ADP va réduire la voilure

 |   |  485  mots
(Crédits : Gonzalo Fuentes)
ADP a décidé d'engager des négociations avec les syndicats pour s'adapter à une activité réduite dans les prochaines années en raison de la crise due au coronavirus. La direction souhaite négocier un accord sur une activité partielle de longue durée (APLD) ainsi qu'un accord de performance collective (APC). Le groupe entend également mettre en oeuvre un dispositif de rupture conventionnelle collective (RCC),

Réduction de voilure en vue pour ADP. Frappé de plein fouet par la crise sans précédent qui frappe le transport aérien, le gestionnaire des aéroports parisiens a décidé d'engager des négociations avec les syndicats en vue d'adapter le temps de travail et les effectifs du groupe pour s'adapter une activité réduite.

"A l'occasion d'un comité social d'entreprise extraordinaire qui s'est tenu le 9 juillet, il a été proposé aux représentants des salariés d'engager des négociations en vue d'adapter le modèle économique et social de la maison-mère ADP SA", qui emploie près de 6.300...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2020 à 11:08 :
Supprimer des emplois alors qu'ADP a investi au Kazakhstan et en Inde ! des pays pour lesquels cet argent risque d'être perdu... après avoir vendu ses participations dans le très fructueux aéroport de Pékin pour acheter un aéroport à Istanbul qui allait... fermer ! Il faut virer l'état-major irresponsable et incompétent d'ADP... qui n'est même pas capable de rénover le terminal B de Roissy et aurait mieux fait de raser le terminal 1 au lieu de le restaurer.
a écrit le 10/07/2020 à 14:10 :
La Voilure ? Ils sont pas franchement à voile... Plutot à vapeur massivement carbonée et sans échappement par ce que là haut y a personne pour voir ou entendre, respirer les gazs d'échappement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :