Aéroports de Paris étudie un aéroport dédié aux drones

Aéroports de Paris étudie la possibilité de dédier aux drones un aéroports d'aviation générale aux alentours de Paris. ADP gère une dizaine d'aérodromes en plus de Roissy, Orly et du Bourget.
Fabrice Gliszczynski

2 mn

Le gestionnaire des aéroports parisiens a rejoint le Conseil pour les drones civils (CPDC) et la Fédération professionnelle du drone civile (FPDC).
Le gestionnaire des aéroports parisiens a rejoint le Conseil pour les drones civils (CPDC) et la Fédération professionnelle du drone civile (FPDC). (Crédits : © Jean-Paul Pelissier / Reuters)

L'interdiction réglementaire de faire survoler des drones au-dessus des plateformes aéroportuaires n'empêche pas Aéroports de Paris (ADP) de suivre de très près cette filière en plein essor. Après avoir rejoint le Conseil pour les drones civils (CPDC) et la Fédération professionnelle du drone civile (FPDC), le gestionnaire des aéroports parisiens étudie maintenant de créer un site spécialisé pour les drones.

«L'activité économique liée aux drones va se développer. Nous travaillons pour voir s'il ne faudrait dédier un aéroport d'aviation générale aux alentours de Paris aux drones», a déclaré ce lundi en assemblée générale le PDG d'ADP, Augustin de Romanet, en rappelant qu'ADP gérait, en plus de Roissy Charles de Gaulle, Orly et le Bourget, les aérodromes de Pontoise, Saint-Cyr-l'Ecole, Chelles-le-Pin, Etampes-Mondésir, Coulommiers-Voisins, Lognes-Emerainville, Meaux-Esbly, Persan-Beaumont et Toussus-le-Noble.

Décision en 2015

«L'idée est de réfléchir avec les associations de drones et la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) sur la possibilité de mettre en place un centre d'excellence sur les drones comprenant des centres de formation, de maintenance, d'expertise technique... », a précisé en aparté Patrick Jeantet, le directeur général délégué d'ADP. Un groupe de travail planche sur le sujet en interne. Une décision sera prise dans l'année.

Cette réflexion intervient alors qu'Aéroports de Paris vient de lancer une phase d'expérimentation de l'utilisation des drones à Roissy pour inspecter l'état de certains bâtiments et équipements.

________

Fabrice Gliszczynski

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 04/03/2016 à 15:15
Signaler
Concernant les drones, les premiers utilisateurs de ce genre de matériel sont les militaires... Qui sont alors ces utilisateurs ludiques de ces drones ? Il me semble qu'ils entrent dans la catégorie "aéromodélisme". Il doit bien y avoir des lieux déj...

à écrit le 19/05/2015 à 8:41
Signaler
On pourrait l'appeler le Dronoport "François Hollande".

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.