Air France et Lufthansa maintiennent leurs vols vers les Etats-Unis

 |  | 375 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : REGIS DUVIGNAU)
Malgré la décision brutale de Donald Trump de suspendre pendant 30 jours l'entrée des Européens aux Etats-Unis, Air France va maintenir ses vols jusqu'au 28 mars et travaille avec ses partenaires pour assurer une continuité au-delà de cette date. Les compagnies du groupe Lufthansa (Lufthansa, Swiss, Austrian) maintiennent aussi leurs vols.

Malgré la décision brutale de Donald Trump de suspendre pendant 30 jours l'entrée des Européens aux Etats-Unis, Air France et les compagnies du groupe Lufthansa (Lufthansa, Swiss, Austrian) vont maintenir leurs vols. Il y a en effet des Américains aujourd'hui en Europe qui ont des réservations pour des vols dans les prochains jours ou prochaines semaines pour retourner aux Etats-Unis. Et il y également tous les autres passagers (Européens et autres), aujourd'hui aux Etats-Unis, à ramener dans leurs pays.   En revanche, les Etats-Unis ont étendu leur interdiction aux passagers en provenance d'un pays non concerné par la décision américaine prenant une correspondance dans un aéroport situé dans un pays frappé par les mesures de Donald Trump. Sauf pour les Américains ou les résidents aux Etats-Unis.

Air France dessert 10 villes américaines

Du 14 au 28 mars 2020 inclus, Air France maintiendra les dessertes d'Atlanta, Chicago, Détroit, Los Angeles, New York JFK, San Francisco, Washington, Miami et Boston mais pas Houston qui n'est pas dans la liste des aéroports américains pouvant accueillir des Européens. La compagnie française desservira donc 10 des 11 villes américaines qu'elle desservait jusque-là. Au-delà du 28 mars, "Air France travaille avec ses partenaires KLM, Delta Air Lines et Virgin Atlantic à la mise en place d'un plan de continuité de la desserte des Etats-Unis", a indiqué la compagnie dans un communiqué.

Lufthansa : les vols au départ de Munich, Düsseldorf et Genève annulés.

De son côté le groupe allemand desservira à compter du 14 mars les villes de Chicago, New York (aéroport de Newark) et de Washington, contre 21 destinations d'ordinaire pendant la saison d'hiver. Les vols s'effectueront au départ de Francfort et Zurich pour Chicago et Newark, de Vienne pour Chicago et de Bruxelles pour Washington. Les vols au départ de Munich, Düsseldorf et Genève sont annulés.

Selon les données de la société australienne Centre for Aviation (Capa), les compagnies aériennes qui proposent d'ordinaire le plus de sièges entre les Etats-Unis et l'Europe (Royaume-Uni inclus) sont United Airlines (12,9% parts de marché), Delta (11,6%), British Airways (groupe IAG, 11,6%), American Airlines (9,5%) et Lufthansa (9,3%). Air France arrive en septième position avec 5,3% de parts de marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2020 à 21:41 :
Comment cela est-il possible avec les équipages qui sont européens et viennent d’Europe et qui stationnent plusieurs jours sur place pour les repos ?? Une fois de plus on voit que tout ça est davantage politique ou médiatique que parfaitement efficace sur le plan sanitaire...
a écrit le 14/03/2020 à 12:56 :
Eh bien c'est regrettable. On ne respecte que les gens qui se font respecter. Les Européens n'en font visiblement pas partie.
a écrit le 13/03/2020 à 14:00 :
Bonjour,

maintenir toutes les dessertes ne veut pas dire maintenir tous les vols... on s’emballe un peu je crois

S’il y a suffisamment de clients US pour remplir correctement les avions vers l’ouest, et de clients Européens dans l’autre sens, certains vols seront maintenus oui, mais pas à vide (aucun risque de perte de slots au départ de CDG, et de toutes façons, cette règle d’utilisation sera mise en stby le temps qu’il faudra).
a écrit le 13/03/2020 à 12:28 :
C'est totalement stupide, ils vont encore faire voler des avions vides ! Pour les rares fous qui tenteraient d'y aller, la douane américaine ne va pas se gêner de leur dire de reprendre immédiatement le 1Er vol vers l'Europe (j'ai vécu assez longtemps aux USA que ce ne sont pas des comiques). Qui plus est, pensent-ils vraiment que les français obtiendront leur ESTA ?
Réponse de le 13/03/2020 à 13:20 :
De toute façon la compagnie ne doit pas faire embarquer une personne qui ne peut pas rentrer dans le pays de destination.
Si elle le fait, c'est une très grosse amende pour elle de la part des USA.

Donc, oui, les avions seront vide. Seuls des Américains qui rentrent dans un sens, et des Européens qui rentrent dans l'autre. Les Américains ne vont plus venir visiter un pays infecté.

Le programme Lufthansa est mesuré, celui d'Air France complètement kamikaze.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :