautique ! Rien de mieux pour savoir ce qui s'y...

le 05/12/2014 à 13:14
Signaler
non! pas naïveté à ce point! JE M'EN FOUTISME total, du pays et des Français!! de la part des "élites" !!

le 05/12/2014 à 16:23
Signaler
+ 1001

à écrit le 05/12/2014 à 12:31
Signaler
Il vont réussir a vendre tout ce que les contribuables ont payé avant que l'on ne puisse sortir de l'UE et de l'euro!

le 05/12/2014 à 13:18
Signaler
oui! c'est bien l'impression que ça donne !!!

à écrit le 05/12/2014 à 11:18
Signaler
L'état chinois doit prendre 51% de parts dans la CORSE,région en devenir,climat et fiscalité intéressants

à écrit le 05/12/2014 à 11:02
Signaler
On voit que la leçon des autoroutes a été retenue! la prochaine fois c'est la française des jeux peut-être! un seul mot bravo : on va dans le mur et on accélère. pendant combien de temps les députés socialistes vont avaler des couleuvres pour préser...

le 05/12/2014 à 11:42
Signaler
la française des jeux c'est déjà fait, l'état a déjà vendu une partie.

à écrit le 05/12/2014 à 10:57
Signaler
La spécialité de Toulouse ne sera plus le cassoulet mais le canard laqué.

à écrit le 05/12/2014 à 10:50
Signaler
50% de 60% ça fait 30%. C'est 30% du capital que va vendre l'état ou c'est 50% ? Si c'est 50%, ça ne représente pas 50% des 60% qu'il détient mais 50% du capital, dont il détient 60%, il lui restera 10% du capital.

le 05/12/2014 à 12:23
Signaler
Même question ! Un peu de précision ne fait jamais de mal...

à écrit le 05/12/2014 à 10:48
Signaler
Les parlementaires de droite auront-ils le courage, suite à ce nouvel épisode de braderie des bijoux de famille, de présenter une motion de censure, après le dégagement de mosco, pour nous débarrasser de ces ploucs qui font de la France la risée du m...

à écrit le 05/12/2014 à 10:29
Signaler
D'un côté on entretient l'implantation de la Chine sur le continent européen, puisque certains ports grecs, italiens et espagnols ont déjà été cédés de cette manière. Des points d'entrée pratiques pour les exportations chinoises, ce qui ne va pas arr...

à écrit le 05/12/2014 à 10:26
Signaler
Bonne nouvelle

à écrit le 05/12/2014 à 10:17
Signaler
on peut payer par paypal ou bitcoins ?

à écrit le 05/12/2014 à 10:16
Signaler
les 300 millions d'euros partiront en 3 jours en Afrique ou dans un énième plan (des)espoir banlieue pour rénover le mobilier urbain. à la différence des français, les chinois ont connu le délire maoïste et "étrangement", ils n'en veulent plus de ce...

à écrit le 05/12/2014 à 10:10
Signaler
Flagrand délit de haute trahison

à écrit le 05/12/2014 à 10:00
Signaler
Ce sont nos impôt qui ont géré, indirectement cet aéroport depuis des lustres, certainement gagnant ou perdant selon les périodes, et maintenant on refile cela aux chinois parce qu'ils ont alignés quelques millions de plus, alors qu'un consortium fra...

à écrit le 05/12/2014 à 9:57
Signaler
L'Etat est obligé de vendre les bijoux de famille car il est mal géré depuis 20 ans!

à écrit le 05/12/2014 à 9:57
Signaler
ce qui est grave c'est que cette somme va servir au fonctionnement de l'etat puisque nous ne sommes toujours pas capable d'ere à l'equilibre ou à guerroyer pour les etats unis en ikack,syrie et +++

à écrit le 05/12/2014 à 9:42
Signaler
"Le gouvernement a annoncé ce jeudi dans la soirée son intention de vendre 49,9% des 60% que possède l'Etat dans le capital de Toulouse-Blagnac à un consortium chinois pour 308 millions d'euros. " Tin en vous lisant j'ai l'impression que c'est 29%...

le 05/12/2014 à 10:52
Signaler
ils peuvent vendre ce qu'ils veulent pour se "remonter", mais comme il leur en faut toujours PLUS, et comme ils ne savent pas gérer, ce sera un gouffre sans fin, ils pourraient TOUT VENDRE, qu'onne s'en sortira PAS !!

à écrit le 05/12/2014 à 9:39
Signaler
La France est tellement centralisée que nos élites parisiennes n'auraient jamais laissé Toulouse devenir un hub aérien. On n'en est qu'au stade des promesses de la part des Chinois, mais Toulouse a probablement su saisir sa chance en leur faisant con...

à écrit le 05/12/2014 à 9:34
Signaler
Le pire n'est pas là. Airbus possède ses lignes de montages, sa R&D directement sur l'aéroport. Personne n'a donc pensé à l'espionnage industriel?

à écrit le 05/12/2014 à 9:31
Signaler
Ce bradage est scandaleux. Quand va-t-on donner tous nos énarques et autres gouvernants incapables aux Chinois ?

à écrit le 05/12/2014 à 9:24
Signaler
ben y a plus qu'à contruire un nouvel aéroport à TOULOUSE pour créer de la concurrence. Sans cela on serra en monopole privé comme c'est la cas des concessions d'autoroutes

à écrit le 05/12/2014 à 9:22
Signaler
Qu'on ne s'y trompe pas sur les projets Chinois vis à vis des aéroports ou bien des zones portuaires. Ce n'est qu'une stratégie pour faciliter l'entrer de leurs produits en Europe . . le reste c'est du blabla pour le peuple.

le 05/12/2014 à 12:05
Signaler
excellente analyse qui releve le niveau de certains commentaires "bas du chapeau"

à écrit le 05/12/2014 à 9:15
Signaler
bien raison. il faut tout vendre et emprunter un maximum pour pouvoir faire des cadeaux aux français avant 2017. Sinon se sera la catastrophe assurée pour FH et les élusPS encore en place.

le 05/12/2014 à 13:35
Signaler
Sarko, Marine ou Mélenchon? Sortez de ce corps, svp On n'a pas de pétrole, mais des sacrés comiques!

à écrit le 05/12/2014 à 9:04
Signaler
308 millions d'argent frais pour aller guerroyer au nom des Américains :-)

à écrit le 05/12/2014 à 9:02
Signaler
le racisme ordinaire anti chinois est à l' oeuvre.. çà y va sur toutes les ondes.. c' est bô ! bon bin si vous vouliez fourguer le truc à vinci ou autres enfumeurs de concession d' autoroute ou de parking je ne vois pas pourquoi vous critiquer quand...

à écrit le 05/12/2014 à 8:35
Signaler
N'y a-t-il plus d'investisseurs en France ou en Europe? Quel terrible constat doit-on faire de cette opération, notamment sur les rapports entre l'état français et les investisseurs européens? Cet aéroport, le premier régional en France vaut donc 600...

le 05/12/2014 à 9:00
Signaler
Non il n'y a plus personne ! Pourquoi "investir" ? Quel résultat si vous réussissez ? Les Chinois s'en tapent de taxes et autres ... ils veulent tout simplement nous coloniser et de ce côté chacun son tour !! Choisir des Chinois à Toulouse en FACE D...

le 05/12/2014 à 9:15
Signaler
Vous ne comprenez pas très bien... c' est pourtant simple. les chinois n' en on rien à foutre d' ètre en face d' Airbus, çà c' est pour les simple d' esprit ! ce qu' ils veulent c' est fourguer leurs us dollar tant que çà vaut quelque chose pour du t...

le 05/12/2014 à 10:53
Signaler
Vous savez avec les discours anti-actionnaires, vaut mieux ne plus mettre un cents en action française. Ils iront chercher les actionnaires ailleurs, mais après il ne faut pas se plaindre ! Plus ca va , plus le CAC est possédé pas l'étranger. Le jour...

à écrit le 05/12/2014 à 8:25
Signaler
entendu sur une radio: promesse de cession de 10% supplémentaire aux chinois dans 3 ans. Est-ce vrai et si oui n'est-ce pas un peu prendre les gens pour des ... de le faire en 2 temps ?

à écrit le 05/12/2014 à 8:01
Signaler
Et moi qui pensais bêtement que l'UE nous protégerais de la "menace" chinoise... Après avoir racheté une partie des infrastructure Grecs, s'est au tour de la France...a qui le tour ?

le 05/12/2014 à 8:30
Signaler
l'Etat vend les " petites cuillères ", la France est tellement endettée. Dans 5 ans nous vendrons le Louvre, le château de Versailles , et ne possédant plus rien nous serons les laquais des Chinois et des Arabes à qui nos femmes feront leurs plus bea...

le 05/12/2014 à 20:21
Signaler
+ 100 !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.